ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

La Semaine Où...   

La semaine où Tony Iommi n’a pas dit qu’il ne l’avait pas dit…


Ce post est destiné à ceux qui ne suivent pas l’actualité de Radio Metal au jour le jour ! Cette séance de rattrapage spéciale vous est proposée moyennant amende honorable de votre part ! Vous trouverez dans les lignes qui suivent les principaux événements de la semaine passée.

  • A l’antenne, la semaine passée, un semblant de normalité est revenu : lundi, l’Animal vous a balancé du lourd dans sa playlist 70s 100% Motörhead; mardi et jeudi, c’est vous auditeurs qui pouviez prendre le pouvoir pendant deux heures sur notre antenne ; enfin vendredi, The Love Machine vous a fait danser au Bal des Maudits dans 80’s Fever.
  • Sur Radio Metal, vous avez démarré brutalement la semaine avec une avant-première de Recueil Morbide et vous l’avez terminé de façon beaucoup plus rock’n’roll avec un nouveau titre de nos amis de Karelia. Merci qui ?
  • Ce n’est pas parce qu’il a maintenant le mot sous les yeux à longueur de temps que Snowy Shaw (Therion) s’est empêché de faire un peu l’idiot au cours de notre interview.
  • Lamented Souls, Borknagar, Arcturus : ce n’est qu’une petite partie de tout ce sur quoi travaille ICS Vortex en plus de son propre projet solo depuis qu’il a quitté la maison Dimmu Borgir. Il nous parle de tout ça en interview.
  • A-t-on frôlé la fausse joie avec l’annonce dans les médias de la reformation du Black Sabb’ originel ? Tony Iommi s’en plaint mais ne dit pas le contraire.
  • Century Media a-t-il bien fait de retirer ses artistes de Spotify ? La polémique tourne quasiment à la dispute avec le site Metal Sucks.
  • Non, vous ne voyez pas double : il y a bien désormais deux Rhapsody !
  • Jani Lane s’est éteint il y a une dizaine de jours. Il n’est pas trop tard pour un petit hommage.
  • Une fête qui s’est transformée en tragédie : le festival Pukkelpop a été le troisième épisode d’une série noire où le vent a mal tourné.
  • La justice polonaise a tranché en faveur de l’art : Behemoth est libre de déchirer une Bible sur scène.

Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3