ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Vide(o)rdure   

Lemmy Président !


Les États-Unis ont certainement un très gros problème car la Constitution américaine empêche qu’un gars comme Arnold Schwarzenegger ou Lemmy Kilmister devienne président. Autrement dit : des gens très bien, dont le seul nom rime avec virilité, confiance en soi et coup de santiag dans les œufs si on les cherche trop, mais dont le principal défaut est de n’être pas nés sur « la terre des braves », et qui ne pourront donc pas écraser leur cigare ou boire leur whisky à la bouteille dans le bureau ovale.

Il n’y a donc qu’au cinéma que cela est possible. Pour le premier, c’est déjà arrivé : dans Demolition Man, dans un monde où tout n’est plus que non-violence, chasteté (autant physique que langagière) et coquillages. C’est donc au tour du second, mais dans un environnement bien différent, celui des films Troma, où tout est gore et nudité à gogo.

Chers, chers, chers studios Troma, à qui un Animal doit ses première terreurs de louveteau, trauma(troma)tisé pendant quinze ans après avoir vu, dans sa fraîche jeunesse, une scène du premier Toxic Avenger où un mioche en vélo se fait écrabouiller par une voiture conduite par des loubards bourrés. Depuis la VHS de ce film culte occupe une place de choix dans sa vidéothèque et il raconte sa vie à la troisième personne. Tout va bien mieux, donc.

Enfin, « chers », pas à ce point non plus. « Cheap », serait plutôt le mot juste, c’est à dire « pas cher ». Et vous le savez si vous connaissiez déjà Troma, puisque tout est fait à l’économie chez eux, afin de satisfaire à moindre frais mais au mieux, avec l’amour du travail bien fait et de ce qu’on pourrait appeler du Do It Yourself (avant le DIY puisque Troma est plus vieux que le punk), les amateurs de série Z et d’hémoglobine écarlate sur pellicule.

Et pour cela, on recycle aussi tout ce qu’on peut et c’est sans doute pour cette raison que, au milieu de cette bande-annonce pour Return To Nuke ‘Em High (qui est un remake de Class Of Nuke ‘Em High de 1986, ce qui peut déjà représenter un recyclage), on retrouve le héros de Toxic Avenger, Toxie, mais aussi le costume de poulet zombie de Poultrygeist: Night Of The Chicken Dead. Et Lemmy, qui n’en est pas à sa première participation à un film Troma, mais alors pas du tout, comme le prouve cette vidéo ci-dessous, hommage au leader de Motörhead par Troma, compilant ses meilleures scènes et mettant en exergue le fait que pour tout paiement, Lemmy n’accepte qu’une bouteille de whisky Maker’s Mark (la même qu’on trouve sur son bureau de président dans cette nouvelle production) et deux Tromettes pour passer le temps entre les prises.

Enfin, si désormais vous souhaitez connaître toute la filmographie de Lemmy en tant qu’acteur pour ces studios, dans des productions telles que Tromeo & Juliet ou Citizen Toxie, ou si, avant de voir sa nouvelle performance, vous voulez d’abord voir le Class Of Nuke ‘Em High originel (et ses deux suites), vous avez de la chance car une grosse partie des productions Troma (en VO cependant) se trouve dans leur intégralité sur leur chaîne YouTube.



Laisser un commentaire

  • Lemmy sait-il se servir de ces trois foutus coquillages ?

    [Reply]

  • FIFI5150 dit :

    Mais c’est juste aussi. Schwarzy est président dans le futur dans « Demolition Man ».

    [Reply]

  • Demolition Man c’est avec Stallone 🙂

    [Reply]

    BrocasHelm

    En fait il y a un dialogue dans le film où Sandra Bullock mentionne que Schwarzenegger a été président par le passé. Il était tellement populaire qu’un amendement aurait été voté exprès pour lui 😀

    Merci. 🙂

    Rififi

    Tout à fait. J’avais complètement zappé ce passage. Vicieux l’Animal 😉

    Mais on ne peut pas dire qu’il a incarné le rôle d’un président au cinéma à proprement parlé.

    Donc Lemmy plus fort que Schwarzy ?

    Rififi

    Lemmy est toujours le plus fort !

    FIFI5150

    Tout juste !! Stallone et Wesley Snipes.

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3