ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le Motocultor Festival fait le bilan de son édition 2015 et communique sur son avenir


Le Motocultor Festival fait le bilan de son édition 2015 et communique sur son avenir à travers un long message que nous vous faisons partager ci-dessous.

« Tout d’abord, un grand merci aux 600 bénévoles qui ont une nouvelle fois beaucoup donné pour que ce festival se déroule le mieux possible !

Merci à vous, festivaliers pour votre bonne humeur, votre convivialité et pour avoir bravé la pluie le vendredi après-midi ! Merci à la Mairie de Saint-Nolff, aux partenaires publics et privés, aux prestataires et salariés ainsi qu’aux artistes.

Le Motocultor Festival a encore pris de l’ampleur cette année avec une fréquentation record de plus de 22.500 entrées. Après huit éditions dont six en plein air, c’est un bon bilan. Né dans une salle de Saint-Avé en 2007, le Motocultor Festival est désormais l’un des principaux festivals de musiques actuelles du Morbihan avec le Pont du Rock de Malestroit. Au niveau national, il est le deuxième festival metal de France et dans les 45 festivals d’été français à dépasser la jauge de 15 000 entrées. Que de chemin parcouru depuis les débuts !

La troisième scène, baptisée la « Massey Ferguscène » fut la grande nouveauté de l’édition 2015. Cette nouvelle scène est une vraie réussite, elle a permis de proposer une programmation plus variée et d’attirer plus de public. Le festival s’est amélioré au niveau artistique tout en conservant le soutien à des groupes émergents locaux et nationaux et a su rester convivial.

Maintenant, quel avenir pour le Motocultor Festival ? Ce qui est assuré, c’est qu’il y aura une neuvième édition du Motocultor Festival en 2016, les 19 / 20 / 21 août prochain à Saint-Nolff. Au-delà de 2016, l’avenir est incertain.

Malgré les bons résultats de 2015, l’association accuse un déficit de 85.000 € qui est le reliquat des difficiles premières années du passage en plein air où le festival n’avait pas de terrain fixe (les éditions 2010 / 2011 / 2012). Depuis qu’il est à Saint-Nolff (édition 2013), le festival fait des éditions bénéficiaires et réduit donc son déficit tous les ans. Ce déficit reste important et impactant sur l’organisation du festival et entraîne depuis plusieurs années une gestion à flux tendu. Une situation qui ne peut continuer ainsi.

Actuellement le festival est aidé financièrement à hauteur de 2% par les collectivités publiques. En Bretagne, la moyenne des subventions accordée aux festivals par ces collectivités est de 28 % (de 20 % dans le reste de la France). Il y a donc une forte marge de progression à ce niveau. Les modèles économiques des festivals restent fragiles et vu la situation, sans le soutien des collectivités publiques, il ne sera pas possible de continuer au-delà de l’édition 2016.

L’association a bénéficié d’un Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) en fin d’année 2014. Lors de ce DLA, une stratégie de développement du projet et de restructuration de la dette a été élaborée afin de pérenniser le festival. Des discussions auront lieu à l’automne avec les collectivités publiques à propos de la mise en place de cette stratégie. La priorité pour les mois qui viennent sera donc de chercher de nouveaux partenaires publics et privés. Cette période sera décisive pour l’après 2016.

En plus de cette réflexion sur l’avenir, il est prévu pour l’an prochain d’agrandir le site, ce qui permettra diverses améliorations comme un espace de restauration assise et plus de stands ainsi qu’un catering dédié à nos bénévoles pendant le festival.

Rdv en 2016 pour une belle édition ! Les pass promo 2016 seront mis en vente mi-octobre. »



Laisser un commentaire

  • je connais pas ce festival mais pour ce qui est des prix élevés n’est ce pas aussi la faute aux groupes et leurs managers qui font grimper l inflation . acceptons nous aussi de jouer le jeux pour que ne meurt pas ces initiatives et ne critiquons pas systématiquement les organisateurs ou alors prenons leur place . fan de hard rock depuis 30 ans je me réjouis de constater que notre musique est toujours vivante et entretenue par les kids et les anciens . longue vie au rock sous toutes ces formes

    [Reply]

  • La procédure de redressement judiciaire peut etre une solution, même quand on est une asso, certaines le font ce qui permet de ré étaler les dettes sous le controle d’un tribunal de commerce et ainsi ne pas léser les fournisseurs, apres avec un tel passif es-ce bien raisonnable de vouloir à tout prix grossir en prenant le risque de perdre plus d’argent???

    [Reply]

  • D’un côté je peux comprendre les fans mécontents au sujet des prix exorbitants de la nourriture etc, étant donné que c’est aussi mon cas. C’est vrai que voilà, ça revient à cher pour aller apprécier de la bonne musique et éventuellement passer un bon moment, entres potes ou même s’en faire de nouveaux.
    Mais d’un autre côté il faut quand même comprendre qu’un festival, ça coûte aux organisateurs et que si on veut assurer sa survie, il faut sortir un peu de sous de sa poche.
    Comme expliqué dans l’article, le Motocultor est relativement peu subventionné par les collectivités publiques. Un déficit, il faut le combler. Et même si les fans ne chient pas d’argent, les organisateurs non plus.
    Même si ça revient à cher, c’est simplement le prix à payer pour assurer la pérennité du Motocultor.
    Et puis pour l’organisation, c’est pareil. Même si c’est peu plaisant et que c’est un peu le gros bordel, ça reste (relativement) un jeune festival.
    Les organisateurs sont humains, l’erreur est humaine. Mais l’évolution aussi, donc ne perdons pas espoir et laissons grandir le bébé. Aidons-le à s’épanouir au lieu de le frapper à coups de bâtons parce qu’il réponds pas à toutes nos attentes.
    Honnêtement j’aimerais pas, mais pas du tout me retrouver à devoir organiser un évènement aussi attendu. Je sais pas vous hein, mais j’en serais pas capable. Soyons indulgents.

    Bises, et longue vie au metal ! \m/

    Amicalement, Seth Mackenzie.

    [Reply]

  • en même temps le déficit etait a prévoir vu comment c’est organisé….Le motoc devient comme le HF un festival pour le gain et non pour la passion. Une affiche toujours plus pauvre pour un tarif toujours plus élevé dans des conditions d’orga médiocres. Laissez la place aux vrais passionnés.

    [Reply]

    gradlon29

    « Une affiche toujours plus pauvre »

    PAUVRE cette édition 2015 !! T’as complètement craqué l’ami. Opeth,Sodom,Sepultura, Carcass, Death etc…… t’as du te gourer de festoche, et arrivé à la fête du village le plus proche.
    ou alors seul solution t’es pas un Metalleux.

  • Le black metalleux pas content dit :

    tres bon festival pas grand chose a dire sauf pour tous ce qui est bouffe !! 1er journee : sandwich avec oignon = 2 ticket = 5e tandis que le lendemain le sandwich avec oignon OU gruyere ( pas les 2 attention !!! ) = 3 ticket = 7.50e c’ est se foutre de la gueule des gens et bien profiter de la passion des gens !!! un grand bravo pour l’ escroquerie !!!!

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Warzone - Jour 3
    Slider
  • 1/3