ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Lois événementielles à Dubaï : la surenchère du ridicule


Vous souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, de la réputation grandissante de Dubaï comme étant la nouvelle destination touristique internationale ? On en parlait à tous les coins de rue, on riait volontiers de la surenchère de ridicule dans les projets architecturaux lancés dans le but d’attirer plus de monde, comme les îles artificielles représentant la carte du monde ou des palmiers géants, la célèbre piste de ski en intérieur, l’immeuble le plus haut du monde, les énormes aquariums (l’un d’entre eux abritant pendant quelque temps un requin-baleine) et compagnie… Dubaï s’autoproclamait comme étant le centre du monde, et pendant quelques temps, il a été le centre du Moyen-Orient de nombreuses façons.

En particulier pour la musique et le metal. Dans de nombreux pays de la région, les concerts de musique occidentale – et de metal en particulier – sont strictement interdits. Or, Dubaï a accueilli pendant dix ans l’unique festival de metal du Moyen Orient, le Dubai Desert Rock Festival, où se sont produits des pointures internationales telles qu’Iron Maiden, Motörhead, Machine Head et bien d’autres.

Dubaï était un exemple de progressisme et de modération dans la région mais la ville n’était pas exempte d’intégrisme : la venue de Saxon avait par exemple été déprogrammée deux jours avant leur concert – alors qu’ils étaient déjà en train de répéter sur place – à cause de certaines paroles de leur chanson « The Crusader ». Par ailleurs, beaucoup de groupes (en particulier ceux faisant référence au christianisme) ne pouvaient être vendus chez les disquaires locaux. Pour ma part, je me souviens d’y avoir trouvé The Ozzman Cometh (best-of d’Ozzy), la croix figurant sur la pochette passée systématiquement au feutre avant que l’album ne soit mis en rayons.

Mais les choses ont largement empiré depuis quelque temps, des panneaux ayant été accrochés dans les centre commerciaux spécifiant ce qui constituait une tenue vestimentaire acceptable, par exemple, et bien d’autres mesures ayant été prises au détriment des libertés individuelles si rarement mises en avant dans cette région.

La scène musicale était florissante à une époque, des tremplins hebdomadaires de groupes locaux prenant place tantôt sur des campus d’universités, tantôt dans des salles de bal d’hôtels. Des groupes venaient de tous les coins des Émirats pour y jouer. Cependant, cette belle époque d’ouverture, de bonne humeur et de convivialité vient de prendre un gros coup avec le durcissement des lois d’autorisations événementielles locales. Dans ce durcissement, il y a l’instauration d’une règle spécifiant – accrochez-vous à vos chaussettes – que les musiciens n’ont pas le droit de « sociabiliser avec les membres du public avant ou après leur concert ». Les musiciens doivent arriver à la salle, monter sur scène, jouer, puis quitter la salle sans adresser la parole au moindre spectateur, sous peine d’une amende allant de 10 000 à 20 000 Dirhams (entre 2 100€ et 4 200€).

Nos confrères de Metality UAE – webzine et radio locale – nous apprennent que ce weekend, une salle aurait été contrainte de payer une amende de 20 000 Dirhams une heure après un concert, parce qu’un spectateur aurait arrêté un des musiciens quittant la salle. Le musicien explique que c’était un ami venu d’un autre émirat pour les voir jouer et cherchait à lui dire au revoir avant de rentrer, mais rien n’y fait. Désormais, on ne peut être à la fois musicien et être humain : les musiciens sont des animaux de cirque, tenus en cage avant et après leur passage sur scène, pour reprendre la métaphore d’un organisateur de spectacles local.

Je vous entends rire d’ici, mais c’est pourtant bien triste car, en plus, la rumeur laisse entendre que la loi serait liée aux artistes embauchant des danseuses pour un spectacle, celles-ci sollicitant par la suite des clients du bar où ils se produisent pour des rapports sexuels après leur prestation – comme quoi, c’est toujours de la faute des femmes ! Plus généralement, cette loi pourrait avoir pour but d’éviter les phénomènes de groupies couchant avec des musiciens. Car le fait d’avoir des rapports sexuels en dehors du mariage est quelque chose de hautement illégal aux Émirats Arabes Unis, il est d’ailleurs impossible de prendre une colocation avec quelqu’un du sexe opposé si vous n’êtes pas mariés. La question est : quel groupe voudrait jouer dans de telles conditions ? On n’a même plus le droit au doux réconfort de l’affection d’une ou plusieurs groupies après un concert ?!

Et vous pensiez que c’était déjà bien assez ? Eh bien, non, ce ne sont pas les seules conditions. Voici pour finir un récapitulatif de la loi en question, assez parlant pour qu’on n’est pas besoin d’en rajouter :

« Si votre événement comporte une forme de divertissement en direct quelle qu’elle soit, vous devez demander un permis de spectacle au Département du Tourisme & Marketing Commercial (DTCM) de Dubaï. Ce permis ne sera pas valable pour des dates coïncidant avec les fêtes religieuses, durant lesquelles les activités de divertissement sont interdites (NdlR : nous aurions ri très fort si cette phrase n’était pas consternante). Il ne sera pas non plus valable pendant les journées du mois-saint du Ramadan, à moins d’une dérogation spéciale préalablement obtenue.

Si vous ne faites pas votre demande à temps (trois semaines avant l’évènement) ou si vous ne recevez pas d’autorisation et que l’évènement a lieu, notez que vous serez sanctionnés d’une amende par la DTCM.

Le divertissement live comprend les chanteurs, musiciens, mannequins de défilés, danseurs, maitres de cérémonies, DJs et instrumentistes. […]

Veuillez vous assurer que la tenue vestimentaire des artistes respecte la culture locale. »

En dehors de l’interdiction de sociabiliser, d’autres nouvelles règles spécifient que :

– Les instruments sur lesquels jouent les musiciens doivent être déclarés sur la demande d’autorisation.
– Aucun musicien de moins de 21 ans ne peut jouer dans un bar servant de l’alcool.
– Tous les événements doivent avoir une autorisation, même s’ils n’ont pas de billetterie.
– Pour tout événement hors mariages et anniversaires, il faut faire une demande d’autorisation.



Laisser un commentaire

  • El Metalero dit :

    Décidément, entre les barbus en Orient et les grenouilles de bénitier en Occident (genre Civitas et AGRIF); on n’est pas sorti de l’auberge…

    Sinon, quelques infos sur la scène metal orientale…
    http://www.article11.info/?Oriental-metal-Hard-rock-the

    [Reply]

    El Metalero

    Et Dubaï n’est pas le pire lieu pour jouer du rock’n’roll dans la région. Allez donc voir en Iran…
    http://www.mondomix.com/events/iran-musiques-sous-surveillance

    Yep, d’où le « Dans de nombreux pays de la région, les concerts de musique occidentale – et de metal en particulier – sont strictement interdits. » dans le deuxième paragraphe de l’article

  • Tu n’as pas tort de rappeler qu’on est sûrement mieux en France qu’au Moyen-Orient. Mais de là à dire qu’on gueule pour rien… Je dirais, justement, qu’on devrait continuer à « gueuler » un peu pour pouvoir continuer à écouter notre musique ! Y’aurait pas, en ce moment, une histoire avec des cathos français qui voudraient interdire le Hellfest ?
    Citons Patrick Roy : « Si on laisse autoriser de telles interdictions éventuelles, on met à mal la création dans ce pays, on met à mal la République, on met à mal la démocratie […] Je pense qu’il fallait tuer le danger dans l’oeuf. »
    Encore, certes, faut-il « gueuler » efficace. Ce qu’il a fait. Mais sûrement pas se laisser enchaîner quand on est encore libre.

    [Reply]

    MegaRalf

    (C’était une réponse à Satanloveme)

  • Aussi consternant que prévisible…
    La religion, l’un des pires maux de la liberté individuelle avec la politique.

    ‘fin en même temps, niveau climat, je doute que ce soit une destination privilégiée par les groupes scandinaves.
    Et quitte à rester dans les respect de religion, c’est autorisé une chanteuse, ou faut qu’elle porte une cagoule (ou burqa cf les élections) sous peine de je sais pas quoi ?

    Dans l’intro, je pense que le nom de la manif était Dubai Desert Rock 😉

    [Reply]

    La burqa n’est (pour l’instant) pas obligatoire pour les femmes là bas, mais il faut éviter les décolletés trop plongeants, les taille-basse qui montrent une trop grande partie du ventre ou encore les jupes trop courtes

  • Satanloveme dit :

    Comme quoi en France, on gueule vraiment pour rien. Personne bouge son cul dans les concerts locaux, personne n’est là pour soutenir les groupes underground de nos régions, personnes n’est là pour faire bouger la scène, mais tout l’monde y va de son bon mot pour ouvrir sa gueule et se plaindre. Regardez Dubaï, et dites vous que vous avez de la chance de pouvoir Headbanger devant un groupe qui donne une prestation scénique acceptable. Alors que dans certains pays, se n’est pas le cas.
    En tout cas, c’est catastrophique pour les fans de Metal vivant là bas. Encore une fois, aucun respect vis à vis des artistes, de l’art et la culture. La connerie humaine atteint de degré inégalé. Et dans le cas de Dubaï la religion y est pour beaucoup… Toujours est il que je souhaite bonne chance à tout les Metalheads de Dubaï, et aux artistes vivants sur place.

    [Reply]

    et encore dubaï on n’est pas si mal loti par rapport aux pays voisins

    « aucun respect vis à vis des artistes, de l’art et la culture »
    si, mais pas pour toutes les cultures 😛 (Comme quoi, dans le moyen orient aussi ils pensent que toutes les cultures ne se valent pas)

  • jeffrey lebowski dit :

    – Aucun musicien de moins de 21 ans ne peut jouer dans un bar servant de l’alcool.

    damned, est ce que ça veut dire que la musique des bb brunes n’atteindra jamais dubaï?

    [Reply]

    Yann

    Mauvaise nouvelle, s’ils y allaient ça serait pas une grosse perte :p

  • L'Antre-Axe dit :

    On a trouvé la nouvelle religion à dézinguer musicalement xD

    [Reply]

  • « Les musiciens n’ont pas le droit de sociabiliser avec les membres du public avant ou après leur concert. » Y a qu’à inviter The Kills, comme ça pas de problème de sociabilisation XD
    En attendant la prochaine loi qui contraindra les groupes à pas jouer trop fort ou à ne jouer qu’avec des instruments locaux.

    [Reply]

    Il y a d’autres pays où les chanteurs sont interdits dans les concerts de metal, et le public doit être obligatoirement assis

    mardal

    je vous conseil le reportage de Sam Dunn « Global Metal » qui parle des fans de metal dans le monde . Il parle justement de ces interdictions de voix et l’obligation du publique a être assis . Un metalleux de jérusalem disait que parce qu’il avait les cheveux longs , il avait été tabassé et tondu par la police . Des metalleux ont même tagués « SLAYER » un mur et ont envoyés la photo à Tom Araya .

    yep, à vrai dire c’est à ça que je pensais.

    On voit la moitié de ma tête dans un coin de l’écran pendant une demi seconde dans ce film \o/

  • Les membres de Nervecell (un groupe de death dubaïote, même si les zicos viennent d’horizons différents) disaient justement que c’était de plus en plus dur de se produire convenablement sur scène. Là, ca le prouve carrément.

    Mais, il leur reste toujours la clandestinité, de quoi se plaignent ils ?

    [Reply]

    Yep, je me souviens de Nervecell, je les y ai vus en concert à Dubaï il y a quelques années (tête d’affiche du tremplin qui permettait de jouer au Dubai Dezert Rock)

    Doc'

    Moi comme j’avais diffusé le groupe dans High Hopes, ils m’avaient même envoyés un T-Shirt ! yeah!

    Sympa les mecs en plus. 😉

  • « Veuillez vous assurer que la tenue vestimentaire des artistes respecte la culture locale. »

    James Hetfield, Bruce Dickinson, Alexi Laiho en djelaba ça doit donner!!! ^^

    [Reply]

    Outcry13

    J’ai penséà ça haha.

  • « Pour tout événement hors mariages et anniversaires, il faut faire une demande d’autorisation. »

    Eh ben voilà, il suffit d’organiser à chaque fois un anniversaire d’un membre du public…

    [Reply]

    Alex

    T’as pas le droit d’être social avec le public tu peux pas…

    Wën

    Arrrrhhhh … Je perds mon sang froid ! 😉

  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3