ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Radio Metal   

Le monde tourne au ralenti, Radio Metal s’ennuie


Il n’y a pas beaucoup d’actualité aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est Thanksgiving. Un week-end prolongé dont profitent notamment nos confrères américains. Et les musiciens et groupes eux-mêmes ne sont pas plus communicants. Un ralentissement de l’activité qui a des conséquences directes sur l’activité de Radio Metal, qui n’a, jusqu’à présent, réussi que péniblement à sortir un article sur des legos qui font de la musique. En conséquence de quoi, il faut l’admettre, nos gesticulations pour exploiter le moindre début d’information ont un côté pathétique.

Jugez plutôt : le terroriste fécal a à nouveau sévi devant la porte des studios, mais nous n’avons pas eu le temps de prendre une photo, l’éboueur étant passé avant nous. Le Doc’ a pourchassé la Justicière de la Rue Sébastien Gryphe pendant près de dix minutes sans réussir à obtenir un seul cliché de notre héroïne en train d’agir car la justicière, elle-même en petite forme, ne parvenait pas à arracher les autocollants et les affiches des murs et autres poteaux. Nous nous ennuyons tellement que nous sommes allés fouiller sur Facebook des photos de vous, auditeurs/lecteurs, pour les afficher sur nos fonds d’écran respectifs.

Côté actu, on en viendrait même à penser que les groupes le font exprès. « Bon, Leprous vient de sortir un blog sur sa venue à Lyon. C’est sympa, sans plus. Ils sont allés dans le Vieux Lyon, ils ont trouvé ça joli. Ils ont mangé un banana split. Ils ont découvert que les Virgin Megastore existaient encore. Sinon, on a une vidéo d’un nain imitateur d’Ozzy Osbourne qui chante ‘Crazy Train’. Mais il ne la chante même pas en entier » annonce l’Animal, dépité, sa main soutenant son visage visiblement épuisé. Rien à faire, notre conscience professionnelle est trop forte, nous ne pouvons déformer une information mineure pour en faire le scoop du siècle.

L’absence d’actualité à traiter ou simplement de contenu (live reports, interviews, reportages) en attente d’être publiés, dégage néanmoins du temps pour se consacrer à d’autres tâches. En plein brainstorming sur de potentielles célébrités à interviewer dans le cadre de la nouvelle rubrique « Ce qu’ils en pensent » inaugurée par Amélie Nothomb, nous avons retenu le nom de Colonel Reyel (qui signifie « réel » en créole – c’est dire si on a du temps devant nous pour apprendre ce genre de détails), artiste dont la plume, plus que son talent vocal quasi céleste et surtout 100% naturel, et particulièrement les vers suivants, nous a inspiré :

« Je veux être celui qui t’accompagne,
Que tu sois ma compagne,
Qu’on se fasse des purs voyages,
T’inquiètes ce sera pas la campagne

A basses données en pagne,
On pète le champagne,
A Miami, le Brésil, le Maroc
Ou l’Espagne

Le reste j’te l’épargne,
Ouais j’te l’épargne,
Deux, trois bisous, un câlin, sous la couette et PAM »

Quant à l’Animal, on l’a définitivement perdu. Le casque sur les oreilles, il écoute le best-of de NTM en faisant des grimaces et produisant d’étranges sons avec son nez. Dernière forme de communication de sa part identifiée à ce jour : un enregistrement vocal d’un hurlement produit par lui, envoyé par SMS à son collègue situé à moins d’un mètre en face.

De ce contexte a résulté ce présent article de mise en abîme, un article qui raconte… que nous essayons de faire des articles. Un article de la dernière chance : nous avons déjà prouvé par le passé qu’un excrément pouvait avoir plus de fans qu’Alter Bridge, Rob Zombie et Devin Townsend ou que cinq lignes sur une jolie fille pouvaient plus fédérer qu’une longue analyse de l’Animal sur la reformation de Van Halen. Le pari du présent article va plus loin et consiste à tenter de faire de l’audience avec… rien.

PS : l’Animal vient de quitter son bureau. Il nous envoyé un second MMS, accompagné d’un autre enregistrement. Mais non, nous ne pouvons pas. Nous ne pouvons vraiment pas.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Deftones @ Lyon
    Slider
  • 1/3