ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Mason Hill – Against The Wall


Ne pas se laisser abattre. Si la période est tout sauf propice aux lancements de carrière, Mason Hill n’entend pas effacer les cinq dernières années passées à bûcher. Le groupe originaire de Glasgow s’est fait connaître du public à travers son premier EP sorti il y a six ans, suffisant pour lui apporter la crédibilité qui convient aux jeunes talents et lui permettre d’arpenter de belles scènes au Royaume-Uni aux côtés de certaines pointures. Mason Hill est en effet un rêve d’adolescents – celui du chanteur Scott Taylor et du guitariste James Bird – qui se concrétise. Against The Wall est son tout premier grand effort, inévitablement freiné par les restrictions liées à la crise sanitaire. Pas suffisant pour atténuer l’enthousiasme et la combativité de Mason Hill qui n’attend qu’une chose : accroître sa renommée via une pléthore de concerts.

Mason Hill n’entend aucunement révolutionner les codes du rock n’roll version 2021. Au contraire, il met l’emphase sur ce qui fonctionne immédiatement, se positionnant quelque part à la croisée de Black Stone Cherry et Nickelback. Indéniablement, Mason Hill cultive cet attrait pour le mur de guitare aussi frontal qu’entraînant. Le prologue « Reborn » n’a d’autre dessein que celui de mettre le riff d’introduction de « No Regret » sur un piédestal. Son dopé aux amphétamines, groove académique et lignes vocales aux petits oignons : Mason Hill profite de tous les ingrédients clichés du groupe de rock à succès. Il en joue à outrance et à raison : Le frontman Scott Taylor est né pour ça, parfaitement à l’aise sur des articulations pop rock musclées, à l’instar d’« Against The Wall » ou de « Broken Son ». Mason Hill a indéniablement le stade en ligne de mire et pourquoi pas quelques mouvements de briquets. « Who We Are » et « Out Of Reach » remplissent le cahier des charges de la power-ballade avec ces sempiternels accords de folk qui viennent soutenir les power-chords. La moule et son rocher. Un paroxysme atteint avec « Where I Belong », l’ode aux chaumières inondées.

Mason Hill présente tout de même une facette légèrement plus rugueuse. « Find My Way » bombe le torse et doit son existence à un riffing plus appuyé où l’influence de Black Label Society se fait sentir. Une agressivité très vite tempérée par le retour aux refrains racoleurs qui entraînent et fédèrent autant qu’ils peuvent irriter. L’insolence d’une jeunesse talentueuse qui possède tous les atouts, en somme. « Hold On » utilise la même formule en accentuant un phrasé de guitare syncopé. Ce qui paraît bas du front et rentre-dedans chez Mason Hill n’est toujours qu’un prétexte, une rampe de lancement pour les phrasés langoureux de Scott Taylor et son grain à la Chad Kroeger. Il n’y a pas véritablement de demi-mesure, « We Pray » est l’incarnation outrancière du heavy rock FM qui prouve que Mason Hill ne fait les choses qu’avec apparat. Cette maîtrise obsessionnelle des détails essentiels à l’appréhension immédiate de sa musique lui joue tout de même quelques tours. Les soli d’Against The Wall, que ce soit dans les mouvements ou la production, ont ce cachet édulcoré à l’excès, une forme de timidité qui les réduit à l’état de cosmétiques sans éclat. L’exemple type, « Find My Way », laisse apprécier une dextérité indéniable mais stérile, bien mieux investie dans les arrangements mélodiques qui suivent. À nouveau, des cases ont été cochées au marqueur à la mine grasse.

On lit en Mason Hill comme dans un livre ouvert. Un groupe aux grandes aspirations et au talent certain, ciselé pour les grandes scènes et les audiences de premier plan par sa capacité à écrire des refrains fédérateurs. Un heavy rock grand public facile d’accès, à l’effet immédiat mais à l’inspiration parfois vacillante et timorée. Quoi qu’il en soit, Against The Wall jouera parfaitement son rôle : une entrée fracassante dans le paysage rock motivée par le succès et vouée à l’atteindre. Un album-autoroute confortable de grande consommation.

Clip vidéo de la chanson « D.N.A. » :

Clip vidéo de la chanson « Against The Wall » :

Album Against The Wall, sortie le 5 mars 2021 via 7Hz Recordings. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3