ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

L’association Sounds Like Hell Productions rencontre des pressions pour faire annuler le concert de TYR à Lyon


L’association Sounds Like Hell Productions rencontre des pressions pour faire annuler le concert de TYR prévu à Lyon (CCO) le 15 avril prochain.

Communiqué de l’organisation :

« [POLEMIQUE AUTOUR DU CONCERT DE TYR]

Bonjour à tous,

Depuis l’annonce du concert de TYR prévu le 15 avril prochain au CCO de Villeurbanne, nous recevons nombreux emails et commentaires nous demandant d’annuler le concert. Nous avons même été contactées par la branche lyonnaise de SEA SHEPHERD à ce sujet.

La cause ? La participation au « Grind » du chanteur de TYR. Le groupe vient des Iles Féroé, où une fois par an des centaines de baleines pilotes (globicéphales noirs) sont abattues sur la plage.

Klementine, Mag et Jordane, le cœur de l’équipe de SLH, sommes toutes les 3 vegans. S’il y a bien un organisateur de concerts plus sensible que les autres au sort des animaux en France, c’est bien nous et vous pourriez vous dire que s’il y a bien un organisateur qui annulerait en premier un concert pour défendre la cause animale, ce serait nous. Et bien oui, mais non.

Non, nous n’annulerons pas le concert de TYR.

Chez SLH nous ne prenons pas une décision sur un coup de tête ni sous la pression que certains ont bien tenté de nous mettre.

Avant de faire ce communiqué, nous nous sommes bien renseignées sur la question, afin de se forger notre propre opinion, loin des jugements rapides, influences et intérêts divers. J’ai, Klementine, personnellement rencontré Heri Joensen le chanteur du groupe, début de février, lors de la croisière 70 000 Tonnes de Metal et j’ai pris le temps de m’entretenir longuement avec lui à propos de cette pratique sur cette île, qu’on ne connaît finalement pas vraiment.

Le globicéphale noir ou baleine pilote et le dauphin à flanc blanc ne sont pas des espèces menacées et la viande de baleine fait partie des ressources alimentaires des habitants de l’île qui elle-même ne fait pas partie de l’Union Européenne et qui légifère de manière indépendante du Danemark pour tous les sujets de gouvernance interne, dont la gestion des stocks de viande de baleine qui n’est pas du tout commercialisée et qui est distribuée après la pêche, aux habitants de l’île.

Chaque année, en fonction des réserves de viande de baleine, le gouvernement détermine un quota du nombre de baleines qu’il est légal d’abattre. Leur mise à mort requiert une technique particulière, qui nécessite une licence. Les personnes qui viennent participer au dépeçage des animaux ont le droit de récupérer plusieurs kilos de viande pour leur consommation personnelle.

L’événement est très souvent présenté comme un massacre rituel illégal par les défenseurs de la cause animale, ce qui est un détournement volontaire de la réalité.

En tant que vegan nous ne cautionnons aucun massacre d’êtres vivants. Quand j’ai demandé à Heri s’ils pouvaient sur l’île, ne plus manger de baleine, il m’a dit « oui, mais nous mangerions plus de bœuf, qui est importé. Des bœufs qui sont élevés et abattus dans des conditions parfois plus sordides, moins régulées et dont le transport de la viande est une pollution pour l’environnement. » Pour nous ce n’est pas une solution que de remplacer une viande par une autre.

Nous ne cautionnons pas et ne soutenons pas le spécisme, cette hiérarchisation du règne animal, où certaines espèces auraient droit à un meilleur traitement que d’autres. Pour nous, baleines, dauphins, bœufs, cochons, poulets, poussins, oies, canards…c’est la même chose.

Nous sommes heureuses de voir que la stratégie de marketing émotionnel de certains activistes fonctionne et que beaucoup de personnes fassent preuve de compassion et agissent pour soutenir une cause qui est aussi la nôtre, mais si la compassion existe pour les baleines et dauphins, elle doit aussi exister pour tous ces animaux que nous envoyons à l’abattoir chaque jour pour que chacun ait son steak dans son assiette, sa veste en cuir, de la fourrure sur le col de sa doudoune…

Heri de TYR, participe au Grind parce qu’il apprécie la viande de baleine qu’il consomme en famille, stockée dans un congélateur. Il agit comme un chasseur, avec le cran d’affronter le sang et l’horreur de la mise à mort de ces animaux, sauf qu’il n’a jamais tué un animal lui-même. Il participe au découpage des carcasses et il n’en a découpé que 4 dans sa vie.

Manger de la viande, c’est participer indirectement à l’abattage massif d’animaux. Si nous devions annuler le concert de TYR, parce qu’il y a un musicien qui assume un peu plus haut et fort être un carnivore, alors, au nom de la cohérence, nous devrions annuler TOUS les concerts de groupes dont les membres sont carnivores, car ils soutiennent tout autant la mise à mort d’animaux.

La différence entre le Grind et l’abattage d’animaux de ferme c’est que l’abattoir des Îles Féroé est à ciel ouvert et que tout le monde peut se rentre compte de l’ampleur de ce que signifie tuer pour manger, quand les abattoirs en France refusent de placer des caméras pour qu’une surveillance des pratiques soit possible.
Si nous permettions à des gens en France de participer au dépeçage des bœufs pour avoir de la viande gratuite, nous sommes persuadées que cette offre trouverait preneur.

Annuler le concert de TYR n’annulera pas le Grind, ne sauvera pas de dauphin et ne fait pas avancer le débat. Heri n’est pas le Grind, un concert de TYR en France n’a aucune incidence sur cette pratique, et symboliquement, pour nous, annuler le concert c’est faire le jeu des hypocrites qui vont très vite juger les pratiques d’un pays lointain avant de revoir ses propres actions, avant de regarder à quel massacre ils participent dans leur vie de tous les jours.

La pêche en France semble également tuer de nombreux dauphins, c’est d’ailleurs l’objet de l’opération « Dolphin Bycatch » de Sea Shepherd qui annonce que près de 600 dauphins ont été retrouvés morts en France depuis décembre 2018, c’est bien plus que le nombre d’animaux tués par le Grind chaque année. Il y a des choses à faire bouger chez nous avant de s’occuper de ce qui se passe chez les autres.

Vous ne voulez plus que des dauphins soient tués par la pêche ? Vous ne voulez plus de massacre d’animaux ? Devenez vegan ! C’est la seule solution. La fin de la vente de viande parce que personne n’en demanderait. Le consommateur est roi de par ses choix, les choses bougent déjà : Nestlé va vendre Herta, Nutella perd des parts de marché. La vraie action se trouve à l’échelle individuelle.

SLH est profondément engagée pour la cause animale et environnementale, par la réduction, le tri et le recyclage de ses déchets, par la proposition d’un catering vegan pour les artistes. Il n’y aura pas de viande, ni de fromage servi aux artistes lors du concert de TYR. Chaque année, nous sensibilisons de plus en plus de musiciens et de techniciens à ce mode de vie et cette alimentation, avec des menus de saison et des fruits et légumes bio achetés en circuit court. Ils sont prévenus en amont par un communiqué qui leur explique notre démarche et sur place nous avons des conversations passionnantes avec des musiciens déjà vegan, en cours de changement, ou qui goûtent pour la première fois un muffin vegan et qui en sont ravis ! Ça, c’est du vrai activisme positif qui aide à faire changer les mentalités. Annuler un concert ça ne fait réfléchir personne.

Nos amis vegans, tout autant dégoûtés que nous par le massacre des îles Féroé, comprendront sans problème notre position anti-spéciste et auront l’intelligence de comprendre également que le débat ne se situe pas autour de l’annulation d’un concert pour sauver des baleines, mais autour du fait de manger de la viande, qui est à l’origine de tous les animaux tués.

Nous soutenons personnellement SEA SHEPHERD pour les actions qu’ils entreprennent afin de sensibiliser le monde à la protection des océans et de leur faune et nous les accueillons volontiers sur nos événements. Mais nous sommes en désaccord avec eux sur le fait que faire annuler un concert serve cette cause. Nous les avons eu au téléphone et ils ont catégoriquement refusé notre invitation à venir sensibiliser le public sur le concert de TYR, pour un souci d’image.

Enfin, pour ceux qui pensent que nous maintenons le concert pour une histoire de finances, sachez que nous ne sommes pas les productrices de ce concert, que nous faisons simplement une prestation de communication et d’accueil et que l’argent généré par la vente de billets ne nous revient pas.

Pour finir, nous encourageons tout le monde à réfléchir, à se renseigner, à prendre du recul et à garder un esprit ouvert et respectueux des opinions des autres.

Pour les personnes qui veulent en savoir plus à propos d’Heri, voici la vidéo qu’il a posté sur Youtube pour expliquer sa participation au Grind :

Opération « Dolphin Bycatch » en France, de Sea Shepherd : « Si les massacres sanglants de dauphins aux îles Féroé et au Japon choquent à juste titre l’opinion publique, une tuerie plus insidieuse et d’ampleur encore plus grande est perpétrée chaque année en France, plus particulièrement le long de la façade atlantique. »
https://bit.ly/2S8CG28

Le site officiel rassemblant des infos sur la chasse à la baleine dans les Îles Féroé.
Le communiqué de Heri en réponse à Paul Watson.
Témoignage d’un habitant des Iles Féroé (août 2018).
Témoignage d’un ancien employé d’un abattoir à Limoges (juin 2018).

Klementine, Magali et Jordane »



Laisser un commentaire

  • Même si je félicite Klementine pour son discours objectif sur le sujet, je déplore le fait que, comme tous les « herbivores » (végans), elle confond carnivore et omnivore.
    Je mange de la viande, mais je ne suis pas carnivore: je ne mange pas QUE ça!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3