ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Blow Up Your Video   

Les grindeux jouent (aussi) à World Of Warcraft


Leng Tch’e. Ne vous y trompez pas : derrière ce nom sonnant comme une spécialité extrême-orientale à base de thé et fleurant bon la fleur de lotus se cache en réalité une ancestrale méthode d’exécution chinoise aussi connue sous le nom (bien porté) de « mort des milles coupures ».

C’est aussi le sobriquet que s’est donné ce groupe de grind belge (flamand, pour être précis) qui a sorti son dernier album Hypomanic l’an dernier et qui vient de publier ce clip pour le titre « Totalitarian » extrait de cet opus et sur lequel on peut aussi entendre Barney Greenway de Napalm Death. Les fans de grind vont apprécier. Les amateurs de fées et de licornes, moins.


Mais le plus intéressant (à mon goût) ne se trouve pas dans le clip mais dans son making-of.

D’abord parce que, une fois encore, nous avons la preuve que ce n’est pas parce qu’on se donne un nom de méthode de torture ou d’exécution violente (Iron Maiden, Treponem Pal et j’en passe) et qu’on fait une musique extrême à tuer le york d’une p’tite vieille qu’on n’est pas comme tout le monde ou comme votre pote Jean-Moul’ que votre môman trouve si marrant et qui fait rigoler tous vos copains (sans avoir bu une goutte de bière) comme ça…


Mais ne nous arrêtons pas à cette première minute et quelques trente secondes d’humour belge…

Cliché n°1 contredit par cette vidéo : les metalleux mangent des gens. Faux ! Même s’il y a un homme de couleur mélanique parmi eux (ouh, putain, tu vas avoir des problèmes, toi) – ce qui prouve en plus au passage qu’on n’est pas une bande de racistes puisqu’il y a au moins un black dans le metal, yeah !!! – ces gens-là ne sont pas cannibales. Il préfèrent même les tomates et la salade fraîche à votre cœur fraîchement arraché à votre cage thoracique entre deux buns à hamburger.

Cliché n°2 contredit par cette vidéo : les metalleux sont asociaux. Bon, là, pour le coup, il n’est pas trop contredit par notre Jean-Moul’ wowiste (ou woweux, c’est comme vous voulez) avec son « I’m Murloc! » qui nous prouve ainsi qu’il joue au Meuporg World Of Warcraft, donc qu’il est un « no life », donc qu’il n’a pas de vie sociale…

Non ! Être dans une super guilde de High Levels et faire un raid tous les soirs avec Aimdéaire, Killer666, Palapouf, Djinntonic et les autres, ce n’est pas une vraie vie sociale. Non, n’essayez pas de me prouver le contraire, j’ai moi-même vécu ça : quand on joue dix heures d’affilée et qu’ensuite on est trop crevé pour sortir avec ces deux derniers potes restants et que votre seul sujet de conversation, c’est la hausse des prix à l’HV, ce n’est pas une vie sociale !


Néanmoins, cela démonte le cliché n°3 : les metalleux sont des gens dangereux pour la société. Non, mais sans blague, vous trouvez dangereux un mec qui dit « I’m Murloc » avec une voix de poisson qui s’étrangle et qui passe un tiers de sa journée à se prendre pour un elfe en quête de dix palourdes et d’une feuille de bananier, et ne quittant sa vie virtuelle que pour s’enfermer avec ses trois potes dans une cave pour faire de la musique qui fait peur aux enfants ? A ce sujet…

Cliché n°4 contredit par cette vidéo : les metalleux font peur aux enfants. OK, dans le cas présent aussi, c’est vrai. Mais bon, là, vous êtes sûrs que le problème ne vient pas du trombone ? Sale gosse ! En plus, je suis sûr que s’il a peur, c’est parce que ce morveux est raciste et qu’il n’exprime que sa peur des étrangers. Vous voyez, messieurs les gens pleins de préjugés : ce n’est pas nous, metalleux, le problème, c’est toute cette nouvelle génération grimaçante et intolérante de quatre ans et demi qui pourrit la belle harmonie de notre société.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3