ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food   

Les Fast Food sont à la restauration, ce que les MP3 sont à la musique


« Music is not software, music is art.» Steven Wilson

Il est curieux de constater que les musiciens engagés sont très souvent des quadras ou plus, au mieux des trentenaires. Mais là n’est pas le débat. Je respecte tout acte d’engagement artistique et militant. Celui de Steven Wilson contre les MP3, la culture musicale actuelle et l’industrie en général, m’a inspiré un lien avec mon propre combat. Celui contre la mal-bouffe et les industriels de l’agro-alimentaire.

Les Hamburgers industriels se vendent par millions chaque jour dans le monde entier. Ils sont devenus la norme dans la mondialisation actuelle. En plus d’être trop riches en graisses saturées, sucre, sel et additifs chimiques, autant d’ingrédients associés qui provoquent cancers et accoutumances, les produits à manger de McDonald’s et consorts sont tous basés sur la viande. Ce qui implique le massacre jour après jour, d’animaux nés et élevés dans des « fermes industrielles » dans le seul but d’être transformés en produits pour les industriels de l’agro-alimentaire. Sans accès à l’air libre, ni au soleil, sans liberté de mouvement que ce soit en cage ou au sol, leur mort sanglante est pour eux, une libération. Ces usines considèrent la vie animale comme une banale marchandise. Antibiotiques, accélération de la croissance, tortures, transformations génétiques ne sont pas faits pour le bien de notre santé mais pour augmenter la rentabilité de ces compagnies. Alors pourquoi ne pas projeter le film Fodd Inc. dans les écoles ? Parce que le lobbying agro-alimentaire mondial est extrêmement puissant.

Alors faut-il arrêter d’aller au Fast Food ? Je vous réponds clairement OUI ! Mais pas seulement. Il faut aussi expliquer à vos amis les raisons de ce choix. On a tendance à sous-estimer notre responsabilité personnelle et notre influence. Nous avons tous un poids certain grâce à l’arme du BOYCOTT. Toucher au portefeuille pour rompre l’immobilisme et faire bouger les choses ! Les profils exorbitants qu’engrangent ces compagnies se font au mépris de la vie humaine et animale. C’est un fait indiscutable. Et vous le savez ! Si la tendance est à une nourriture saine, croyez-moi que ces mêmes compagnies vont changer leur fusil d’épaule. Elles ont les moyens de financer un système plus juste et plus sain.

Sans prétendre changer les choses, par cet acte militant d’information, je vous transmets mon opinion.

Stay Hungry. Stay Metal & No Fast Food.

Gilles LARTIGOT
The Heavy métal Cook

BLACKFIELD ­ 23 mai 2011 – Montréal. Un concert très particulier.
De passage à Montréal lors de sa tournée Nord-Américaine avec Blackfield, j’avais rendez-vous avec Steven Wilson pour échanger nos points sur ces 2 fléaux. Un coup de fil en fin de matinée m’informe de l’annulation de notre entrevue suite au décès de son père. Le show sera maintenu. Pas d’information pour le public. Un concert très particulier, mais sans doute réconfortant pour Steven Wilson avec la démonstration d’amour que lui a offert le public montréalais.

Site du Heavy Metal Cook
Facebook du Heavy Metal Cook



Laisser un commentaire

  • Merci à tous pour vos posts ! Très intéressants et bien écrits. Permettez-moi de vous faire un post unique en réponse.

    SKELOS, tu as eu un peu plus de mal que les autres mais tu as fait passer ton message ;-)… auquel je n’adhère pas du tout. Mais ça tu d’en doutes.

    SORLAG. Je crois beaucoup plus au pouvoir FINANCIER du Boycott qu’au pouvoir politique avec le notre VOTE. Je n’ai aucune confiance aux personnes qui sont au pouvoir car le monde est aujourd’hui tenue par les financiers. Pas par les politiques.

    BOUCOUCH’, si tu es d’accord avec moi, il faut que tu fasses passer le message. Il faut que tu te l’appropries, à moins que tu sois un des ces marseillais plein de bouche :-O (désolé, mais ton peusdo est qq peu équivoque à ce sujet).

    BLACK LILITH. Je sais que tu es un très bon relais. Merci pour ton soutien.
    Tu n’échapperas tout de même pas à une petite remontrance pour avoir oser proposer un Mc Do à cette pauvre petite fille. Mais que vous est-il passé par la tête !!! Il n’y que des McDo qui ouvrent tard à Abou DABI ?

    OJEIDA. Ne te décourage pas. Mesure l’impact du BOYCOTT si tu convaincs tes potes de ne plus aller s’empoissonner pour 7 € au McDo du coin comme Skelos.

    EÖL. Une guerre se gagne avec de nombreuses batailles. Le test sur les Animaux est une cause louable, mais ce n’est pas mon combat d’aujourd’hui. Mais je t’encourage à t’y investir si c’est ton souhait.

    SHAKYAMUNI, je partage ton analyse. Mais pas sur les USA. Tous les pays Européens, Est, Asie sont touchés par ce phénomène de la malbouffe. Les effets génétiques commencent à se faire sentir sur les BB de la génération qui arrive. Ils y a plusieurs travaux d’étude là-dessus.

    Merci à tous. On peut continuer à débattre bien entendu. Ici ou sur ma page FB.

    Stay Hungry. Stay Metal & NO FAST FOOD

    [Reply]

    Black Lilith

    Bonjour Gilles,

    J’ai du mal me faire comprendre, ce n’est pas moi qui lui ai proposé un Mac Do…ou la la mon dieu non….ça serait très hypocrite de faire passer le message et de se taper un Mac Do derrière…beurk.

    ça m’étonnais bcp venant de ta part. Mea Culpa B.L. 😉

  • Je suis pas d’accord sur le point de la viande industriel : justement c’est de la viande – industriel ! Ce sont des animaux qui ont été complètement « crées » par l’homme – pour l’homme !Sans cette industrie, ils n’existeraient tout simplement pas ; peut-on alors parler de défendre leurs droits, etc etc… ? ‘fin bref, je sais que j’ai du mal à m’exprimer clairement là-dessus :p Mais c’est pas comme si on prenait ton chat sur ton divan pour l’égorger sous tes yeux e le mettre dans ton assiette, il y a une différence entre animal sauvage, animal domestique, et animal industriel ! Et leurs « droits » sont différents. Bref, je pourrais pas être plus clair sur ma pensée…
    Personnellement, ce qui me fait le plus peur, c’est ce que dit Shakyamuni sur le conditionnement, et tout le lobbying qui va avec : c’est mon droit de manger rapidement mais pas forcement sainement, ou prendre un petit tapas au petit bar resto d’à coté, ces industries ont bien sûr le droit de faire de la publicité, mais pas d’inonder le marché avec pression au détriment de tout ce qui ne génère pas des thunes en masse, mais fait un bonheur simple.
    Tout ça, c’est juste le produit d’une société utilitariste : on veut des thunes, de la production de masse pour tous, de la technologie de pointe pour tous, et on est prêt à bousiller votre culture et à faire des produits qui plantent tout seul juste après la garantie (si, c’est souvent écrit dans les cahiers des charges…) ; ma foi ils ont réussi, on a même réussi à différencier amour et sexe, mes tickets-resto font pile 7euros et le McDo est juste à coté de mon taff…

    [Reply]

    Ojeidad

    On les a en effet sélectionnées à outrance, les bestioles. Mais pas créées de toute pièce. ça reste des êtres vivants, le fait de les industrialiser ne les rend pas steak sur pattes. Et ça, même les agriculteurs industriels le savent, ils aiment leurs bêtes (et ne se rendent pas compte de la façon dot ils les traitent, ou n’ont jamais appris autrement)

    Shakyamuni

    D’un autre côté le problème vient de nous, consommateurs. On pourrait se restreindre à manger de la viande 2 fois par semaine, si on consommait moins de viande, les éleveurs produiraient moins de viande. Le mode de vie que l’on a, américains et européens, est très excessif. Quand on regarde les chinois ou les japonais par exemple, ils ne mangent presque pas de viande, et n’ont pas besoin d’élevage comme on a aux USA. Quoi qu’il en soit pour mettre fin à tout ces problèmes d’agriculture intensive, c’est à nous de faire quelque chose, par le boycott, les producteurs ne feront rien pour raisonner l’agriculture, c’est certain.

  • Shakyamuni dit :

    Même avis que tout le monde. Le film food inc est vraiment très bien, et très instructif, mais ce phénomène est surtout présent aux USA (certes il tend à se répendre). Je l’ai vu en cours d’éco, et pour « compléter » cet article je pourrais citer un autre reportage sur la mondialisation (dont j’ai hélas oublié le nom), et dans ce reportage on voyais (entre autres) que les enfants apprennent à lire avec des phrases type « j’aime manger chez mc do et j’aime boire du pepsi », et on voit aussi que dans les écoles primaires, avant de commencer les cours les gosses sont obligés de visionner 10 minutes de reportages financés par une chaîne privée (propagande? ça en a tout l’aire), avec plus de 2 minutes de pub à l’intérieur…

    [Reply]

  • Au quotidien, l’arme reste le boycott mais sinon on a la chance dans nos pays d’avoir une autre arme : le bulletin de vote! A bon entendeur, salut!

    [Reply]

  • Tu as, une fois de plus, totalement raison Gilles. Mais le lobbying des grandes industries ne se limite pas au massacre qu’elles nous servent hélas. Non, elles ont aussi les moyens de faire vendre des produits impropres à la consommation en faisant prévaloir leurs propres tests en laboratoire et en sabordant les enquêtes autonomes.

    Sinon, j’ai acheté un livre récemment qui pourrait t’intéresser, particulièrement avec le chapitre sur l’alimentation. C’est « Aux sources de la maladie, de l’écologie individuelle à l’écologie planétaire » de Michel Odoul. Bonne lecture si l’envie te prend ^^

    [Reply]

  • Salut !
    Encore une fois, que dire de plus que… +1 ?
    Pour ma part, j’ai œuvré deux ans durant dans mon lycée pour sensibiliser le cuistot chef, et il connaît maintenant un certain nombre de films dont celui-ci que je lui ai prêté. Cette année, j’ai passé le relais pour me concentrer sur mon bac, mais la graine est plantée.
    Seulement, si en deux ans je l’ai averti, il n’a pas pu faire tout ce qui est souhaitable, car, comme tu le dis, d’autres organismes ont leur mot à dire dans la restauration collective (je pense aux facs, lycées, écoles, collèges) : les DSSV. Les Directions des Services Sanitaires et Vétérinaires, qui jugent du bon droit de chacun de produire/commercialiser/etc tout produit alimentaire. Seulement, ces directions ne peuvent évoluer convenablement pour deux raisons : leurs ordres émanent de haut-lieu, là où le lobbying est fort, et du fait de restrictions toujours plus drastiques sur les conditions de production, transport et utilisation des aliments. Bientôt, on mangera aseptisé et on crèvera au premier contact avec l’extérieur.
    Alors voilà, la sensibilisation doit se faire, bien entendu ! Mais malheureusement les selfs sont pieds et poings liés pour la plupart.

    [Reply]

  • Black Lilith dit :

    Bonjour,
    Rien à rajouter Gilles.
    Pour ma part j’essaie de faire passer le message un max. J’ai partagé le film avec une amie qui l’a également fait visionné à sa fille de 15 ans et ça l’a marqué. Si bien que l’autre jour on lui a proposé un Mac Do car il était tard. Elle a refusé en disant,et je cite ces mots « Non & les vaches que l’on tue à l’arrache, & toutes ces saloperies qu’ils mettent là dedans ce n’est pas grave je me fais un chocolat et je mangerais mieux demain » !!!!!

    [Reply]

  • Boubouch' dit :

    Gilles je suis d’accord avec toi 🙂 Belle rédaction

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3