ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Linkin Park : retour au compromis


En 2010, A Thousand Suns a été un de ces albums expérimentaux, à l’instar du Morbid Angel ou du Korn l’an dernier, où Linkin Park se rebellait contre ce qu’il avait été, au risque de se fâcher avec ses fans de la première heure. Dans une récente interview accordée à Kerrang!, le frontman Chester Bennington déclare : « Notre état d’esprit, c’était ‘Rien à foutre, on va juste devenir dingues' ». Et à propos du prochain album du groupe, il déclare : « Il y a plus de guitares, de gros refrains et de sons électroniques pour créer un mur du son sans pour autant être trop metal. Cela aura un son plus familier pour les gens que A Thousand Suns ». Une démarche de compromis qui pourrait être interprétée comme un pas en arrière face aux revendications des fans face au côté « trop » électro et expérimental : en clair, le groupe se serait-il dégonflé et joue-t-il la sécurité ?

Il y a peu de chances car au final, A Thousand Suns a eu un succès commercial retentissant : Linkin Park n’a aucun besoin de faire un album « safe ». Le compromis est ici une décision artistique et non marketing. Il serait par ailleurs une erreur de résumer ce qu’annonce Bennington à un basique retour aux sources tel que Korn l’a tenté en 2010 avec Remember Who You Are. A Thousand Suns était ce que Linkin Park avait fait de plus jusqu’au-boutiste, poussant la facette électro du groupe à son paroxysme. Il s’agissait d’un exercice de style. Le prochain album prendra en compte cet exercice de style tout en essayant de retrouver et d’actualiser (d’où l’insistance de Bennington sur le « sans être trop metal ») ce qui avait fait le succès de Linkin Park sur Hybrid Theory et Meteora.

Certains bassistes, afin de mieux comprendre le rôle de leur instrument au sein d’un ensemble, apprennent en parallèle la guitare et la batterie. Inconsciemment, Linkin Park a peut-être appliqué cette démarche à sa musique. Mêlant rock, metal et électro, le groupe aurait alors sorti A Thousand Suns, album purement électro, afin de prendre du recul et de parfaire son évolution.

Et ce prochain disque, en cours d’enregistrement et à paraître durant l’été 2012, sera le résultat de ce travail d’introspection musicale.



Laisser un commentaire

  • Donc l’idée de l’article est : « Moi je suis sûr que ça va pas être un album pognon ».

    Bah on verra bien, mais la description que le groupe en fait laisse quand meme penser à du « je rassure mes fans gentil » ^^

    [Reply]

  • DigipackDeBieres dit :

    Les pochettes de disques moches aussi ca fait parti du concept « rebellons nous, soyons dingues(en fouttant en l’air nos fondamentaux) » ?

    [Reply]

  • Très curieux de savoir ce que ça va donner. Sinon l’intervention de ce crétin de goozdo apparaîtra surement dans le prochain No Comment, j’imagine.

    [Reply]

  • une fois de plus on retrouve l’excuse du « on en a rien a foutre, « on veut faire ce qu’on veut », que je trouve douteuse a chaque fois que je la voit. Mais dans ce cas la je la trouve même carrément abusée.

    [Reply]

  • faire de l introspection musicale sur de la merde ca va donner de la merde introspective alors

    [Reply]

    L'Antre-Axe

    No comment.

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3