ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Le stoner en force avec 1000mods


Voici un concert qui devait être porté par Stoned Jesus mais le sort en a décidé autrement. En effet, l’un des membres du groupe ayant perdu son père quelques jours avant le concert, il se devait de rester auprès de sa famille. Mais le concert n’a pas été annulé car 1000mods a finalement pris le rôle de tête d’affiche et s’est rajouté à Glowsun et Powder For Pigeons. 1000mods ne manquera d’ailleurs pas de délivrer un petit message pour leurs amis de Stoned Jesus.

Le principe de la soirée ne change pas : du stoner. Au programme un son lourd, gras, de la distorsion et des riffs planants. Même si, pour 1000mods, tout cela ira très vite dans l’excès et illustrera à merveille la pochette de leur dernier album évoquant « des écoutes répétées à un niveau de plus de 80 décibels qui peuvent causer des dommages irréversibles à l’ouïe ».

Artistes : 1000modsGlowsun – Powder for Pigeons
Date : 27 avril 2017
Salle : Petit Bain
Ville : Paris [75]

Powder For Pigeons

Ayant l’opportunité de participer à la tournée de 1000mods, le duo germano-australien Powder For Pigeons doit faire face à peu de monde en ce début de soirée. L’impression que le concert de ce soir ait été déserté monte d’ailleurs de plus en plus au fil des secondes qui s’égrènent mais la salle se remplira au final lentement mais sûrement. Et c’est bien malheureux que Powder For Pigeons ouvre devant une si petite audience car il s’agira du groupe partageant le plus d’énergie ce soir. Le guitariste/chanteur, avec ses nombreux effets sur son pédalier, est accompagné à la batterie de sa partenaire de jeu australienne qui offre un léger solo en cours de set. Un chanteur qui fera tout pour motiver la foule, demandant par exemple d’allumer les briquets durant un morceau. Au cours du dernier morceau, il tendra également sa guitare à un spectateur devant lui pour qu’il joue un dernier accord et clore lui-même le concert. Du stoner très énergique, très violent, et qui sera bien plus agréable que la prestation de la tête d’affiche. Leur passage nous permettra d’ailleurs de nous intéresser à leur tout dernier album : Circus Kinda Times.

Glowsun

Cela fait deux ans que Behind The Wall Of Time, le dernier album de Glowsun, est sorti. Mais on ne peut se lasser d’accueillir le groupe sur scène, notamment après leur excellent passage au Gibus en février dernier. Le set est malheureusement raccourci ce soir mais gagne en énergie et en monde dans la salle. Le groupe doit cependant se séparer de son bassiste habituel pour cette date. En effet, le bassiste des Normands s’est malheureusement blessé aux ligaments croisés nous expliquera le batteur au stand de merchandising. Ce qui n’empêche pas le groupe de livrer un set musclé où les premiers pogos voient le jour sur le dernier morceau. La soirée peut sans doute se résumer avec cette phrase d’un homme dans le public : « J’ai sali mon caleçon ! »

Il faut dire que Glowsun est probablement l’un des groupes les plus efficaces musicalement dans la scène stoner française. Leur bassiste de remplacement semble un peu perdu et on peut le comprendre : cette date s’est préparée dans l’urgence, donc il paraît difficile d’assurer la meilleure des prestations. Mais on retiendra davantage leur concert au Gibus, car on pouvait y noter la présence d’un écran derrière les groupes qui permettait d’afficher des vidéos, ce qui augmentait l’intérêt visuel des performances. Le Petit Bain, bien qu’étant une salle très agréable, ne propose pas une telle mise en scène. La lumière de la salle fera même souvent disparaître le batteur tellement elle peut se révéler saturée sur lui. En outre, on se demande l’utilité du micro étant donné qu’il servira uniquement pour chanter deux ou trois phrases.

Mais ce qui fait le charme de Glowsun est la passion des musiciens, notamment du guitariste qui part dans des solos où il fera danser sa guitare, comme s’il tentait de la séduire. C’est pour ça que peu importe où le groupe joue, il restera éminemment efficace.

Setlist Glowsun :

Death Face
Behind The Moon
Flower Of Mist
Dragon Witch
Lost Soul
Monkey Time
Arrow Of time

1000mods

En nous retournant pour regarder la salle, on se rend compte qu’elle s’est vite copieusement garnie. Un peu plus et le concert était complet. C’est en tout cas l’impression que renvoie 1000mods après son set parisien qui sera plus que musclé. Car pendant tout le concert, le public (qui avait commencé à s’agiter pendant Glowsun) ne cessera de slammer. Ce qui pour du stoner est au final assez rare ! Par contre, il est à noter un souci vraiment désagréable côté technique car, comme le nom de leur dernier album l’indique – Repeated Exposure to… – le volume sonore sera beaucoup trop élevé. Ce dernier album étant de grande qualité, on regrette d’autant plus le son beaucoup trop fort. Trop gras, trop fort, trop de distorsion : rien de ce que le groupe propose sur scène n’est à la hauteur des versions studios.

Ce qui rattrape l’engouement que l’on a pour la soirée, c’est cette participation de tous les instants du public. Car ce n’est pas l’air un peu désabusé des musiciens, et le peu d’investissement de leur part, qui engage l’audience, et ce malgré les remerciements adressés au public. Un enchaînement de morceaux sans entrain, une promotion du dernier album, un rappel sans réelle émotion et des lumières ne créant pas une atmosphère digne de ce nom : cette prestation n’aura pas du tout rendu hommage aux qualités musicales de ce groupe talentueux. Les Grecs nous ont prouvés sur leurs albums et EPs qu’ils étaient clairement l’un des groupes les plus solides du genre avec leurs titres planants, doux et calmes. Sans oublier ces morceaux pouvant provoquer des headbangs frénétiques et l’envie de rouler sur une route déserte au soleil avec leur musique à très haut volume. Ceux qui ont chanté sur leur dernier album cette phrase « I’m high, and away from your spell » comprendront le propos, car elle résume parfaitement l’aspect libérateur et enivrant que provoque le stoner.

On ne sait pas si la soirée aurait été meilleure avec Stoned Jesus. Mais ce qu’on retient de ces quelques heures est principalement l’investissement des premières parties. Glowsun, malgré leur set raccourci, est toujours aussi plaisant à voir en live. Et Powder For Pigeons fut une belle découverte avec leur bonne humeur et leur énergie communicative. Il ne reste plus qu’à attendre la date de Stoned Jesus en octobre à Paris. Et lors du prochain passage de 1000mods, même s’il y aura probablement un public toujours aussi déchaîné, on espère avoir un son décent pour les écouter.

Setlist 1000mods :

Above 179
Claws
Road To Burn
Loose
Electric
El Rollito
Vidage
Super Van Vacation
Rappel :
7 Flies

Live reports et photos : Matthis Van Der Meulen.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3