ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

La Semaine Où...   

La semaine où AC/DC n’a pas débranché ses guitares…


Ce post est destiné à ceux qui ne suivent pas l’actualité de Radio Metal au jour le jour ! Cette séance de rattrapage spéciale vous est proposée moyennant amende honorable de votre part ! Vous trouverez dans les lignes qui suivent les principaux événements de la semaine passée.

  • A l’antenne la semaine dernière : The Love Machine revenait comme tous les lundis sur la glorieuse période des années 80 dans 80’s Fever ; le lendemain Spaceman et Alastor diffusaient les nouveautés dans Anarchy X et s’entretenait avec le groupe Colossus ; mercredi High Hopes mettait en avant les artistes en devenir et recevait le groupe de black metal The Great Old Ones pour une interview ; la violence était de mise vendredi soir dans Pure Fuckin’ Armageddon et hier soir Radio Metal se laissait envahir (de manière consentante) par les punks de God Save The Punk.
  • L’information principale de la semaine dernière concernait AC/DC et ses rumeurs de retraite. Malcolm Young (guitare) étant malade, poser la question de l’arrêt du groupe paraissait avoir du sens. Mais Brian Johnson, le chanteur du combo, s’est finalement exprimé publiquement pour déclarer que le groupe australien continuait sa carrière avant qu’un communiqué officiel ne soit diffusé sur le compte Facebook d’AC/DC. Une semaine qui aura donc testé les nerfs des fans du groupe !
  • Sur un autre sujet, c’est également avec une certaine forme de crainte que nos chroniqueurs ont écouté les nouveaux albums de Devil You Know et Epica. Mais ces deux disques, pour des raisons différentes, nous ont agréablement surpris.
  • Pas de surprise, en revanche, à l’écoute du nouvel album d’Impaled Nazarene, Vigorous And Liberating Death, mais la garantie d’un disque diablement efficace. Et c’est bien là l’essentiel.
  • « Efficace », voilà un terme qui convient bien à la fameuse chanson de Guns N’ Roses « Sweet Child O’Mine ». Pourtant Slash, son principal compositeur, ne la trouve pas géniale et explique pourquoi.
  • Les explications au départ de Daniel Liljekvist, le batteur de Katatonia, sont très nombreuses mais, au final, le constat est le même : le monde de la musique, pour beaucoup d’artistes, devient de plus en plus compliqué à (sur)vivre.

Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3