ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

L’avenir du Metal sur Biactol TV


Ils ont osé ! Black Bomb A est passé sur un jeu télévisé de la web-tv Goéland. Non pas que Goéland TV soit mauvaise dans son genre, mais que penser de ce « Question Pour un Champion » version ras les pâquerettes ? Les questions n’ont que peu d’intérêt et l’humour est digne des chahuts de collégiens. Peu de chose à retenir au final, si ce n’est un groupe français derrière le pupitre, même si cela fait peine à voir.

Ultra Vomit avait d’ailleurs lui aussi participé par le passé à ce jeu. Et un constat se dessine : des groupes tels que Black Bomb A et Ultra Vomit semblent clairement s’orienter vers un public de jeunes loups. Il suffit d‘aller à l’un de leurs concerts pour remarquer que la moyenne d’âge est tout autant ras les pâquerettes que l’humour de l’émission précitée. Mais comment en vouloir à ces groupes, aujourd’hui ? Cela reste encore les plus jeunes qui mettent le mieux le boxon en concert et qui transforment une prestation en vraie fête. Mais force est de constater que la maturité des propos et des actes est parfois consternante. Jouer au marginal de façon superficielle semble être une mode chez la jeune génération. Et si le metal était voué à avoir ce simple rôle dans le futur ? Aider les jeunes à faire leur petite crise d’adolescence…

Cette petite réflexion mise à part, il est bien connu que l’adolescent passe le plus clair de son temps libre avachi comme un mollusque, l’air béat, devant sa télé. Examinons donc d’un peu plus près ce que ce légume vert a à se mettre sous la dent en terme de Hard et de Metal sur le support audiovisuel Français.

Le constat est maigre.

Sur les grandes chaînes, on se remémore évidement de courtes prestations dans Taratata sur France 2. Deep Purple, Motörhead, Metallica et Scorpions sont les noms qui viennent à l’esprit. L’initiative est louable mais trop rare. Matthieu Kleiber, le chanteur de Karelia, qui a eu l’occasion de tourner avec les Scorpions nous a d’ailleurs expliqué à quel point il est difficile, même pour un groupe de cette envergure, d’apparaître sur le petit écran en France, car jugé « has been ». Quelle contradiction lorsque l’on voit le feu qu’ils mettent au sein de l’assemblée ! Et d’autant plus lorsqu’on entend les présentateurs de ce genre de programmes prêcher la diversité musicale tout en sortant inlassablement du réchaud les mêmes artistes de variété française ou internationale.


Ces dernières années, certaines chaînes s’étaient pourtant donné la peine d’essayer de représenter la communauté métal. Ce fut le cas de MCM au début des années 2000 et, plus récemment, en 2006/2007, de Virgin 17 qui proposait une heure par semaine de clips metal. Etonnamment, la majorité des vidéos diffusées provenait du metal extrême. Ce qui explique certainement l’heure tardive des diffusions. C’est d’ailleurs le trop peu d’audience qui a eu raison de cette émission. Quoi ? Les metalleux ne sont pas des vampires qui ne vivent que la nuit ? On voit bien que certains directeurs de chaîne tentent de faire des efforts, mais avec la crainte d’effrayer le grand public sur des horaires plus abordables, on les sent décidément perdus. Ceux qui souhaitent tout de même profiter de quelques clips peuvent toujours se rabattre sur les chaînes « rock » qui diffusent de temps à autre – en nocturne cela va sans dire – des clips hard et metal. Il est en effet loin le temps du « hair metal » où M6 exhibait les chevelus permanentés au grand jour. Peut être est-ce d’ailleurs la solution : le retour des glamouzes au devant de la scène ! Cela dit, ce n’est pas avec un clip de l’acabit du dernier Crashdïet – banni de MTV pour ses scènes ouvertement et gratuitement gores – que cela se fera !


On ne peut aborder ce sujet sans parler de l’Eurovision 2007, l’année où Lordi a remporté la première place. Nul doute que le souvenir de la prestation des Finlandais entrecoupées des commentaires de notre Michel Drucker national a marqué le milieu. Affligeant est le terme qui vient à l’esprit lorsque l’on entend le présentateur le plus respecté du PAF étaler toute son étroitesse d’esprit, privant, en fin d’émission, les spectateurs de la musique pour laquelle ils ont pourtant majoritairement voté. Le manque de respect était total – autant envers le groupe que les téléspectateurs – et les expressions de mécontentement sur ce comportement n’ont pas tardé. Des pétitions pour voir le départ à la retraite « d’un Drucker commençant à se faire vieux » ont même tourné sur le net. L’animateur à bien tenté de se justifier afin de calmer les esprits. Dans son discours, aucune excuse, mais simplement le prétexte de vouloir se conformer aux présentateurs passés de l’Eurovision. Il était en effet coutume que ces derniers émettent des commentaires acides et piquants sur les candidats, mais pourtant aucun par le passé ne s’était à ce point acharné sur un seul et même candidat. Au final, la défense de M. Drucker avait pour but d’amener une question : « Les fans de metal seraient-ils plus intolérants que les autres ? ». En creusant plus loin sur le sujet, on se rend compte qu’on essaie de faire croire que ce serait la faute du public et non des chaînes si ces styles sont si peu représentés.


Voilà où le metal en est aujourd’hui sur le petit écran : c’est une musique pour marginal qui n’a donc pas sa place, à moins qu’un phénomène de mode ne se crée… Ce qui nous ramène à nos adolescents en crise qui, derrière leurs boutons, leur peau grasse, leur regard vide et leur baragouin en langage SMS, représentent le véritable enjeu des chaînes de télé. Ils sont vraisemblablement, dans l’état actuel des choses, l’avenir médiatique à grande échelle du metal. Pour les autres, ceux qui n’ont pas ce pouvoir, il reste des web-tv qui proposent des playlists et programmes metal telles que NRV TV ou Tele Atlantic. Malheureusement, ce genre de projet reste difficile à développer par manque de moyens et de « paires de mains ». Alors, ado ou adulte, si votre passion vous tient à c?ur, nous vous encourageons à participer, chacun à son niveau, chacun à sa manière, à changer la donne.

Par Margot et Spaceman.

Sources:
www.goeland-tv.comwww.france3.frwww.nrv-tv.net[/urlb] – www.tele-atlantic.com[/urlb]



Laisser un commentaire

  • Par définition le passionné est tiraillé entre deux désirs. Le premier est que sa culture qui lui est cher soit exposée au monde afin qu’on puisse le comprendre et non le juger. Mais le deuxième est que cette passion reste secrète car qui grand public dit vulgarisation, et qui dit vulgarisation dit perte d’informations en route, ce qui amène à quelque chose de dénué de tous son sens d’origine. Vous l’aviez dit vous-même dans l’article sur The Voice et Incroyable Talent: un métalleux c’est un mec qui s’habille bizarre avec tatouages et piercings en option. En soi, Rachel Aspe, elle, a surpris son monde: déboulée en robe de soirée avec une voix timide et ensuite interpréter du Sybreed a pris le public de cours. Pourtant être pédagogique pour expliquer le Metal n’est pas si sorcier, on se souvient tous Metal voyage au coeur de la bête. Mais encore une fois ce documentaire n’est pas passé sur une chaîne public à une heure de grande écoute. Le serpent se mord la queue. Il faut que les efforts soient faits des deux côtés. Car si le métalleux est prêt à faire connaître sa culture, les médias eux ne sont pas près à faire connaître cette culture au grand public. Pourtant il n’est pas si loin l’époque où NPA invitait Slipknot, Machine Head, Pantera ou autre Deftones…

    [Reply]

    Behlian

    Désolé pour toutes les fautes. Mais j’ai écrit au fil de mes pensées.

  • @Spaceman : Yep, je suis trés sensible derrière mes clous, tu verras au HellFest 😉 mais je suis aussi attentif à la com et aux méprises éventuelles. Il n’en reste pas moins que finalement l’âge n’est pas en cause mais bien l’état d’esprit de certains. Aprés, s’il faut lier ça à l’âge, je n’en sais rien mais je me méfie des généralités
    @Margoth : Effectivement, ce que tu décris est inaccepatble comme d’autres l’ont dit. Est-ce symptomatique de notre époque où le respect n’est plus une valeur pour certains.

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    Mais dis donc, tu es un grand sensible Lost 😉

    « Raz les pâquerette » est une image à prendre pour ce qu’elle est : c’est à dire signifiant « bas ». Un terme choisi plus pour la taquinerie qu’autre chose.

    Relax ! Il ne faut pas voir systématiquement de la perversion dès qu’un terme taquin voir un peu péjoratif est employé. Vous ne voudriez tout de même pas qu’on se mette à faire du politiquement correct juste pour éviter les risques de choquer ? 😉

    [Reply]

  • Margoth/RM dit :

    @ Miyuu: C’est vrai mais je pense que c’est possible de faire un projet de cette envergure… Si mon raisonnement qu’une certaine tranche du public demanderait du metal aux chaînes existantes s’avère vrai, je pense que les gens devraient suivre un minimum pour faire de l’audience. Après le principal problème est de trouver des fonds nécessaires (allez faire un emprunt à la banque pour un projet comme ça… Je pense que le banquier rigolera doucement sous ses moustaches) et surtout une équipe motivée et ouverte. Je pense que si la démarche est vraiment sincère et passionnée, les metalleux qui jetteront un coup d’oeil devraient s’en apercevoir de suite. Et puis surtout, ne pas se spécialiser dans un seul style de metal ça n’aurait aucun sens (hé ouais Morgor, il faudrait aussi faire une émission TV Glamouze xP)

    [Reply]

  • @ Margoth : en effet si on prend ce genre d’exemples, je suis tout à fait d’accord c’est inacceptable.

    @ Miyuu : oui, sans compter le fait que la chaine ne diffuserais que se qu’elle voudrais.
    en chaine câblée on aurait peut être quelques truc, mais il faudrait s’attendre à des diffusions de Load et Reload, des groupes de rock, Glamouse TV,…

    [Reply]

  • @ Margoth : Une chaîne métal serait une très bonne idée. Mais elle aurait les mêmes difficultés que d’autres chaînes à thèmes: les sous ! Je ne m’y connais pas mais une certaine chaîne de « Geeks » a failli plonger car elle ciblait un public trop spécifique pour rapporter suffisamment d’argent. Toutefois je pense que c’est une idée à creuser sérieusement à mon avis. Ça me semble un bon compromis. Il faut juste espérer que ça durera longtemps !

    J’ai lu les commentaires de tout le monde et je vais compléter ce que je disais. Ce qui me fait le plus peur, c’est pas les groupes qui feront du métal parce que c’est la mode, ça existe déjà comme tu le disais, mais vraiment le contrôle des médias sur la musique. Le métal évolue, il change, mais sur l’initiative des groupes ! Et ça doit rester ainsi. On ne doit pas laisser les médias transformer le métal comme ils l’ont fait avec bien d’autres styles.

    [Reply]

  • Margoth/RM dit :

    Alors Lost, cette formulation de vient pas de moi mais de Spaceman donc je vais lui laisser également le bon soin d’expliquer. Je ne sais pas trop moi-même si ce n’est qu’une simple reformulation de mon texte d’origine (qui était bien plus… « rageur ») ou s’il y a aussi ses opinions à ce sujets.

    Dans mon cas, je pointais du doigt les petits jeunes irrespectueux qui s’amusaient à foutre leur petit bordel en concert. C’est bien qu’il y ait du bordel mais il y a quand même certaines règles fondamentales. Je ne sais pas si c’était simplement les pré-ados d’une certaine région qui étaient comme ça ou si c’est partout pareil mais à certains concerts, j’ai cru remarqué une forte croissance de ce que j’appellerai « petits merdeux » qui ne trouvent rien de mieux à faire que de rire de gens qui tombent pendant les pogos avant de leur sauter dessus comme des sauvages. Un de mes amis a déjà eu le bras cassé à cause de ça et une de mes connaissances a également eu des bleus ignoble sur le ventre. Moyenne d’âge de ceux que j’ai pu observer agir de la sorte: entre 13 et 15 ans à vue de nez. Concerts où j’ai pu observer ça: Guerilla Poubelle, Aqme (bon, je sais pas très metal mais bon), Soulfly, Eths (période Tératologie) et justement Black Bomb A.

    C’est bien gentil tout ça, je suis jeune aussi vu que j’ai 21 ans mais je me souviens de mon premier concert metal qui était justement eths (période Soma cette fois) et je me souviens très bien m’être fait relever quand je tombais, ni personne qui poussait les gens restant volontairement à l’écart dans le pogo. Voilà ce que j’appellerai les règles de base entre metalleux lors d’un concert.

    Et je ne compte pas les discours de ceux-ci au niveau musical… Très argumenté et qui vole très haut: « ce groupe là c’est de la balle mais ça par contre c’est de la merde! ». Tu tentes de discuter, tu te fais envoyer balader… A la limite, je sais que nos oreilles évoluent avec le temps (donc nos gouts aussi), moi même j’écoute des styles que je n’aurais jamais pensé réellement à écouter à 15-16 ans mais je constate qu’au moins j’étais moins fermée dans ma coquille, peut-être parce que mes parents m’ont toujours dit « on ne dit pas c’est nul mais j’aime pas ». Merci papa, maman 🙂

    [Reply]

  • @LOST je suis d’accord avec toi meme avec UV la moyenne d’age était celle du metaleux moyen (selon une étude poussée 24ans).

    @Margoth pour etre clair je pense que le metal ne doit pas etre dénaturé et que cela passe par requérir un investissement personnel à l’audition. le mettre libre d’acces c’est un peu s’abaisser au niveau des clips « weshisant » qui pondent des cd sans s’inquiéter du talent et du rendu musical

    [Reply]

  • Bonjour à tous,
    Je voulais rebondir sur une formulation en introduction de l’article : « Il suffit d‘aller à l’un de leurs concerts pour remarquer que la moyenne d’âge est tout autant ras les pâquerettes ». Waouh, j’espère qu’il s’agit juste d’une erreur de formulation. Pour moi « ras des paquerettes » est trés péjoratif et avant de monter sur mes grands chevaux (du genre faut-il un âge particulier pour être digne d’être fan de métal ? avoir un public jeune est-il dégradant ? Avez-vous vu BBA en concert ?). Trés chers auteurs, si vous pouviez éclairer ma lanterne sur le sens du propos, je vous en serais trés reconnaissant.

    [Reply]

  • Cranouille dit :

    Cette évolution humaine voudra toujours faire de plus en plus de profit. Mettre un pied dans le système, c’est monter un ascenseur qui d’un jour à l’autre s’écroulera en laissant des traces. (Enfin c’est mon avis).

    [Reply]

  • Margoth/RM dit :

    Je suis plutôt impressionnée du nombre de personnes cultivant cet esprit underground et reclu du metal… Mais regardez ce que ça donne… Christine Boutin part dans la connerie et Punish Yourself se voit interdit de jouer dans un festival dans le nord de la France. Je ne dis pas que c’est la sous-médiatisation du metal y est responsable mais l’hypothèse qu’il puisse s’agir d’une cause indirecte peut être envisageable. Vous avez peur d’une croissance des groupes sans intérêt se prétextant metal juste pour plaire au grand public? Eh bien regardez un peu autour de vous et vous verrez que ça existe déjà malheureusement (et je ne parle pas de Tokio Hotel s’il vous plaît)…

    Après, je dois avouer que ce n’est pas la question que je me pose le plus en touchant à ce sujet, c’est pourquoi le metal apparaît tout de même sur les ondes, même si c’est très peu? Après l’épisode de l’Eurovision, il paraissait clair que les figures de la télévision que ce soit celles apparaissant à l’écran ou ayant un rôle derrière les caméras n’étaient pas prêtes à accueillir le hard rock/metal à bras ouvert… Alors pourquoi y en a-t-il quand même malgré qu’ils n’aient pas l’air d’apprécier?

    Je ne sais pas si j’ai raison ou pas mais je dirais que cela est dû à une certaine demande du public. La demande doit être tellement soutenue au niveau d’une certaine frange du public que certains doivent se sentir obligés d’aboutir à cette demande… Après, j’ai clairement l’impression que celles faisant « un effort » n’y mettent pas vraiment de la bonne volonté car c’est un point de diffuser des clips metal à une heure tardive mais cela en est une autre de faire très peu de promotion pour dire « une émission spéciale metal sera diffusée tel jour à telle heure ». Je sens comme un goût de « mauvaise volonté » derrière cette démarche mais bon, le public est roi quoiqu’en disent les chaines.

    Après, il est vrai qu’au vu de l’état de la télévision actuelle, il est normal d’avoir peur de ce que cela pourrait occasionner. C’est pour cela qu’il faudrait peut-être pas faire un grand plongeon direct en passant sur tf1, mais avouez qu’une chaine hard/metal avec des gens triés sur le volet avec de bonnes oreilles peuvent donner quelque chose d’intéressant. Le tout en faisant quelque chose de diversifié (le metal étant tellement vaste) et tout. La musique classique n’est pourtant pas une musique commerciale et à la mode pourtant il y a des radios et chaines spéciales alors pourquoi pas le metal? Si la démarche est faite par une bonne équipe de passionnés ne recherchant pas à faire « pompage de frics », le résultat ne serait-il pas intéressant au bout du compte?

    Pour finir, je vais répondre à une réplique de Morgor qui m’a bien interpellé (même si d’une certaine façon je suis un peu d’accord sur l’aspect):
    « ce n’est pas zapper et se faire agresser par un clip que l’on a pas demander. La diffusion TV, ou autre pollution publicitaire sont des diffusions libres.
    Il faut comprendre que non seulement les autres n’y adhèrent pas mais qu’en plus nous ne voulons pas qu’ils y adhèrent.  »
    >> C’est vrai si c’est diffusé tout le temps mais je ne demande pas vraiment ça: que ce soit LE monopole musical mais qu’il y ait un minimum de présentation (et on ne peut pas dire que ce soit le cas aujourd’hui). Après, voilà si la chaine promouvoit un minimum le truc, libre au spectateur de zapper. Après, si le mec a la flemme de tendre le bras pour aller chercher la télécommande, ce n’est pas au niveau de la télé qu’il faut se poser des question mais de l’évolution humaine xP.

    [Reply]

  • On voit ce que ça a donné avec le Disco en France. Quand ça a commencé à être connu et répandu, il a plu des tonnes de morceaux horribles aseptisés sans fond.

    Pour le Métal, je pense qu’il serait extrêmement dur de trouver le juste milieu entre « la situation actuelle » et « trop de médiatisation ».
    Alors quitte a choisir, que ça reste peu médiatiser.

    [Reply]

  • Quelqu’un se souvient-il de m6 express ou best of thrash qui passé sur M6 ….comme c’était entre 91 et 96, donc je ne pense pas que ce sera le cas .

    exemples :

    http://www.google.fr/#num=20&hl=fr&tbo=p&tbs=vid%3A1&q=metal+express+m6&meta=&aq=f&aqi=&aql=&oq=metal+express+m6&gs_rfai=&fp=b938e832cfa1f96f

    dans la 1ere video il y a CATHEDRALLLLLLLLLLLLLLL ( 4.46′)… parmi une bonne brochette de groupe 🙂

    ouais y a pas à chier vive les 90’s …j’aimerais tant revoir ce genre de chose …alors quand est ce que tu te diversifie la dedans le doc’ ? 🙂

    [Reply]

  • J’ai vu le Qu!z de goeland TV avec Ultra Vomit.
    il est vrai que l’émission fait très « jeune ado » mais justement le décalage créé entre ca et le métal leur allait très bien, c’est même la marque de fabrique du groupe. Si on avait fait pareil pour Slayer ca m’aurais gêné, mais là non.
    Et c’est justement ce genre de disgrace que je ne supporte pas dans des émissions comme « taratata ». Leur seul et unique point positif c’est d’accueillir de grands groupes. Groupes que l’animateur (un Drucker en plus tête à claques) embarrasse et salit, par sa présence et ses questions…

    C’est un peu dans le même état d’esprit que j’ai réagit en attendant parler de métal passant à l’eurovision (la bouse mediatique par excellence puisque internationale), mais en voyant Lordi ca m’a surtout fait sourire. Non pas que je n’aime pas Lordi, bien au contraire, j’y vois juste un Goliath moderne au milieu de petits David désarmés.
    C’était comme de voir des Bikers au tour de France!
    ou selon MR. Lordi lui_même : « des carnivores dans un restaurant végétarien ».
    Bon, après évidemment j’étais entrain dire « vos gueules! » toutes les minutes…

    Alors oui je rejoins Miyuu,trashjunk,… et dsl Spaceman, mais « le metal ne doit pas être médiatisé, il est fait pour rester underground ». Ou du moins nous voulons qu’il le reste.
    Tu as l’air de te plaindre du fait que l’on ne parle pas de métal librement et de penser que la situation est dramatique.
    Le metal francais va mal, mais c’est plus un mal dû à la crise général du disque.
    L’utopie du monde musical idéal pour un Métaleux ce n’est pas de forcer tout les gens au metal, de convertir rapeurs, prêtres, et grand-mères…
    le paradis d’un metaleux serait plutôt un monde constitué uniquement de métaleux ou la musique métal est illimité et présente de façon permanente.
    Je ne pense absolument pas, et en toute honnêteté que nous tentons de « justifier et accepter la situation actuelle ».

    Etre en contacte avec un media internet où l’auditeur doit faire l’effort de chercher le site etc (un esprit tout a fait « Metal » par ailleurs)ce n’est pas zapper et se faire agresser par un clip que l’on a pas demander. La diffusion TV, ou autre pollution publicitaire sont des diffusions libres.
    Il faut comprendre que non seulement les autres n’y adhèrent pas mais qu’en plus nous ne voulons pas qu’ils y adhèrent.
    On va peut être penser que je tape dans les clichés mais si la situation actuelle est ce qu’elle est, c’est aussi parce que nous sommes élitistes, que l’on aime aller à d’obscures concerts fermé du reste du monde, que l’on préfère écouter avec respect un CD au le casque, qu’à fond sur un portable dans le train…

    enfin voilà mon avis, je vais de ce pas visionner le Qu!z de Black Bomb A

    [Reply]

  • Virgin 17 continue à diffuser du Metal mais de manière moins régulière qu’avant.
    C’est le Metal Horror Show : un film d’horreur puis une selection de clips thématisée (speciale BM, scene française, années 90 …)

    [Reply]

  • Et pendant ce temps-là…

    « La radio suédoise P3 Live retransmettra ce soir à partir de 20H30 un concert d’IN FLAMES enregistré en décembre dernier. Pour l’écouter il faudra vous rendre ici :

    http://sverigesradio.se/sida/default.aspx?programid=2663 »

    News VS-Webzine

    [Reply]

  • les medias sont hypocrites. les clips de RnB, de Rap et de pop sont parfois bien choquant aussi. mais il me semble que le metal est tout aussi bien loin des medias. comme Miyuu le disais, les medias controlent le public. le metal est independant et doit le rester

    [Reply]

  • bien heureusement pour nous, le metal ne semble pas se plier aux regles que tu as cité. il reste une culture marginale, qui doit le rester. qu’ils parlent ces ignorants, qu’ils critiquent, mais le metal s’en fiche pas mal.

    [Reply]

  • Une putain de honte les commentateur pour l’euro de Lordi.
    Si ca leur plait pas tant pis pour eux il fermes leurs gueules, les gens ont voté, ils aiment ça c’est le plus importants.

    T’es pas content t’aime pas le métal ? nous on s’en branle on aime ça, on s’en lassera jamais et on t’emmerde !!!

    Heu par contre les commentaires de Margot et SpaceMan pas super super >_< j'écoute du Rock, du Hard et tout types de métal depuis mes 13ans et j'ai jamais été un gros cons d'ado boutonneu (bon un peu de boutons ouais comme quasi tout les ado) qui passé ses journées devant la télé dans un état végétatif avancé qui communiquais uniquement en SMS. Stop les idée reçu sur les métaleux et la scène métal mais aussi stop les idée préconçu et toute faite sur les ado :p Sinon sympa le clip de CrashDiet, je connaissais pas encore, dès que possible j'achète leurs disques =) Prions que le métal ne devienne pas un effet de mode auprès des ados/pré-ado qui se dirons satanique parce qu'ils écoutent Marilyn Manson xD

    [Reply]

  • Spaceman / RM dit :

    On entend souvent l’argument suivant : « le metal ne doit pas être médiatisé, il est fait pour rester underground ». Mais dans de nombreux autres pays le metal est plus largement médiatisé que ce qu’il est en France. Est ce que cela signifie qu’en France nous savons mieux apprécier le metal ou bien seulement que nous nous sommes fait une raison et que nous essayons péniblement de trouver des arguments pour justifier et accepter la situation actuelle?

    D’ailleurs il suffit de voir l’engouement de la communauté dès qu’un artiste de Hard/Metal fait un passage à la télé ou lorsqu’un reportage est diffusé. C’est bien qu’au fond de nous, on a envie de ça, qu’on souhaite cette considération.

    Qui se priverait d’une émission de télé qui traiterait de metal avec clips, concerts, interviews d’artistes, reportages, etc? Si vous êtes sur ce site c’est bien que vous cherchez un peu ce genre de partage médiatique, non?

    [Reply]

  • je dirais qu’il faut laisser parler les personnes qui cultivent ces clichés. le metal est une musique et une culture qui ne doit pas etre mediatisée. elle perdrait son charme

    [Reply]

  • Le métal c’est pas fait pour la télé. Rares sont les métalleux avachis devant leur télé se gavant de ce qu’on leur donne (même si des fois ça fait du bien je vous l’accorde, mais c’est pas tous les soirs devant la nouvelle star et consorts).
    De plus, ça deviendra jamais une mode, c’est trop extrème. Maintenant que les jeunes soient visés, ça changera jamais. Plus malléables tout ça. Personnellement je vis sans télé depuis 3 mois, et j’y pense même pas. Par contre, la musique c’est en permanence.
    Après faut avouer que si y avait une chaîne de clips de métal genre MTV (Metal TeleVision o/) moi je laisserai ptet tourner pour avoir une ambiance et parfois regarder ce qui s’y passe. De là à vouloir absolument regarder ça … Musique et télévision resteront toujours pour moi 2 choses totalement distinctes.

    [Reply]

  • Dans un sens, les métalleux cultivent cette marginalité ; moi, ça ne me gêne pas plus que ça. Ce qui me gênerai par contre serait justement un gros boum médiatique qui fasse du Métal un phénomène de mode, et donc par conséquent totalement dénaturé par cet effet de masse.

    Tout le monde sait que ce qui devient massivement médiatique est très vite transformé en caricature, exagéré et perd toute son essence.
    Peut-être serais-ce un bon moyen d’anéantir les clichés circulant sur les métalleux, mais je crois qu’au contraire une médiatisation ne ferait que les exacerber ; car les médias cultivent la peur, et ne s’attarderaient que sur des moutons noirs mentalement défavorisés qui nous feraient encore une fois passer pour des Satanistes (Cf les soi-disant « documentaires » de TF1 ou M6).

    Quand on voit les insultes que l’on subit par des personnes médiatisées comme Philippe De Villiers et Christine Boutin, ça laisse plutôt sceptique.

    [Reply]

  • À choisir je préfèrerais que le métal reste marginal comme aujourd’hui ! La médiatisation n’apporte pas grand chose de bons, pour moi elle ne fait que stigmatiser encore plus les styles musicaux. Que se passerait-il si les médias décidaient de quel métal il faut écouter ? Car au final, les clips que l’on voit à la TV c’est « le bien » d’après les médias et les boites de prod, le reste ne vaut pas la peine d’être écouté.
    Ce n’est pas le public qui dit aux médias « nous voulons tel et tel groupe, ce style de musique » mais les médias qui choisissent ce que nous public devons écouter.

    C’est assez pessimiste mais voici mon constat, et j’espère que le métal n’aura pas à se plier à ces règles.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3