ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Song For The Deaf   

L’histoire personnelle d’un arc-en-ciel


« Ca groove », c’est un peu différent de « ça crache ». Combichrist « ça crache », par contre Coheed And Cambria « ça groove ». Je pense que vous voyez la nuance… ! Mais là n’est pas le problème et le sujet de cet article est bien la chanson « The Broken » du groupe Coheed And Cambria extraite du dernier album de la formation américaine, Year Of The Black Rainbow, dans les bacs dans quelques semaines.

Le Rock Hard du mois de mars a Scorpions en couverture. Mon frère étant un fidèle lecteur du magazine, je récupère les Rock Hard à chaque fois. Même si mon premier réflexe est de chercher la pub Radio Metal dedans quand on en fait (héhé), il m’arrive parfois de lire certaines interviews qui m’intéressent ou d’écouter (même si c’est plus rare) le sampler.

Ah les samplers des magazines. Ca fait partie de notre culture à nous, les moins de 25 ans. Combien de groupes, qui nous sont aujourd’hui si chers, avons-nous pu découvrir par l’intermédiaire d’Hard Rock Magazine, Hard Force, Hard And Heavy ou encore Rock Hard ? La liste est (très) longue. Il y a quelques jours je vois que Killing Joke et Armored Saint sont sur le sampler du RH 97 et je prends donc le temps de mettre le disque sur ma platine, appréciant ces deux groupes. J’écoute le cd une fois, puis deux. Et là, sur la troisième écoute, je me dis :

« Mais la chanson là…c’est vachement bien ! Super mélodique, en même temps vachement technique…c’est super accrocheur et putain ça me fait penser à du Dream Theater…merde, ça craint…c’est laquelle…la 8……euh 8…c’est Coheed And Cambria. Et le titre…c’est…« The Broken » ! Cool j’aime bien ça ! »

Et voilà. Bon c’est vrai j’ai eu peur sur le coup parce que dans Coheed, on peut noter un vrai côté progressif et j’ai un problème de base avec le prog…Et pas uniquement parce que Spaceman et Metalo apprécient ce style ! Non, le prog est une musique d’abord savourée par les musiciens qui a tendance à m’ennuyer ferme…n’étant d’ailleurs pas musicien moi-même. Mais quand la voix de James LaBrie (Dream Theater) ne me procure aucune émotion, celle de Claudio Sanchez m’emmène au paradis.

C’est une différence de taille.

La raison est simple : les voix qui me touchent sont celles qui me transportent et qui ont une vraie personnalité. Les voix de Geoff Tate, Blackie Lawless, Anthony Hegarty, Maynard James Keenan et, aujourd’hui, Claudio Sanchez sont celles qui me donnent les vibrations les plus fortes, les frissons les plus longs. Des voix spéciales, particulières et définitivement uniques. Celle de Claudio Sanchez monte souvent dans les aigus mais ne me lasse jamais. Enfin bref, je suis fan.

J’ai le sentiment à l’écoute de la chanson « The Broken » – et plus globalement à l’écoute de toutes les chansons de Coheed And Cambria, groupe que j’ai découvert récemment grâce à Spaceman et Radio Metal – que la voix de Claudio Sanchez structure la musique de Coheed And Cambria.


Le dernier Coheed

Peut-être que je me trompe, mais j’ai l’impression que sa voix est une mélodie à elle seule qui peut être considérée comme la clé de voûte des compos du groupe américain. Bien évidemment, la musique des Coheed a une vraie identité. « Mais c’est quoi comme genre Coheed And Cambria ?! » me demandait-on perfidement récemment. Mais j’en sais rien moi ! C’est Coheed And Cambria…qui fait du Coheed And Cambria. Comme Faith No More c’est Faith No More ou Type O Negative c’est du Type O.

Coheed c’est un groupe de prog mais avec une énergie brute du sleeze. Oui, c’est mon sentiment et il prêtera sûrement à débat, je trouve qu’il y a une puissance d’un Hardcore Superstar dans Coheed And Cambria, c’est clairement comme ça que je ressens ce groupe. Il y a chez eux une accroche dans les compos qui me fait penser à ces mélodies qui pénètrent instantanément votre esprit comme peuvent en concocter les formations de heavy/sleeze. Mais en même temps, Coheed conserve cette dimension épique et grandiloquente des artistes de prog.

En tout cas, qu’est-ce que ça groove. Et puis cette basse au son si hallucinant de « The Broken » m’était beaucoup trop jouissive pour que je garde toutes ces considérations pour moi.



Laisser un commentaire

  • Amaury / RM dit :

    @dreadeuxdu59 : Je pensais qu’il était déjà sorti mais non en fait donc j’ai rectifié, merci 🙂

    [Reply]

  • J’adore Coheed and Cambria depuis des années, ils ont une musique et une voix bien a eux.
    Toutefois, il y a pas mal de Rush dans leur musique et dans la voix… si Portnoy s’est beaucoup inspiré de Neil Peart et de Rush, C.A.C aussi ! Rien de méchant ici mais n’oublions pas Rush !

    [Reply]

  • dreadeuxdu59 dit :

    Voila 3 ans maintenant que j’écoute Coheed And Cambria et je ne m’en lasse pas au contraire j’en demande encore depuis leur dernier live  » Neverender  » que j’ai acheter en édition deluxe je ne fait que apprécié cette musique si mélodique et envoutante.Ce Rock progressif est tellement différent des autres groupe quand on entend la voix du chanteur Claudio !! On vois qu’il aime faire cela et je l’envie =)
    En clair écouter au moins une fois et savouré,Pour ma part j’attend avec impatience leur nouvelle album Year Of The Black Rainbow sortie le 13 avril 2010 déjà pré-commander =D

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3