ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Lacuna Coil – Broken Crown Halo


Lacuna Coil fait partie de ces groupes qui ont, certes, doucement mais surement évolué, mais ce sont aussi et surtout trouvés un cadre bien à eux, bien défini, qui leur convient bien et convient aux fans qui n’ont jamais vraiment à faire à de grandes surprises, bonnes ou mauvaises (hormis peut-être Karmacode qui tranchait lors de sa sortie avec ses relents néo metal). Ce qui n’empêche pas les Italiens de dégager de légères orientations dans leurs albums, histoire de les démarquer les uns des autres.

A priori Broken Crown Halo n’étonnera pas avec son ambiance gothique, son duo familier entre la belle et célèbre Cristina Scabbia et le « bestial » et moins populaire Andreas Ferro, ses guitares modernes, ses refrains entêtants, ses arrangements chiadés (comme sur « I Burn In You » avec ses flûtiaux et vocalises orientales), etc. Pourtant on sent Lacuna Coil d’humeur plus ténébreuse et mélancolique cette fois-ci. Il y a bien de grosses guitares, parfois même bien sous-accordées, mais c’est surtout le côté un peu plus lancinant qui se dégage de certaines chansons, mélodies et passages qui offrent une sensation d’atmosphère plus pesante. La nuance relève presque du subliminal compte tenu de la griffe de base du combo, mais le résultat, même si Lacuna Coil sait toujours se montrer entraînant, concis et efficace, dilue son côté pop, le rendant moins sucré, donc moins immédiat. Et dans des titres tels que « Infection », « Victims » ou « Cybersleep » on y retrouve comme un parfum émanant de la période pré-Karmacode. Alors que, paradoxalement, dans les faits, la composante néo metal des riffs, comme sur « Die And Rise » ou « In The End I Feel Alive », ou la courte partie rappée de « Victims » sont plutôt là pour attester du contraire.

Quand bien même deux de ses membres de longue date sont descendus en chemin, Lacuna Coil continue donc sur sa route droite et confortable. Tout juste le paysage varie légèrement, avec un Broken Crown Halo qui se veut un peu plus nocturne ou au climat pré-orageux. Mais si elle ne surprend que peu, la bande à Cristina conserve sa force principale : cette tonalité claire-obscure ou aigre-douce élaborée avec beaucoup de classe qui vient se loger sans résistance dans la tête de l’auditeur. Et tant que ce sera là, les amateurs de Lacuna Coil pourront dormir tranquilles et se délecter de chaque nouvel album, dont ce Broken Crown Halo, le sourire aux lèvres.

Ci-dessous les lyric-vidéos de « Nothing Stands In Our Way » et « Die And Rise » :

Album Broken Crown Halo, sortie le 31 mars 2014 chez Century Media Records.



Laisser un commentaire

  • Lord Satanubis dit :

    KARMACODE et non KARMACOMA…

    Ca vous arrive de vous relire, chez Radio Metal ? Sans rancune, mais l’orthographe, surtout sur un nom d’album, a son importance !!!

    [Reply]

    Animal/RM

    Ayayayïe ! Désolé. Confusion avec une chanson de Massive Attack (le cerveau, ce grand traitre). Mais c’est réparé.

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3