ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Le grand jardin de Seattle rouvre ses portes


Le 24 mars dernier, le groupe Tadgarden se produisait au Crocodile Cafe de Seattle devant une assistance aussi surprise que comblée. Ceci s’est déroulé à l’occasion d’un concert du Justice Tour de Tom Morello, guitariste emblématique de Rage Against The Machine qui, d’ailleurs, n’a pu s’empêcher de jammer avec ses potes en ce moment unique.

Tadgarden, un nom tout juste fabriqué pour l’occasion : une prestation « one shot », présentant trois musiciens désireux de se retrouver pour revivre un bout de passé.

En effet, en cette folle soirée de mars, c’était Ben Shepherd, Matt Cameron, et Kim Thayil, les trois musiciens de Soundgarden, qui se sont présentés sur scène pour interpréter « Nothing To Say », « Spoonman » et « Hunted Down », accompagnés de Tad Doyle, chanteur de TAD, groupe de la scène grunge de Seattle ô combien talentueux mais honteusement oublié (ndlr: ok, Doyle n’est pas Cornell et sa voix peut sonner décalée lorsque l’on a l’habitude des titres originaux… mais pour les fans du style, une telle collaboration vaut de l’or).

Avec Pearl Jam et son « Back Spacer » honorable et, surtout, le retour éblouissant du grand Alice In Chains, il ne manquait véritablement plus qu’une carte pour que la donne soit complète. En voyant les images du concert de Tadgarden sur Youtube, c’est fébrilement que les nostalgiques des sales années 90 espéraient le tiercé gagnant, que le troisième mousquetaire rejoigne ses frères d’armes pour redorer le blason du grunge made in Seattle.

Mais comment ? La pièce maîtresse, le divin Chris Cornell, manquait cruellement à l’appel, embourbé dans les paillettes du showbiz et en pleine promotion de Scream, un album solo résolument électro (produit par Timbaland !) à des années lumières du rock crasseux qui a fait exploser son talent au grand jour. Soundgarden pourrait-il avoir un sens sans Chris Cornell ? Alice In Chains, lui, a pourtant réussi son pari sans Layne…

Malgré tout, les concerts donnés par Chris Cornell l’an passé auraient dû nous mettre la puce à l’oreille, avec des setlistes largement axées sur le répertoire de son ancien groupe et en totale contradiction avec sa nouvelle orientation solo. Devait-on y voir une réponse à l’appel lancé par ses ex-compères ?

On peut le croire si l’on revient sur les déclarations de Chris via musicradar.com en avril dernier :

« Je suis toujours resté en bons termes avec tout le monde dans le groupe. Nous avons toujours été bons amis. En les voyant se réunir récemment sur YouTube, j’ai pensé que c’était extraordinaire. Cela ma donné un sentiment chaleureux. Je regrette de ne pas avoir été là. »

Sans compter l’apparition, le 6 octobre, du beau gosse sur un concert californien de Pearl Jam, ressuscitant Temple Of The Dog le temps d’un « Hunger Strike » magnifiquement interprété (ndr: Jerry Cantrell aura aussi, le même soir, rejoint le groupe sur « Alive »).

Chris Cornell semble être subitement retombé dans ses premiers amours. Parfois il faut peut être savoir s’éloigner de nos racines pour se rendre compte à quel point elles nous sont chères. Certains diront aussi que Cornell s’est ramassé avec Scream (Trent Reznor avait qualifié cet album « d’embarrassant »[/urlb]) et qu’en conséquence il préfère capitaliser sur son passé. Question de point de vue.

Toujours est-il que oui, mesdames et messieurs, c’est officiel, le grand Soundgarden est de retour en ce début d’année 2010. Voici le message qui vient d’apparaître sur le compte twitter du chanteur ainsi que sur le site du groupe[/urlb] : « Le break de 12 ans est terminé et l’heure de la rentrée des classes a sonnée. »

Il semblerait que le maître soit bien décidé à apprendre aux petits jeunes comment se joue le grunge…



Laisser un commentaire

  • Papy Wired dit :

    Bonne nouvelle !
    Manque plus que Nirvana maintenant… quoi le chanteur, quoi ? Il est fatigué peut-être ? Qu’il se bouge merde (et qu’il nous en ramène quelques uns de son exil céleste, ce serait sympa aussi).

    [Reply]

  • Metal'o Phil / RM dit :

    Bah si les organisateurs du Sonisphère sont à court d’idées, il y aura toujours cette solution ! 😉

    [Reply]

  • Amaury / RM dit :

    Et un Big Three avec Pearl Jam, Alice In Chains et Soundgarden ?! Comme me l’a suggéré mon cher Claude, ça le ferait grave…

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3