ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Le manager de METALLICA explique comment les prix des billets de concert du groupe ont triplé


Le co-manager de METALLICA, Peter Mensch explique comment les prix des billets de concert du groupe ont triplé.

Selon The Pulse Of Radio, le co-manager de METALLICA, Peter Mensch, a expliqué dans une nouvelle série de documentaires de la BBC comment le groupe a réussi à tripler le prix des billets au cours des dernières années. S’expliquant dans le deuxième épisode de la série, intitulé « Hits, Hype & Hustle: un guide d’initié de l’industrie musicale », Mensch a rappelé que l’arrivée de Napster et d’autres services de partage de fichiers a eu un impact dramatique sur les ventes de disques et a forcé les musiciens à prendre la route pour gagner de l’argent.

M. Mensch a expliqué : « La demande a explosé et le prix des billets a rapidement suivi, nous n’avions pas fait d’album depuis des années. C’est juste ce que nous faisons – nous jouions devant nos fans. Nous avons fait quelques tests au cours des dernières années. Nous avons réalisé que le prix maximum d’un ticket de METALLICA pouvait être bien supérieur à ce qu’il était, et nous l’avons facturé – et il n’y a pas eu de recul de l’audience… Le prix du billet a tout changé. »

La tournée « WorldWired » de METALLICA a été classé cinquième dans les tournées de 2017 ayant réalisé un chiffre d’affaires brut le plus important, avec 1,5 million de billets vendus et 153 millions de dollars gagnés.



Laisser un commentaire

  • Bien trop cher… Ça fait plus de 20 ans que je vais les voir.. Depuis 2017 c’est terminé.. à 90 euros la place.. faut pas déconner ! (et je ne parle pas du pass VIP ou plutôt des « quelques minutes avec ‘certains’ membres du groupe pour une photo à la chaine et 2 ou 3 pauvres signatures » pour 2300 euros..)

    [Reply]

  • Quelle bande d’escrocs, qu’ils commencent par virer le truc qui leur sert de batteur avant d’augmenter leurs prix…

    [Reply]

  • ok je suis d’accord bon argument et metallica restera toujours un groupe culte
    même si perso je ne suis pas fan de leur dernier album il n’empêche qu’ils resteront mon groupe favori en espérant que le prochain album soit aussi bon que les autres mais quand même merci pour votre investissement et longue vie à METALLICA!!!! en espérant vous voir bientôt au hellfest même si c’est pas gagner

    [Reply]

  • Je ne sais pas si c’est lié à l’augmentation du prix du billet, aux vieillissement de la moyenne d’âge du public ou à un embourgeoisement général (et je m’inclus dans ce terme car à 40 ans passé, je n’y échappe pas) mais j’ai trouvé qu’on se faisait un peu chier au dernier concert de Metallica à Bercy (oui bon à l’AccorHotelArena si vous voulez… c’est chiant et moche comme nom)
    Il fut un temps où quand le concert commençait, quand The ecstasy of gold démarrait, il y avait un mouvement de foule vers la scène, et sur la première chanson, ça partait mouvementé dans la fosse.
    Là en septembre : rien.
    Durant la première heure, j’étais entouré d’un public calme et peu démonstratif. On se serait cru à ces concerts de rock indé (contre lesquels je n’ai rien au demeurant) où le public écoute et vit le concert de l’intérieur, hochant à peine la tête en rythme de temps en temps…
    Pour trouver de l’ambiance, des gens qui se secouent et gueulent un peu, il a vraiment fallu se rapprocher de la scène.
    Alors bon si les concerts de Metallica deviennent aussi chers pour aussi peu d’ambiance, vu que le prix a triplé, je ne vais peut-être plus n’y aller qu’une fois sur trois pour rééquilibrer.

    [Reply]

    DAMIEN

    Bien d’accord ; moi j’ai été emmerdé par une multitude de branleurs, portables tendus qui ont filmé tout le concert! A quoi ça sert ? !?!

    Fabien

    Pour avoir fait le concert a lyon en septembre je peux t’assurer le contraire. Après je ne sais pas si c’était une généralité sur l ensemble de la salle,mais la où j’étais placé, il y a eu un énorme tassement à l’entrée en scène. Au point que l’une des barrière a cédée.Ce qui a obligé les vigiles à pousser la foule à l’opposé de la scène ! Et avec ceux qui pogotais sur l’arrière je me suis cru pendant un bon 1/4 d’heure dans une lessiveuse à être poussée et tasser de tous les côtés ! Et la suite du concert n’a pas été de tout repos.mon teeshirt détrempé à la fin du concert à pu en témoinier

    C’est pas impossible que ça soit lié au prix, oui : viennent des gens plus âgés d’une part, et pas forcément aussi fans d’autre part, qui viennent pour « voir Metallica » parce que ça leur rappelle l’époque où il s étaient fans.

    Avec des tarifs plus bas, ce serait « premier arrivé premier servi », et on aurait donc un vrai public de fans.

    C’est effectivement un gros problème, pour moi : c’est que ça fait des concerts un trucs de bourgeois et plus un truc populaire.

  • Utilitariste gaulois dit :

    Achetons moins et les prix baisseront, pour le moment y a un « s » en trop !

    [Reply]

  • Ils s’alignent sur le marché noir, quand ils se sont aperçu que des places à 60 E peuvent se revendre à 200 E, ils préfèrent toucher cette différence au lieu de la laisser à quelqu’un d’autre, et je parle du monde musical . C’est la loi du marché. La seule solution ne pas prendre de place.

    [Reply]

    Il y une bonne solution contre le marché noir : le soir-même du concert, tu revends, au guichet, quelques milliers de places au tarif normal, une place par acheteur. Ça casse complètement le marché noir, c’est juste un peu plus chiant à mettre en place. Mais quand on le veut vraiment, c’est possible.

  • C’est édifiant je trouve, tant de franchise et de mépris à la fois, genre « vous êtes trop cons, tant que vous continuerez à venir, on augmentera le prix ». Il n’empêche qu’un jour ils finiront peut-être par être trop gourmands : je le le souhaite presque, ça leur ferait les pieds (pour ne pas dire autre chose).

    Autre chose, et qui me fait de plus en plus rager aux concerts : les prix du merchandising. Et là dessus, ils en font pas de la thune peut-être les groupes. Sans déconner, avant j’achetais avec plaisir, j’étais pas forcément trop regardant, mais maintenant que les t-shirts à moins de 25€ se font rares, j’y réfléchis à deux fois, et c’est bien dommage…

    [Reply]

    larsulrich

    Oui, et les albums qui coûtent 20€ (voire plus), surtout à leur sortie, voilà pourquoi je télécharge et que je n’achète plus que les vieux cds à moins de 10€…

  • je dépense pas plus de 50 euros pour un concert sauf pour un festival , j’ai vu Metallica dans ses meilleurs années et le prix était de… 200 francs soit 30 e pour le plus chère lol

    [Reply]

    Tu es moins généreux que moi: depuis 15 ans que j’assiste régulièrement à des concerts (environ 12 ou 15 par an), j’ai fixé ma limite à 100€.
    Ils ont été atteints justement avec Metallica l’été dernier: 98,60€. S’ils reviennent l’année prochaine et que ça a augmenté, ce sera sans moi.
    C’est d’ailleurs pour ça que j’ai raté Kiss au Zénith il y a 1 ou 2 ans (110€ je crois). Je vais aussi faire l’impasse sur Scorpions en juin: je ne mets pas 78€ en fosse pour un groupe que j’ai déjà vu 5 fois et qui propose la même setlist (pour 50 balles, j’y serais retourné avec plaisir).

  • Mais y a des high kick dans la gueule qui se perdent.

    Donc avant napster, les groupes ne tournaient pas ? La blague.
    Les groupes ont toujours tourné, certains moins que d’autres. Mais une machine comme Metallica a de mémoire depuis le Black Album fait de longues tournées.

    Vu les ventes massives du Black à l’époque, le groupe pouvait se contenter de rester chez lui, et encaisser le fric. Les disques se vendaient, et les singles passaient partout à la radio.

    Napster et autres ont eu moins le mérité de faire bouger les groupes, et certes aussi compenser un manque à gagner pour certains.
    Il y a toujours une demande pour les concerts. Je sais que pour eux (gros et moyens groupes) c’est une question de rentabilité.
    Tant que les billets se vendent, ils augmenteront le prix jusqu’au jour où.

    Mais son explication foireuse, il peut se la garder.

    [Reply]

    « Donc avant napster, les groupes ne tournaient pas ? La blague. »

    Ce n’est pas ce qu’il dit. Il dit simplement qu’à l’époque les groupes gagnaient de l’argent sur les albums, bien plus qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, les tournées sont quasiment la seule source de revenus pour les groupes, tous les groupes.

    C’est tout.

    Donc il faut que ça rapporte plus, puisque rien d’autre ne rapporte. C’est aussi simple que ça. Et c’est un constat que tous font, hein.

    Maître Kanter

    « Tant que les billets se vendent, ils augmenteront le prix jusqu’au jour où. »

    c’est justement ce qu’explique le manager, avec une bonne dose de cynisme : on parle de Metallica, qui doit vivre encore confortablement rien qu’avec ses royalties, pas du groupe qui crève la dalle. On parle plus de maintien du train de vie que de besoin

    et sa conclusion, c’est qu’on est pas encore arrivé « au jour où »

    Rififi

    @fikmonskov Mais t’es un grand naïf.

    Ce qu’il ose avancer, c’est que la dite forte demande (déjà, c’est faux. Metallica a toujours tournée régulièrement) compense le manque à gagner des ventes.
    Donc hier (avant internet), les ventes se suffisaient, et les tournées c’étaient du bénef. Faux. Quand un groupe a du succès, tout le monde avait intérêt à ce qu’il tourne le plus longtemps possible pour encaisser encore plus. Parce que dans ce monde, les gens n’ont jamais assez d’argent.

    Et tu ne peux pas dire que les tournées sont LA SEULE SOURCE DE REVENUE de Metallica. Des groupes des années 2000, je veux bien.
    Mais là on parle de Metallica. Ils pourraient prendre leur retraite qu’ils vivraient confortablement (comme U2, Bon Jovi, Les Stones, Madonna…).
    D’ailleurs RM avait publié un article dans lequel on apprenait que les 5 premiers albums de Metallica étaient dans les meilleurs ventes du 1er semestre 2017 ou de l’année (j’sais plus).

    Les comptes en banque de Metallica et de son management vont très bien, c’est jusqute qu’ils ont besoin d’un 8ème chiotte en or.

    « Et tu ne peux pas dire que les tournées sont LA SEULE SOURCE DE REVENUE de Metallica »

    C’est vrai, je ne peux pas. D’ailleurs je ne l’ai pas dit : « Aujourd’hui, les tournées sont quasiment la seule source de revenus pour les groupes ».

    Bref, si tu ne me lis pas, ça ne sert à rien que je réponde.

    Juste : un peu de nuance, parfois, ça rend intelligent.

    Rififi

    En effet.

    Mais bon faut savoir. Un coup on parle de Metallica, un coup on parle de tous les groupes.

    Tu défends un groupe, un système en généralisant parce que ça t’arrange. Au cas par cas, c’est différent. Et là, c’est le cas Metallica. S’il y a un manque à gagner, il faut aussi chercher du côté de la cadence des sorties.

    La forte demande dont il parle n’existe pas. C’est pas comme si Metallica n’avait pas tourné depuis 3 ans ou plus.
    GNR avec son line up presque d’origine, oui, il y avait une demande.

    Puis ce qu’il ne dit pas, c’est que sauf erreur de ma part, leur fest n’a pas fonctionné. Il faut récupérer des thunes. Les rééditions multiples depuis qu’ils ont leur label, ça fait rentrer du fric.
    Augmentation des billets… Metallica est comme l’Etat, il grapille partout.

    « La forte demande dont il parle n’existe pas. »

    Si elle n’existait pas, les gens ne viendraient pas. Les gens viennent malgré des prix élevés, il y a donc effectivement une forte demande.

    Sur le fond je suis d’accord qu’un groupe devrait faire gaffe à permettre aux bonnes personnes de venir à ses concerts, c’est-à-dire les vrais fans, les jeunes, ceux qui ont envie de se bouger le cul (je viens de poster un autre commentaire à ce sujet plus haut). Moi aussi je trouve ça abusé de monter les tarifs à ce point.

    Mais ce que je ne comprends pas, c’est ce besoin de gueuler. Ça sert à rien de gueuler. Le seul truc efficace, c’est de ne plus y aller. Quand il joueront devant des stades à moitié vides, ils baisseront les tarifs. Si les gens y vont, c’est qu’ils considèrent que le spectacle vaut le prix. C’est tout.

    Je ne suis pas excessivement libéral mais il faut hélas reconnaître qu’on ne peut rien contre ça, sauf à priver les gens de liberté, ce que je refuse.

    Moi, perso, en effet, je ne dépense pas autant dans un concert. Voilà, c’est tout.

  • The Call of $$$. Never gonna stop me ! I’m never gonna stop !

    [Reply]

    Donc là c’est le manager qui parle mais ce que je me demande c’est est-ce que les musiciens sont vraiment au courant exactement du prix ?

    Ou alors c’est le groupe « management » qui gère tout ça et leur font juste un « ptit » chèque à la fin et se servent probablement grassement au passage.

  • Arrow
    Arrow
    Sons Of Apollo @ Lyon
    Slider
  • 1/3