ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Marty Friedman : « Je préférerais mâcher du verre que d’écouter du Hendrix »


Dans un entretien accordé à Ultimate Guitar, l’ancien guitariste de MEGADETH Marty Friedman dit ne pas aimer Jimi Hendrix, expliquant préférer « mâcher du verre que d’écouter du Hendrix. »

Voici ses propos : « Je préférerais mâcher du verre que d’écouter du Hendrix. Je n’ai jamais accroché à Hendrix. Lorsque je pense à Hendrix, une vision me vient en tête avec plein de hippies sous acide qui se roulent dans la boue et ça ne me branche carrément pas. Et tout ce bruit et ces larsens, et je suis là : ‘Joue accordé.’ Je suis très à cheval sur l’accordage et c’est sûrement pour laquelle je n’aime pas [Bob] Dylan, car les trucs se désaccordent et ça me tue. Mais pourtant, tous mes guitaristes préférés vénèrent Hendrix : je suis un énorme fan d’Uli Jon Roth, et il est le plus beau des guitaristes. Il aime sans doute autant Hendrix que sa propre mère l’aime. Tous les mecs que je respecte adorent Hendrix, donc je sais qu’il y a quelque chose là-dedans. C’est juste que je ne l’ai jamais compris, car ça n’a jamais collé à mes expériences. »

Le guitariste a par ailleurs développé ses propos via un message sur sa page Facebook : « Lorsque j’étais un guitariste débutant, tous les bons musiciens de ma ville me disaient que je devais écouter ce mec ou apprendre de cet album, et découvrir ce maître de la guitare ou celui-là. Evidemment, je voulais impressionner mes amis aussi bien qu’ « apprendre des meilleurs », j’ai donc été écouter avec application tous les musiciens les plus estimés. Je me suis vite rendu compte que, même si les artistes qui m’étaient suggérés étaient certainement de brillants maestros, je n’ai trouvé que peu de plaisir à analyser leur musique, car je ne comprenais tout simplement pas ou même n’en aimais presque rien. Ça ne me touchait pas, comme des devoirs à faire à la maison qu’un enseignant te donne. Lorsque j’ai creusé dans la musique qu’effectivement j’aimais, même si une bonne partie était un peu obscure et pas ‘approuvée’ par les grands pontes des guitaristes locaux’ j’ai vraiment apprécié le processus d’apprentissage et, en conséquence, je m’énerve facilement et peux décider de manière subliminale de ce que je veux jouer dans ma propre musique.

Une bonne interview ci-dessous : évidemment, leur gros titre me fait passer pour un trou du cul, mais c’est ainsi que je parle à mes amis, et c’est ainsi que je vous considère tous, donc bonne lecture ! »



Laisser un commentaire

  • ça me fait un point commun de plus avec ce bon Marty

    [Reply]

  • Excellente illustration de « attention aux gros titres, allons vérifier le contenu » ! Eh bien merci à Marty 🙂

    [Reply]

  • raskholnikov dit :

    Rien qu’en lisant le titre j’étais prêt à aller insulter cet énergumène pour le plaisir, mais finalement je comprends son point de vue quand on lit l’interview.
    En plus il aime Uli Jon Roth il n’est donc pas totalement perdu !

    [Reply]

  • je comprend tout a fait son point de vue .meme si moi memes j’adore Hendrix .ces explications ne me choque pas. salut a tous, et garder l’esprit ouvert .

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3