ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Luca Turilli quitte Rhapsody… pour Rhapsody


Ce sera l’une des séparations les plus étranges de l’année. Tout d’abord, en voyant le titre, on s’était dit que l’info allait faire du bruit dans la communauté de fans de Rhapsody Of Fire et du metal symphonique en général : « Rhapsody Of Fire splitte à l’amiable ». Et puis on lit l’annonce faite par le groupe… On la relit (dans le doute)… On a bien compris. Et on comprend surtout que les fans, même s’ils vont faire la moue face à ce changement, pourraient se sentir gâtés par ce nouvel état de fait. Voici le communiqué du groupe traduit par notre chère Saff’ qui a d’abord hurlé (« NON, je peux pas ! Je peux PAS traduire ce genre de nouvelles ! ») mais s’est finalement rassérénée. Lisez donc pourquoi.

« Après 15 ans d’amitié, de travail acharné et de passion, toute entière consacrée à la création de musique symphonique et d’une saga qui restera dans les annales du heavy metal, Alex Staropoli et Luca Turilli viennent d’opter pour une séparation amicale.

« Tant au niveau de la musique que de l’histoire, 10 albums et la fin de la saga représentent un accomplissement artistique de taille, accentué par le succès de notre dernier album, From Chaos To Eternity, pour lequel nous voulons remercier une nouvelle fois nos merveilleux fans. Il est aujourd’hui temps de trouver de nouvelles stimulations artistiques, dans le respect des attentes de chaque partie et de notre longue amitié », déclarent Luca et Alex. En raison d’accords légaux en vigueur, Alex Staropoli poursuivra l’aventure RHAPSODY OF FIRE, avec, entre autres, Fabio Lione au chant, Tom Hess à la guitare et Alex Holzwarth à la batterie. Conformément à ces mêmes accords et en raison de la propriété partagée du nom d’origine, Luca Turilli sortira désormais ses albums avec un nouveau RHAPSODY, comprenant les membres fidèles que sont Dominique Leurquin, Patrice Guers et Alex Holzwarth.

« Nous souhaitons bonne chance à Luca et à son nouveau groupe », déclare Alex. « Fabio et moi-même sommes extrêmement motivés et plus solides que jamais, et RHAPSODY OF FIRE prévoit déjà une grande tournée mondiale. Plus d’informations concernant le nouveau bassiste et le deuxième guitariste suivront. Restez connectés ! »

Alors qu’on pensait apprendre à la fin de ce communiqué que Turilli partirait dans un tout autre projet, c’est en réalité une fission de Rhapsody Of Fire qui s’opère. Avec désormais deux groupes « Rhapsody » menés respectivement par le duo de compositeurs principal : le claviériste Alex Staropoli et l’emblématique guitar-hero Luca Turilli. Chacun adjoint des services de valeureux guerriers ayant déjà découpé du dragon au sein de la formation. Seul le batteur Alex Holzwarth n’a visiblement su choisir son camp et sera partagé par les deux parents divorcés. Remarquons que notre Dominique Leurquin national, mis sur le banc de touche en début d’année par son remplaçant Tom Hess, n’aura pas séjourné bien longtemps hors du microcosme Rhapsody, puisqu’il suit Turilli dans son échappée au côté du virtuose Patrice Guers.

Les fans se frotteront peut-être les mains en imaginant bénéficier d’une double dose de leur groupe préféré, à l’instar du cas – moins amical – Angra/Shaman il y a onze ans. Il faut dire que Rhapsody Of Fire avait fait preuve dans l’orientation de ses dernières productions d’une tendance à réaliser le grand écart. Là ou l’une s’offrait sous une forme inhabituellement brute (The Frozen Tears Of Angels), l’autre prenait un parti pris épique à la limite de la caricature (The Cold Embrace Of Fear). Et puis il y a cette toute dernière production, From Chaos To Eternity, tiraillé entre le pompeux (‘I Belong To The Stars’) voire le progressif (‘From Chaos To Eternity’) et l’agressivité pure avec des vocaux black (‘Aeons Of Raging Darkness’). Il était probablement temps de recentrer le débat pour éviter de tomber dans un Gloubiboulga Of Fire, fruit d’envies divergentes.

Il ne serait au final pas étonnant de retrouver d’un coté Staropoli renouer avec la dimension orchestrale, pompeuse et emphatique qui a fait le succès du groupe en premier lieu et que certains fans regrettent depuis sa légère mise en retrait. Et de l’autre coté un Turilli souhaitant poursuivre davantage dans une direction orientée sur la guitare – un lieu commun chez ces guitaristes mégalomanes (ne sont-ce pas des termes synonymes ?) qui pullulent dans les sphères métalliques. Aucun claviériste n’a d’ailleurs été, pour le moment, annoncé dans ce « nouveau Rhapsody ». Mais évitons les spéculations hâtives, car qui aurait pu prédire la composante électronique, qui a pris son monde par surprise, apparue sur les dernières productions solo du guitariste ?

Au final le parfum de la rupture n’était-il pas déjà présent partout autour de l’ultime opus et même en son sein ? Non seulement il s’agit du dernier chapitre de la saga « The Dark Secret », mais également de la fin des aventures en terre enchantée et plus encore des thématiques heroic fantaisy. C’est tout du moins ce qu’avait annoncé le chanteur Fabio Leone chez nos confrères de Stormbringer en mai dernier en discutant de l’album : « il s’agit de celui qui fermera la saga et probablement l’ère de la fantasy pour Rhapsody. […] Nous avons simplement besoin de faire et écrire des choses différentes maintenant, après 14 ans ». Sur son site officiel, le groupe avait par ailleurs précisé que les narrations de l’acteur Christopher Lee présentes sur l’album étaient ses dernières (ouf !). Il semblerait que le vent du changement souffle depuis déjà un certains temps aux oreilles des paladins italiens.

Il faut avant tout retenir que les musiciens semblent suivre avec honnêteté leurs instincts et envies, même si cela doit scinder la population des fans en deux camps. Après tout, on ne peut leur reprocher de grandir. Et lorsque l’âge de la maturité arrive, chacun aspire à différentes orientations et l’éloignement avec certains anciens copains de classe est inévitable.

Reste à savoir quel délicieux complément choisira cette fois Turilli pour compléter le patronyme de son « nouveau Rhapsody », à moins – dans un excès d’inspiration – qu’il ne redouble d’inventivité en abandonnant son nom de baptême. Rappelons que des problèmes de droits avaient poussé le groupe Rhapsody à se rebaptiser Rhapsody Of Fire.

Une chose est sûre, cette nouvelle attise la curiosité.

Article rédigé par Animal et Spaceman
Traduction du communiqué réalisée par Saff’



Laisser un commentaire

  • Loin de moi l’envie de faire mon chieur, mais si on avait une tournée pour From Chaos ça serait cool tout de même, il y a des chansons là-dessus qui méritent la scène. Et puis j’ai envie de les revoir, merde quoi 🙁 Enfin après si ça donne un nouveau souffle à leur musique, tant mieux.

    [Reply]

  • En tant que fan, j’ai aussi flippé en lisant le titre de la news du site officiel.

    Finalement, les réponses un peu floues des membres du groupe quant à leur avenir deviennent compréhensibles (fin de la saga, arrivée de Tom Hess au détriment du fidèle Dominique Leurquin…).

    Rhapsody est mon groupe préféré, ce sont eux qui m’ont fait découvrir le métal, j’ai eu le blues pendant 3 semaines après leur concert à Paris en Février… Mais leur scission ne me fait pas peur, ils sont adultes, et je pense qu’ils savent prendre les bonnes décisions. Et puis, ça fera deux albums et tournées à attendre au lieu d’un(e) seul(e). De toute façon, je pense qu’ils avaient un peu fait le tour de leurs possibilités.

    Et sinon, Sacripan, moi aussi j’ai pensé aux TRANXEN !

    [Reply]

  • En fait, Luca est aussi claviste. Sur ses groupes personnels, c’est Domique qui est à la guitare et Luca au clavier, car « il aime brise l’ordre établi ».
    Franchement, je me demande quand même ce que cela va donner tout cela, et je suis très déçue de la nouvelle…

    [Reply]

    Tom

    Moi je suis dégouté,franchement ça fait peur …Si seulement fabio lioné était resté avec luca….

  • Julien Perez dit :

    Souvenir, les photos de leur dernier concert à Paris :
    http://www.radiometal.com/photos/#page=albums/photo=2411/album=128

    Julien.

    [Reply]

  • Ils ont fait comme les TRANXEN 200, scission avec eux-mêmes… 😀

    TRANXEN 200 :
    http://www.youtube.com/watch?v=Z4MyUpbPRVE

    [Reply]

    Sacripan

    C’est glucose…

  • moi ça m’excite vraiment tout ça! je suis toujours à genou devant King of Nordic Twilight et SOEL pt.1 après tout ce temps!
    je vois bien un Luca Turilli’s Rhapsody pour le nom. et on attend aussi de savoir qui sera son chanteur!

    [Reply]

  • Tiens, ils font comme L.A. Guns…

    [Reply]

  • En effet, (bordel) ça en fait du changement chez RHAPSO.

    Et je crois que ces années d’attentes après Triumph (car le groupe nous avait habitué à un rythme d’un album tous les deux ans) n’était pas seulement du à un problème juridique, mais qu’il était le symptôme d’un malaise plus profond. Comme si d’un côté, thématiquement, on avait eu les fans qui en avaient marre d’entendre parler de dragons et de Fantasy s’autoparodiant, et que de l’autre côté, musicalement, Alex et Luca trouvaient ce groupe trop petit pour eux deux.

    Une chose est sûre, on voulait du changement, on en a eu…

    [Reply]

  • Merci pour la news et merci pour la traduction 😉

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slash @ Paris
    Slider
  • 1/3