ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

La prochaine fois, il lui passera la bague au doigt


Le 14 mars prochain aura lieu la cérémonie d’introduction au Rock’n’Roll Hall Of Fame qui se déroulera à l’hôtel Waldorf Astoria à New York pour les lauréats de 2011. Vous ne le savez peut-être pas encore mais parmi ceux-ci se trouve Alice Cooper ; un hommage mérité pour un artiste qui est dans le circuit depuis plus de quarante ans.

Il y a quelques heures, les organisateurs de l’événement ont dévoilé quelles seront les personnes qui introduiront les artistes dans ce Hall de la Gloire et c’est presque sans surprise que nous apprenons que c’est Rob Zombie qui sera chargé du sacre d’Alice Cooper.

Sans surprise car on sait depuis un moment que ces deux-là sont inséparables, surtout à force de tourner ensemble. De plus, c’est bien le groupe de Vincent Furnier qui a donné naissance au genre dans lequel baigne depuis toujours Rob. En outre, ce dernier, en tant que réalisateur, a déjà pu honorer cette influence en plusieurs occasions : d’abord dans son remake de « Halloween » dans lequel on peut entendre le titre de 1975 « Only Women Bleed », puis dans sa suite en décorant toute une pièce d’un des décors aux couleurs d’Alice Cooper.

Après tant de gages d’amour, on a hâte de voir les images pleines d’émotion de la cérémonie.



Laisser un commentaire

  • Faites gaffe à un truc essentiel : c’est le Alice Cooper Group des années 70 qui a été intronisé, et pas particulier Furnier (ce qui veut dire que tout ce qu’il a fait en solo n’a pas été intronisé). Si Rob Zombie a bien un lien avec le Maître des ténèbres, il n’en a aucun avec les musiciens de la formation classique. Je trouve ce choix assez curieux, j’aurai bien plutôt vu des contemporains introduire le groupe. J’aurai pensé à Kiss mais les relations de ce groupe avec le Hall of Fame ne sont pas franchement au top…

    [Reply]

    Vincent Furnier EST le Alice Cooper Band. C’est pour ça que le nom Alice Cooper existe encore plus de quarante ans après. Il l’incarne. Je ne crois donc pas que ce soit le seul Alice Cooper Band des 70s qui soit récompensé. Ce serait d’ailleurs absurde. Est-ce qu’il faudra que VF revienne au RnR Hall Of Fame pour chaque période du groupe ?

    Il est vrai que le line-up originel jouera au cours de la cérémonie mais ce n’est vraiment que pour marquer l’événement. Je ne crois pas que les musiciens diront ensuite : « nous faisons partie du groupe Alice Cooper » mais plutôt « nous en avons fait partie et nous avons rejoué ensemble. Point. »

    Vincent Furnier EST le Alice Cooper Band. C’est pour ça que le nom Alice Cooper existe encore plus de quarante ans après. Il l’incarne. Je ne crois donc pas que ce soit le seul Alice Cooper Band des 70s qui soit récompensé. Ce serait d’ailleurs absurde. Est-ce qu’il faudra que VF revienne au RnR Hall Of Fame pour chaque période du groupe ?

    Il est vrai que le line-up originel jouera au cours de la cérémonie mais ce n’est vraiment que pour marquer l’événement. Je ne crois pas que les musiciens diront ensuite : « nous faisons partie du groupe Alice Cooper » mais plutôt « nous en avons fait partie et nous avons rejoué ensemble. Point. »

    AC

    ah mais non j’invente rien ! C’est bien le Alice Cooper Group qui est récompensé, c’est marqué noir sur blanc. VF recevra son trophé a égalité avec Dennis Dunaway, Neal Smith et Michael Bruce (Glen Buxton est mort en 1997). C’est pour ça que le groupe dans sa formation initiale va jouer ce soir-là, c’est certainement pas simplement pour marquer le coup ! C’est peut-être absurde, mais c’est comme ça. Tu peux aller voir le site officiel d’Alice tu aura confirmation…

    Donc effectivement si Furnier doit être récompensé pour sa carrière en solo il devra repasser plus tard. Ca c’est déjà vu avec les Beatles et McCartney.

    Et ce que tu dis est faux : Dunaway, Smith, Bruce et Buxton jouaient un rôle considérable dans le succès du groupe. Le tube « I’m Eighteen » a été composé par les cinq membres, « Scool’s Out », « Elected » et « Is it My Body » pareil, « Under My Wheels » par Bruce et Dunaway sans Alice, « Be My Lover » par Bruce tout seul, « No More Mr. Nice Guy » par Alice et Bruce. De « Pretties For You » à « Muscle of Love » on trouve plein de titres non-signés par Alice himself et très peu signés par lui seul. Les plus grands tubes de sa carrière il les doit en grande partie au travail de composition de ses anciens comparses !

    T’as besoin de réviser un peu tes fondamentaux Animal 😉

    J’ai simplement dit qu’il « incarne » le Alice Coper Band et non qu’il en est/était le compositeur principal. Et pour cela, je doute que nous soyons en désaccord.

    Reconnaissons tout de même qu’il est absurde que le RnR HoF distingue à ce point ces deux périodes d’Alice Cooper. Pour Macca/Beatles, je comprends, mais c’est tout de même la formation actuelle d’A.C. qui fait encore vivre l’intérêt pour la musique des de cette « première période », en particulier au travers des spectacles qui, à ce chapitre-là, sont dans la parfaite continuité de la « première période ».

    De plus, cette séparation n’a sûrement aucun sens pour les fans. Est-ce qu’en 2009, c’est uniquement le Metallica « époque Trujillo » qui est entré au HoF ? Est-ce qu’il faudra les refaire entrer pour « l’époque Burton », etc. ?

    Je crois qu’il vaut quand même mieux considérer qu’Alice Cooper est, par ce sacre au Hall Of fame, récompensé pour toute sa carrière.

    AC

    ah mais je suis d’accord avec tout ça, mais le Hall Of Fame a quand-même bien fait cette distinction. C’est débile on est bien d’accord, mais il faut garder à l’esprit que le groupe a eu beaucoup plus de succès commercial qu’Alice en solo. « Killer », « School’s Out » et surtout « Billion dollar babies » se sont vendus à plusieurs dizaines de millions d’exemplaires, et tout ça en très peu de temps. C’était vraiment l’orgie à cette époque et le ACG n’avait vraiment rien à envier en matière de popularité à des groupes comme Led Zeppelin et Deep Purple.

    Dans la carrière solo d’Alice on compte deux gros succès commerciaux : « Welcome to My Nightmare » et beaucoup plus tard « Trash ». Mais dans l’écrasante majorité des cas Alice est resté au second plan en matière de popularité auprès du grand public. Et si les productions du ACG restent vivantes grâce à Alice (quoi que le groupe de Dunaway, Blue Coupe, reprend aussi ces chansons en concert), il faut bien que reconnaître que la bonne moitié des extraits des setlistes live d’Alice viennent des premiers albums.

    Donc même si le choix du HOF peut sembler stupide car bassement mercantiliste (vu le prix pour assister à la cérémonie on comprend à quel point ce machin repose exclusivement sur les gros sous), il peut se comprendre : c’est durant les années les plus glorieuses du ACG qu’Alice a brassé le plus de blé et hormis « Poison », ses plus grands hits ont été co-écrits avec Bruce, Dunawayn, Smith et Buxton… Moi je trouve ça tout à fait juste que ces mecs soient récompensés pour leur travail, mais en effet ça ne justifie pas que la carrière solo d’Alice soit laissée de côté.

    De toutes façons, le Hall of Fames, c’est les Sex Pistols qui l’ont le mieux décrit : une tâche de pisse. Je vois en quoi un truc qui ne reconnaît pas le caractère essentiel de la contribution au monde du rock’n’roll de Deep Purple et Kiss mais récompense Madona pourrait être pris au sérieux.

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3