ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Le Hellfest met les doigts dans l’occulte


Après avoir fait languir les metalheads de France et de Navarre (voire d’Europe) depuis sa première frappe occulte teasant l’arrivée de la première annonce officielle, le Hellfest Open Air dévoile enfin les premiers noms de son affiche 2014. C’est donc déjà la ruée sur les pass trois jours. Mais aussi sur la liste des artistes présents : qu’y trouve t-on ? Quelles nouveautés dans l’affiche ? Des redites ? Déjà une chose est certaine : le Hellfest joue la carte de l’extrême avec cette première annonce. Là où l’an dernier la Fête de l’Enfer annonçait dès le départ Kiss, Twisted Sister, Avantasia, Bullet For My Valentine ou encore Korn, ce cru 2014 s’adresse aux metalleux qui ne craignent la vue du sang.

Et avec quels arguments ! Emperor, Carcass, Death, un trio de groupes primordiaux de la scène death et black metal. Après avoir attisé la curiosité des festivaliers par une série de teasers obscures, le Hellfest met définitivement, par cette première annonce, les doigts dans l’occulte.

On oublie les vestes patchées de papa de 2013, on sort les bracelets cloutés, on trace un pentacle au milieu de la pièce, on s’allume une torche et on observe tout cela de plus près.

Premier soulagement avec LA confirmation ! Le premier nom que tout le monde avait sur les lèvres était, bien évidemment, celui d’Emperor. Après que Ben Barbaud ait annoncé auprès de Rock Hard la venue d’un monument du black metal qui ne ferait que trois festivals l’été prochain, à savoir le Wacken et le Sweden Rock en plus du sien, tout le monde voyait déjà les Norvégiens faire escale en terre clissonaise – surtout après avoir vu le groupe déjà confirmé à ces deux autres événements. Troisième année consécutive donc pour Ihsahn en Loire Atlantique qui, ce coup-ci, reviendra avec ses vieux copains (comme ils l’avaient fait en 2007). Une confirmation qui ravira les amoureux d’extrême pour cette date marquant l’anniversaire de cet opus séminal qu’est In The Nightside Eclipse (1994). L’Empereur se trouve d’ailleurs bien entouré avec des barons du genre dans cette première annonce, que ce soit Carcass (qui était déjà venu en 2010, mais alors sans nouvel album), Watain, 1349 mais surtout, autre groupe essentiel de l’histoire du metal extrême : Death !

Enfin, pas vraiment Death puisque Chuck Schuldiner ne s’est pas encore échappé de l’ombre de la grande faux, mais le Death To All plus précisément, formation réunissant différents musiciens ayant fait partie de l’histoire du groupe (qui sera d’ailleurs en tournée européenne en novembre) pour rendre hommage à leur défunt leader. Sont également prévus à cette affiche du festival de l’Enfer, pour vous faire camper trois jours dans la Temple et l’Altar : Impaled Nazarene, Equilibrium ou Trollfest (histoire d’alléger l’ambiance) qui, on s’en doute, se produiront sous la Temple, ou Ulcerate du côté de l’Altar pour un autre gros nom de la scène death. Côté extrême underground, là aussi le plateau est plutôt conséquent avec Gehenna, In Solitude ou encore Repulsion. Une nouvelle édition qui de surcroît, voit à nouveau Behemoth programmé. Habitués des festivals, les Polonais reviendront au Hellfest après leurs prestations de 2010 et de 2012, pour présenter son prochain album The Satanist. Tout comme les Suédois de Shining (après qu’on se soit un temps posé la question sur la nationalité, non précisée sur l’affiche), eux aussi déjà présents en 2012, pour invoquer en son royaume le Seigneur de l’Enfer, au grand dam de certains (suivez notre regard).

Enfin, que serait un festival sans les rumeurs sur son affiche le précédant ? A chaque année ses bruits de couloirs, s’entrecoupant souvent avec les désirs de certains de voir à l’affiche leurs groupes de cœur. Toutefois, depuis quelques jours traînaient sur le Net des rumeurs particulièrement persistantes. Deux noms étaient réguliers : Trivium et Loudblast. Autant dire que c’était de la rumeur bien informée puisque les deux groupes sont confirmés à l’affiche de cette édition 2014. Côté demie-surprise on peut également relever la présence d’Annihilator, étant donné que Jeff Waters avouait encore récemment qu’il se verrait bien au Hellfest. Voilà chose faite. Et Crowbar, qui de toute façon, n’a pas attendu pour s’annoncer tout seul. Un nom qui laissera peut-être certains rêver que Kirk Windstein reviendra avec son ami Phil Anselmo, à qui Ben Barbaud avait proposé de programmer une journée dans la Valley.

La scène hexagonale n’est pas oubliée non plus et même assez bien représentée dans sa diversité avec des Dagoba, Loudblast, Nightmare, Tagada Jones (qui va pouvoir s’éclater dans la Warzone avec des Terror, Downset ou The Last Resort) et Mars Red Sky (qu’on trouvera sans doute dans les fumées de la Valley comme Dozer ou Year Of The Goat).

Enfin, pour ceux qui voudraient un peu de « douceur », il y aura les Mainstages que fouleront très certainement Iced Earth, Trivium, Hatebreed, Powerwolf et les représentants du thrash ancien ou nouveau, en première place Annihilator, puis Toxic Holocaust ou Fueled By Fire.

Il reste désormais cent-vingt autres noms à annoncer et qui s’ajouteront à ces 48 là. Mais des questions se posent déjà, en commençant par se demander si la couleur sombre et extrême se maintiendra lors des prochaines annonces. Car l’expérience 2013, avec ses groupes très « grand public », principalement lors de la journée du samedi 22 juin, ayant été jugée très positive par l’orga, devrait être renouvelée. Par conséquent, Emperor demeurera-t-il un des sommets de l’affiche 2014, à côté de formations plus « soft » ? Néanmoins, il n’est pas exclu que l’esprit d’éclectisme qui règne depuis des années au Hellfest permette de laisser tous les honneurs à ce groupe essentiel d’un genre marginal (le black metal) en le laissant au même niveau que certaines légendes du hard rock, pas forcément moins sulfureuses en leur temps… De plus, les murs entre les pièces de la maison metal sont assez poreux pour créer ce genre de passage.



Laisser un commentaire

  • Mars Red Sky ! Il était temps que le Hellfest face un geste du coté des nombreux groupes Stoner de qualité qui parsème notre pays. Allez, Wheelfall et Abrahma maintenant ?

    [Reply]

  • enfin une affiche qui fait rêver. reste plus qu’à rêver pour qu’ils ne retombent pas dans les travées de l’hospice d’à côté

    [Reply]

  • Phil Anselmo jammant avec Dagoba. Extra 🙂

    [Reply]

  • mars red sky !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    [Reply]

  • Miam. Sachant qu’en général les annonces Hellfest concorde plus ou moins aux annonces du Graspop chez nous en Belgique, on peut s’attendre a de la bonne pitence!

    [Reply]

  • bah moi je sais pas vous mais je vais la ressortir ma veste patché ^^

    [Reply]

  • Ce qui fait la force du Hellfest c’est la diversité des types de musique que le festival propose. J’espère qu’il proposeront également du heavy et du rock plus classique, même si c’est très bien de mettre du Black metal.

    [Reply]

  • Sa tombe bien, mon ancien boss vient de mourrir, voir une affiche comme sa me redonne la joie de vivre 🙂

    [Reply]

    Hiroshi Yamauchi

    Retourne bosser ducon !

  • « On oublie les vestes patchées de papa de 2013, on sort les bracelets cloutés »

    Les publics portant les deux emblèmes sont différents ?

    [Reply]

    EnhverTilSitt

    Clairement ouais, t’as beaucoup de +40 ans qui viennent suurtout pour les main stage, surtout en 2013, et apres niveau scène black/death c’est pas forcement un look particulier je trouve.

    La Jardinière

    D’accord avec toi. C’est pourquoi j’espère encore qu’il va y avoir des legendes. Il y a assez de place pour tout le monde là-bas. Donc, que ce soit diversifié, n’est-ce pas ?

  • Cowboyfromktulu dit :

    Justement je verrais bien Empror peut être pas à l’heure « hyper » tête d’affiche (22h), mais après, jusqu’à 2-3h du matin … ça peut sembler être un bon compromis pour profiter de cette noirceur nocturne, non ? 🙂

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3