ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

L’art du pied de micro


Il y a les froufrous de Steven Tyler d’Aerosmith (qui danse même avec), le rose fluo de Dee Snider (Twisted Sister), le modèle « chaîne d’amarrage » de Dagoba et – parce qu’on ne va pas y passer la journée à vouloir être vraiment exhaustif – le roi des rois des pieds de micro : le modèle « forgé » par l’artiste suisse H.R. Giger pour Jonathan Davis de Korn.

Mais voilà, le roi est mort, vive le roi ! Septic Flesh fera prochainement un petit tour de France (vous pouvez trouver toutes les dates dans la rubrique Agenda Concerts) et peut-être que nous pourrons ainsi mieux admirer sur la scène, au fronton du temple du death metal grec, cette véritable sculpture (que vous pouvez voir ci-contre) tentaculaire et que le groupe a révélé à son public ce week-end.

Tentaculaire, oui, il n’y a sans doute pas d’autre mot. En la voyant, on songe immédiatement aux horreurs martiennes de la « Guerre des Mondes » d’Herbert George Wells ou, sans doute plus justement, aux indicibles créatures de l’univers lovecraftien (rappelons que le premier titre du dernier album du groupe, Communion en 2008, se nomme « Lovecraft’s Death » et qu’il ne s’agit pas de la seule référence à l’auteur dans leur disco).

Et l’auteur de cette sublime monstruosité ? Vous pouvez envoyer vos louanges à John Haley, troisième du nom, artiste américain de quarante-six ans pratiquant l’art de la sculpture sur acier inspiré en particulier par l’œuvre de Giger (on l’aurait parié) et l’Art Nouveau (il a, en outre, en commun avec ce courant de mélanger son art à des créations « fonctionnelles »), d’où un caractère si organique, grouillant, parfois invasif (il suffit de voir son œuvre « La Cruauté Est Masculine » pour en être persuadé) apporté au métal.

Un artiste à surveiller.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3