ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Le Hellfest et Korn : de l’eau a coulé sous les ponts


Ben Barbaud, le programmateur du Hellfest, est un grand bavard. On peut même dire qu’il a la communication dans le sang et c’est d’ailleurs cela qui a notamment contribué à sauver le festival du naufrage juste après le 24 juin 2007 lorsque, pour beaucoup de festivaliers présents à Clisson, le Hellfest n’était pas si loin de la fin…

En effet, à cette époque les membres de l’organisation venaient de faire vivre aux festivaliers une gigantesque séance de torture de trois jours avec au menu des attentes interminables, des prestations annulées, de la boue à n’en plus finir etc. Le Hellfest n’était pas responsable de tout (les intempéries n’étaient, par exemple, pas de son ressort) mais sa gestion de l’événement avait été catastrophique car sans anticipation. Bref le fest n’avait tout simplement pas prévu autant de monde et il s’était logiquement fait submerger : errare humanum est. La chance de Ben aura été de compter sur l’incroyable fidélité de son public qui, malgré sa colère légitime, avait malgré tout compris les explications délivrées a posteriori par le programmateur du Hellfest. En conséquence, les fans de metal lui ont fait confiance pour l’édition suivante qui s’est déroulée en 2008. Une édition qui en termes d’organisation avait été tout à fait conforme au standing du Hellfest et à l’exigence légitime (et toujours plus importante) de ses festivaliers.

En 2007, Korn (pourtant présent sur les lieux du festival) avait choisi de ne pas se produire sur scène car le groupe avait jugé sur le moment que les conditions logistiques proposées par l’organisation n’étaient pas assez importantes pour assurer sa sécurité. Une grande partie du public présent sur place avait été choqué par la décision des Américains puisque d’autres artistes avaient choisi de jouer… A cette époque, Ben avait d’ailleurs déclaré que le groupe ne remettrait plus jamais les pieds à Clisson. Dans cette optique voir Korn sur l’affiche 2013, et ce pour la première fois depuis 2007, a pu surprendre certains fidèles du fest, d’où des jugements effectués par certains primates.php expliquant sur la toile que Ben Barbaud « n’avait pas de co*illes », « avait retourné sa veste » etc.

Ben Barbaud a donc choisi de revenir sur cette question via une tribune dans les colonnes de VS Webzine en donnant son sentiment sur cette « affaire ». Pour Ben, on sent bien que de l’eau a coulé sous les ponts et le programmateur du Hellfest n’hésite d’ailleurs pas à reconnaître certaines de ses erreurs.

La preuve :

VS Webzine : L’idée de reprogrammer Korn après ce qui s’est passé en 2007 a dû être un casse-tête je suppose… D’ailleurs, pouvez-vous nous indiquer comment ce litige s’est terminé ? Ensuite n’avez-vous pas peur de la réaction éventuelle du public à l’encontre du groupe ? Enfin je me souviens de Ben sur une Mainstage avant Emperor disant qu’il ne reprogrammerait pas Korn au Hellfest, je sais bien qu’il n’y a que les cons qui ne changent pas d’avis mais qu’est-ce qui vous a motivé de prendre ce groupe cette année ?

Ben Barbaud (Hellfest) : Pour comprendre tout cela il faut se replonger à l’époque, six ans se sont écoulés depuis ce fâcheux incident. Nous en étions à la deuxième édition du festival, après une première année difficile où nous avions perdu pas mal d’argent. Les objectifs pour cette année 2007 étaient donc de proposer une affiche alléchante tout en réduisant les coûts techniques afin de pouvoir récupérer nos pertes de l’année précédente. Dur challenge…

Les festivaliers ont répondu en masse mais le temps exécrable à amplifié les problèmes techniques et on s’est retrouvé totalement à la rue. Les festivaliers mais aussi les artistes ont vu rouge, et il faut bien l’admettre nous n’étions pas à la hauteur, mais malheureusement nous n’en avions pas les moyens… Je le répéterai jamais assez mais Hellfest Productions est une association de loi 1901 montée par des passionnés et qui à l’époque n’avait pas les moyens de ses ambitions. Bref on a dû affronter tous les pires couacs cette année-là et le groupe Korn a été le seul à faire valoir son droit d’annuler sous prétexte d’insécurité manifeste.

D’un point de vue juridique leur départ prématuré n’était pas si malhonnête, d’un point de vue éthique c’est plus discutable… Le problème étant que les autres artistes avaient malgré tout décidé de jouer pour le public présent, eux ne l’ont pas fait…

Bref 2007 fut une année noire et c’est vrai que leur départ précipité et sans prévenir avait été la goutte d’eau… Toute l’équipe était fatiguée, stressée et triste… bref lorsque j’ai pris la parole sur la scène le dimanche soir avant le concert d’Emperor, je voulais d’abord essayer de remercier chaleureusement les personnes qui ont tenu la baraque et puis ma rancœur et ma déception m’ont sans doute amené à dire des choses un peu à la va-vite sur le groupe… Une fois de plus j’aurais mieux fait de fermer ma grande gueule (rires).

Depuis, six ans se sont écoulés, le groupe nous a demandé à deux reprises de revenir sur le festival, nous avions décliné. Et puis cette année j’ai décidé de tourner la page et de prendre un peu plus de recul par rapport à cet épisode ; Le Hellfest de l’époque n’avait pas les épaules suffisamment larges pour accueillir ce genre d’artiste il faut bien le reconnaître et le groupe n’avait pas l’habitude de traiter avec des petits branleurs comme nous… bref je vois désormais les choses différemment et il faut savoir se remettre en question.

Depuis, le festival s’est professionnalisé et le groupe s’est excusé à travers son agent avec qui j’entretiens de très bonnes relations car il est aussi l’agent de nombreux autres (Kiss, Ozzy Osbourne etc.)… Alors oui certains vont me dire que je n’ai que de la gueule, que je baisse mon froc, que je me prostitue ou autres… libre à chacun de penser ce qu’il veut. Chaque année nous essayons de proposer une affiche des plus éclectique, ouverte à toutes sortes de musiques dites « extrêmes » et Korn qu’on le veuille ou non a marqué de son empreinte ces musiques, ils ont tout à fait leur place et de nombreux habitués du Hellfest en sont fans. Bref il faut savoir parfois mettre de l’eau dans son vin et ne pas penser qu’a sa petite situation personnelle, la rancœur ne mène à rien…

Doc’ (@AmauryBlancRM sur Twitter)



Laisser un commentaire

  • Oui l’orga du hellfest en 2007 laissait à désirer (quoi que les combats de boue c’était rigolo) – et oui, Korn qui refuse de jouer c’était un peu honteux.

    Maintenant comme le dit Ben l’eau a coulé sous les ponts, et il faut du courage pour les faire revenir malgré cet épisode fâcheux, et il en faut aussi à Korn pour revenir alors qu’ils savent pertinemment qu’ils y aura tout un tas d’idiots pour venir les huer en bas de la scène (au lieu d’aller voir un autre concert).

    Chapeau tout le monde.

    [Reply]

  • Gregdevil666 dit :

    J’étais la en 2007, et quel déception… Surtout qu’ils avaient fait un coup similaire l’année d’avant.

    Oui faut pardonner, mais quand on prend les gens pour des cons deux fois de suite faux pas abuser…

    [Reply]

  • Je m’étais quand même bien marré en 2007 … avec le recul.

    [Reply]

  • Classe.

    [Reply]

  • Y a juste un truc qui me chagrine moi : que Korn ait « marqué de son empreinte ces musiques » je ne peux sincèrement pas le nier; par contre leur dernier album a marqué appareil auditif d’une façon dont je me serais bien passé…
    Tous les égoûts sont dans la nature d’accord, mais là on pourrait tout aussi bien faire venir Skrillex…

    [Reply]

    Sever

    ils ont fait UN album avec de la dubstep, ca veut pas dire qu’il vont jouer que ca en concert. En concert, et d’autant plus au hellfest, ça m’étonnerai beaucoup qu’ils en jouent plus de 2 de cet album, après il y a tellement de titres assez cultes dans leurs vieux albums… Faut arrêter de les stigmatiser sur UN SEUL album, d’autant plus que leur prochain n’inclura pas de dubstep.

    Tyybot

    Je sais compter jusqu’à 1, donc je sais que ce n’est qu’un album et qu’il n’en joueront pas. C’est surtout pour le principe. Et comme je l’ai dit, tous les égoûts sont dans la nature, j’ai pas non plus aimer les 3 albums précédant…Oui, je sais aussi compter jusqu’à 3.

    Sever

    « mais là on pourrait tout aussi bien faire venir Skrillex… » et ca, ca veut dire quoi?

    Tyybot

    Que l’écléctisme a des limites alors que la provocation non?

  • shouks_gilbert dit :

    La remise en question est une forme d’intelligence, tout le monde n’est pas câblé pour comprendre.
    Merci Ben pour cette affiche !

    [Reply]

  • Il est évident que c’est avoir plus de couilles (et d’intelligence) que de reconnaitre ses erreurs et d’en tirer des enseignements, que de s’entêter bêtement sur une décision potentiellement regrettable.

    Chapeau Mr Barbaud.

    Korn a redemandé deux fois (refusées!) de revenir jouer, et c’est Bardaud qui baisse son froc? cherchez l’erreur!

    [Reply]

  • J’approuve la décision de Ben et de ses changements. Bravo à toi et continue à faire du bon boulot.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3