ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Laibach accuse la « Police Morale Française »


Laibach accuse. C’est, au fond, tout ce que les Slovènes ont toujours fait. Parfois par simple remise en question de certains fondements de la culture européenne, voire mondiale, par exemple par la reprise/détournement de ces tubes qu’on écoute sans rien en entendre (du « Life Is Life » d’Opus à l’album Let It Be des Beatles), ces hymnes nationaux (chansons « pop » ultimes) qu’on chante sans en connaître le sens (l’album Volk), ou la musique la plus noble revisitée par l’électronique (LAIBACHKUNSTDERFUGE). Parfois par l’usage de la provocation qui pousse le public à s’arrêter pour réfléchir, parvenir à la compréhension, mais pour cela, il faut aussi remettre en question ce que l’on sait.

Mais prendre le temps de s’arrêter, réfléchir, remettre en question soi et ses idées, comprendre, qui en a le temps aujourd’hui ? Plus de trente ans que Laibach existe avec sa musique indus martiale et son esthétique reprenant/détournant (oui, comme quand ils s’attaquent à la pop) celle des totalitarismes du XXe siècle. Plus de trente ans que Laibach est pris pour une bande de chemises brunes ( n’est-ce pas, Manu ?), et donc qu’on prend Hitler pour un peintre (« We are fascists as much as Hitler was a painter »). Trente ans d’incompréhension, il est peut-être trop tard pour réfléchir, le XXIe siècle peut bien commencer avec un sérieux retard au niveau de la faculté cognitive, il y en a toujours qui ne tenteront pas de le rattraper. Même dans la « France des Lumières », même s’ils doivent être payés pour cela.

Laibach accuse cette fois ceux dont le travail est justement de promouvoir celui du groupe. Qu’ils l’adorent, le comprennent ou le tolèrent seulement ne devrait donc pas être un souci. Cela ne devrait même pas entrer en ligne de compte. Laibach est depuis 1987 chez la maison de disques Mute. En France, c’est le label Naive qui est chargé de distribuer et promouvoir les artistes de cette maison. Mais, à en croire un message publié sur la page Facebook de Laibach en début de semaine, cela poserait problème à l’entreprise française, « le projet musical ne leur [convenant] pas ». Ainsi le groupe, actuellement en tournée européenne pour présenter son nouvel album Spectre n’obtiendra nulle promo en France pour cette sortie ni pour son concert demain, 8 mars, au Trabendo, à Paris. Face à ces accusations, Naive n’a pas encore cherché à réagir ou répondre.

Ci-dessous le message de Laibach (publié en français) :

« Nous accusons !

Pour d’obscures raisons, connue seulement de la « Police Morale » Française, Laibach a toujours eu des problèmes pour donner des concerts en France, étant accusé de fascisme, parmi d’autres suspicions, relevant de la plus pure paranoïa et dénotant, de la part de certains « décideurs » Français, un chauvinisme culturel extrême se traduisant, souvent, par des manifestations d’autocensure.

La même situation se répète, hélas, de nouveau aujourd’hui, alors que nous effectuons une tournée pour promouvoir notre nouvel album Spectre, édité par le label anglais Mute, où les disques de Laibach sont publiés depuis 1987.

Le seul concert en France, à Paris, est systématiquement empêché par le distributeur français, Naïve et leur agence de communication, QUI REFUSENT, purement et simplement, DE FAIRE QUOIQUE CE SOIT en terme de promotion pour aider les organisateurs de la soirée parisienne.

Quand la maison Naïve a été sommée de s’expliquer sur le pourquoi de leur attitude envers la promotion de Laibach, leur agence de communication donna comme vague explication « qu’ils estimaient que le projet musical ne leur convenait pas et qu’il ne seraient pas capables d’assurer une campagne correcte pour le disque » !

En d’autres termes, leur agence de communication refuse de faire le travail pour lequel ils ont été payés, « parce qu’ils n’aiment pas trop cette musique » ! Mais quelle partie de la musique leur semble problématique ? Est-ce la rythmique, les voix ou les sons synthétiques ? Ça, ils ne le spécifient pas.

Leur tentative d’explication, et cette pathétique histoire, ne mériterait aucun commentaire, si elle n’était si triste et stupide et si elle ne jetait pas un honte absolue du fait qu’elle se situe en France et à Paris au 21ème siècle !

Malgré tout, Laibach viendra définitivement donner son concert à Paris et, par conséquent, nous demandons votre large soutien à cet événement. Diffusez la nouvelle et rejoignez-nous, le 8 mars, Journée de la Femme, au Trabendo. »



Laisser un commentaire

  • KanzerSkud dit :

    Laibach a décidé de prendre Francky Vincent en première partie pour passer outre la censure française et brouiller leur image fasciste. Esperons que Mina Spiler ne tombe pas enceinte du Vergeur Nationaliste Guadeloupéen…

    [Reply]

  • Loup errant dit :

    Arrestation illégale de Varg Vikernes.

    Utilisation à outrance de décret pour interdire les spectacles de Dieudonné.

    Dissolution abusif des JNR et de troisième voie.

    Annulation du concert à lyon de death in june aussi à cause de menace d’anti fa.

    Elle est belle la censure de la gauche et de la bonne penser.

    Pour l’argument des fautes il est faible car a l’oral seul les arguments tiennes.

    [Reply]

  • @RedMetalhead

    J’ai presque envie de te dire qu’une telle réaction était « normale ».
    Surtout qu’à l’époque, dès que c’était nouveau, étrange… les raccourcis étaient faciles pour trouver de faux liens avec le nazisme ou satan.
    Au Moyen-Age, ils brûlaient bien les roux…

    Difficile de croire que notre société ait évolué depuis tout ce temps quand on voit le cas de Laibach et d’autres artistes.
    Sans vouloir élaborer une quelconque thèse complotiste, mais depuis le 11/09/2001 je trouve que notre société est en régression, en répression permanente (renforcement de lois afin d’étendre leur pouvoir comme avec le Patriot Act), diffamation permanente dans les médias sur tous les sujets (le lavage de cerveaux des masses).

    Comme je l’avais évoqué pour le cas du hellfest, ces gens se permettent de nous dire ce qui est bon pour nous. Comme si nous n’étions pas assez intelligents pour réfléchir par nous-mêmes. Violant ainsi notre liberté d’individu. « OBEY »

    Je comprends l’énervement du groupe. C’est pas non plus comme s’il faisait 5 dates en France. « Bitcher » est toujours une (bonne) promo que pas de promo du tout. Mais il est vrai que ce n’est pas leur travail.

    [Reply]

  • Dommage pour cet excellent groupe qu’est Laibach de n’avoir aucune promotion de la part de Naive… Quand déjà pour les groupes indus et metal bénéficiant de promotion les français ont du mal à bouger de chez eux!
    C’est encore plus dommage quand on sait que le groupe n’a aucune sympathie nazie!
    Je ne suis personnellement pas du tout offusqué quand quelqu’un comme Vikernes a des problèmes avec la justice (suffit d’aller sur son site pour y voir des thèses racialistes), mais quand on fait chier l’art provocateur sans aucune raison valable, c’est dégoûtant.

    [Reply]

  • loup errant dit :

    Si ont arrêterais de donner trop de pouvoirs aux association anti fa/raciste et autres pantins aux services de l’extrême gauche se genre d’événement se produiras moins.

    [Reply]

    RedMetalhead

    « Si ont arrêterais de donner trop de pouvoirs aux association anti fa/raciste et autres pantins aux services de l’extrême gauche se genre d’événement se produiras moins. »
    Ah bon?
    C’est bien connu que ce sont de dangereux gauchistes qui ont censuré toute forme musicale ne convenant pas aux canons esthétiques établis:
    http://www.musicologie.org/sites/m/entartete_musik.html

    http://www.lagrif.fr/communiques/racisme-antichretien/57-hellfest-2012

    ÉtronSlayer

    Quelque chose contre les antifas? :p
    Et puis quel rapport avec l’extrême gauche, ici??
    Des censeurs de pacotilles, on en trouve de tout bord (va voir du côté de l’autre extrémité, avec quelque chose comme « Tragédie » d’Olivier Dubois).

    Le problème ici, c’est qu’il semble que la maison Naïve est plutôt mal gérée à la base
    http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2012/05/18/naive-label-musical-tres-subventionne-et-pas-tres-cool-228995

    Et qu’en on se sent patriote contre l’extrême gauche, c’est mieux de le faire sans fautes de français 🙂

  • Nan mais qu’est ce qui ce passe ces derniers temps avec la liberté d’expression dans ce pays? Entre Vikernes, Dieudonné et Laibach, la France commence à accumuler niveau censure. Je dirais bien que bientôt, on aura la PMRC à la française, mais ça pourrait donner des idées à la grosse Boutin (ça fait longtemps qu’elle a pas cherché à supprimer le Hellfest d’ailleurs, elle est toujours évanouie ou elle prépare un coup?)! Quand je pense qu’il a fallut que Gojira devienne très célèbre à l’étranger pour qu’on commence à en parler de loin en loin chez nous… Merde, on est les parias du Metal en Europe en fait. Vivement le Radio Metal Fest!
    J’pensais qu’on était un pays à la Voltaire, moi, qu’on se battait que n’importe quel avis, aussi extrême et choquant soit il, puisse s’exprimer sans censure. Bah putain…

    [Reply]

    ÉtronSlayer

    Je ne pense pas qu’on se soit battu pour la liberté de dire ce que l’on veut, « aussi extrême et choquant soit il ». Loin de moi l’idée de défendre une quelconque bienpensance, mais il me semble que la France est très attachée aux Droits de l’Homme, dans le sens où dans notre république, on se doit de respecter la dignité humaine, par nos paroles et nos actes. Dans ce contexte, non : on ne peut pas exprimer n’importe quelle opinion, surtout si elle est profondément anti-républicaine, raciste, dégradante pour une communauté/ethnie, etc.
    Je suis attaché à ce que la liberté d’expression en France ne devienne pas comme celle aux États-Unis, où les mouvements suprématistes blancs ont une parole un peu trop libérée…

  • Les « Slovènes » peut être, nan?

    [Reply]

    Goddamnit ! C’est vrai ! Et c’est corrigé. Merci

  • Ils sont dans le milieu depuis longtemps, et savent TRES BIEN comment ça se passe.

    Je doute que la France soit un véritable enjeu en terme d’exposition et de ventes pour Laibach. C’est facile de « cracher » sur « la police morale française ». Le groupe avait juste envie de « bitcher » sur notre pays pour se faire de la pub.
    Quand on connait le mépris de la France pour le genre hard rock / metal, alors je vous laisse imaginer pour des groupes confidentiels sujet à controverse. Sans doute que le climat de répression de la part d’associations visant à interdire à certains de s’exprimer n’est pas non plus étranger aux déclarations de Laibach.

    [Reply]

    RedMetalhead

    Ça ne date pas d’hier: Dés l’arrivée du rock’n’roll en France, quand il n’a pas été vidé de sa substance par des marchands de disques pour devenir du yéyé ou du twist, il a été conspué. Ou même les deux à la fois: «Quelle différence entre le twist de Vincennes et les discours d’Hitler au Reichstag ?» écrivait un chroniqueur du figaro. (Certes, les Residents, Laibach, et même Pink Floyd avec « The wall » lui donneront raison en se posant le même genre question. Mais à l’époque, c’était insultant pour les Chuck Berry, Little Richard et Bo Diddley). Ou encore le Général De Gaulle: « Ces jeunes ont de l’énergie à revendre. Qu’on leur fasse construire des routes ! ».
    Donc pour le metal, même punition avec les reportages de M6 ou on nous sort des pseudo-experts qui nous montrent des cas extrêmes genre Vikernes et le black metal comme si il n’y avait rien eu entre le rock des années 60 et le BM. Je ne parle pas des polémiques sur le Hellfest relancées par les cathos tradis, le PCD de Boutin et ses camarades et autres réactionnaires.
    Donc pour l’indus, genre encore plus obscur et polémique que le heavy metal… C’est sur que la « police morale » allait leur tomber dessus!

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3