ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Mastodon sur NRJ : un rêve ?


La diffusion du metal est un sujet qui, en soi, est intéressant. Tout simplement parce que ce style musical, malgré le fait qu’il remplisse les grandes salles et les stades (comme Metallica, Iron Maiden, AC/DC, System Of A Down, Rammstein…) tout en ayant une communauté de fidèles nombreuse et solide, n’a pas de représentation forte dans les médias comme peuvent l’avoir d’autres styles musicaux.

Certains le déplorent, d’autres s’en satisfont aisément mais en tout cas personne ne peut dire le contraire : le metal n’a pas, en France, de radios FM entièrement consacrées au style ni de chaîne de télévision qui diffuserait des clips ou des reportages sur ce genre. Il est vrai que, dans le rapport aux musiques rock, la France n’est pas les Etats-Unis… ou la Norvège.

Nouvel exemple ci-dessous.

Mastodon sortira The Hunter, son nouvel album, le 26 septembre prochain chez Roadrunner Records. Le morceau « Curl Of The Burl » passe d’ailleurs en ce moment même sur une radio mainstream en Norvège. En effet P3, la chaîne adressée à la jeunesse de la radio nationale norvégienne NRK (Norsk Rikskringkasting), a ajouté le titre ci-dessous à sa playlist aux côtés d’artistes nettement plus pop comme Beyoncé, David Guetta ou Maroon 5.

Selon Blabbermouth, « la chanson a fait partie des groupes un peu moins connus passés sur la chaîne pendant deux semaines consécutives, ce qui fait que le morceau est passé dans la journée à un moment normalement réservé à des groupes pop ou rock plus mainstream. »

En fait, si nous devions faire une comparaison à l’échelle française, c’est un peu comme si Mastodon passait sur NRJ car la playlist de cette station musicale est peut-être celle qui est la plus à même de proposer des artistes aussi différents que Beyoncé, David Guetta ou Maroon 5.

Mats Borch Bugge, le responsable de la programmation musicale de P3, explique sa décision :

« On adore tout simplement cette chanson. Sa batterie dynamique, son côté accrocheur et efficace et son énergie pure lui donnent un côté pop qui fait qu’elle ne détonne pas à côté d’autres groupes de pop contemporains. « Curl Of The Burl » fait presque penser à un morceau pour karaoké avec les « woh-hoh » de son refrain. Le producteur Mike Elizondo a aidé le groupe à se rendre accessible à un public qui n’écoute pas nécessairement de hard rock ou de metal. Je trouve que cette chanson peut être décrite comme du “rock pédagogique” – elle a la qualité qu’un groupe de rock norvégien comme Kvelertak défend. La première fois que je l’ai entendue, j’ai pensé à Alice In Chains et à Queens Of The Stone Age époque “Songs For The Deaf”. Et puis après j’ai eu envie de faire la fête […] Contrairement à d’autres radios norvégiennes, NRK P3 prend le rock très au sérieux. »

Et la réaction des auditeurs dans tout ça, très cher Mats Borch Bugg ?

« Lorsqu’on a passé la chanson pour la première fois, on a eu beaucoup de réactions positives via des sms envoyés par les auditeurs. Une grande partie d’entre eux sont des gens qui travaillent, des électriciens, des maçons, ou des personnes qui font d’autres professions manuelles. Ces mecs sont très contents d’entendre “Curl” sur leur radio préférée. Bien entendu, on va perdre des auditeurs si on passe beaucoup ce titre, mais en même temps, ça permet aussi de faire découvrir à beaucoup de gens un style de musique qu’ils ne connaissent pas mais qui peut leur plaire. » confie le spécialiste.

Si la diffusion d’un artiste de metal dans une radio mainstream est possible en Norvège, pourquoi un groupe comme Mastodon ne pourrait-il pas être diffusé sur une radio comme NRJ en France ? Après tout cette question est légitime et mérite d’être posée. En fait, comme vous le savez sans doute, une telle chose n’est pas possible chez nous et vous trouverez ci-dessous les éléments principaux qui expliquent pourquoi.

Tout d’abord la Norvège a une vraie culture rock et metal qui est aux antipodes de la mainmise médiatique, en France, de la variété française et de la pop music. Ainsi, en France, les contraintes fixées aux radios musicales FM sont énormes avec l’obligation de diffuser « 40 % d’oeuvres musicales créées ou interprétées par des auteurs et artistes français ou francophones » alors que « pour les radios  » jeunes  » le plancher est de 35 % de chansons françaises mais avec 25 % de nouveaux talents ».

Donc vous voyez le topo : si Radio Metal avait par exemple une fréquence FM, RM serait obligée de diffuser avant tout des artistes comme Watcha, Lofofora qui chantent dans la langue de Molière. Mais, comme vous le savez, 95% des groupes de la scène metal ne sont pas français et ne répondent donc pas aux critères évoqués plus haut. A ce propos, comme le berceau historique des musiques rock est avant tout anglo-saxon et que l’anglais est la première langue mondiale, il n’est pas étonnant que la musique mondiale tourne autour des talents musicaux anglophones.

Le jour où le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) et l’Etat se battront réellement pour la diversité musicale alors oui un média comme le nôtre pourra envisager un jour d’obtenir une fréquence FM. Mais pas avant. D’ailleurs, avec toutes les contraintes évoquées ci-dessus il n’est pas surprenant de constater, qu’aujourd’hui en France, aucune radio FM musicale d’envergure – c’est-à-dire de type NRJ, RFM ou RTL 2 – n’existe en mettant en avant une playlist 100% alternative et éclectique orientée sur les musiques rock anglo-saxonnes.

Une radio libre qui diffuserait des artistes aussi variés que Moby, Metallica, U2, Massive Attack, Machine Head, Slayer, Pulp, Amy Winehouse etc. n’est pas possible en France à l’heure actuelle. Et pour que ça change il faut soit que le public descende dans la rue pour faire changer les choses, soit que des décisions politiques soient prises.

La vraie liberté pour les musiques metal/rock, en France, n’est pour l’instant possible que sur le web. Donc, Mastodon sur NRJ est pour l’heure un phénomène difficilement réalisable. A moins que le programmateur musical d’NRJ fasse ponctuellement exception et se dise un jour « Ah tiens il est très bon ce titre de Mastodon : je vais le diffuser ! »

Traduction extraits : Chloé



Laisser un commentaire

  • je voulais juste faire remarquer que Nirvana passait à la radio (alouette par chez moi, il me semble). C’est déjà un début : à quand du Nevermore? Je ne sais pas..
    Merci pour cet article, qui explique bien les choses, même s’il ne faut pas dramatiser le rock/grunge/Metal alternatif arrive à passer sur des radios françaises, parfois. Ce qui serait cool, ce serait en effet une vraie radio spécialisée mais bon…
    Il me semble que pas loin de chez moi (mais je ne la capte pas), il y a une radio metal : radiobéton.. Je ne sais cependant pas comment elle fait au vu des quotas que vous semblez indiquer…

    [Reply]

    Suspiria

    Ha et sur la première radio dont je vous parlais (alouette) il y avait des places à gagner pour le hellfest. Pourtant ils ne passent pas vraiment de metal (juste comme dis avant rock/grunge/metal alternatif de temps à autre : linkin park, nirvana, green day), mais bon. Et ça marche assez 😉

  • D’autant plus qu’on a pas accès à Internet partout ou l’on le souhaiterait, dans mon bureau je n’ai que le post de radio.

    [Reply]

  • En Alsace on a Top-music pour reprendre leur slogan « la première radio indépendante d’Alsace » et on peut entendre un peu de led zep, guns’n’roses, AC⚡DC, Pink Floid, et même KoЯn, je crois même qu’ils passent sweet dream de Manson (mais j’en suis pas sûr)! je me souviens petit la première fois que j’ai entendu stairway to heaven grâce à cette station… mon premier eargasm!

    on a également un autre avantage, c’est la proximité avec l’Allemagne, pays plus rock que la France… mon cousins venait de Normandie et en profitait pour enregistrer des groupes de rock peu connus qui passaient sur des stations de radio allemandes!

    Maintenant j’ai pas besoin qu’une radio nationale nous envoi du metal dans les oreilles, j’ai pas besoin que mes voisins écoutent la même chose que moi. De plus, voir… surtout… (!) l’autre jour encore quand vous diffusiez du Linkin Park je me suis souvenu de ma poussé de bouttons que j’ai eu au lycée quand le fameux titre de linkin park passait en boucle sur toutes les radios et les chaines de télé…

    donc du mastodon sur NRJ je suis contre!

    [Reply]

    Coco

    Sur Top music, il y a en effet pas mal de hard rock/heavy metal des années 80.

    En effet, en Alsace, on a l’immense chance de pouvoir capter des radios allemandes et des chaines de télé allemandes ou suisses. Il est pas rare d’entendre du Scorpions, du Maiden ou du Metallica à la radio et sur certaines chaines de télés musicales, y a des créneaux où il ne passe que du métal.

  • et bien Belgique c’est idem que la France ==> pas de radio métal et quotas du même genre… a la limite si il considère qu’un groupe français qui chante en anglais est valable il y aurait moyen mais ça serait dur…

    [Reply]

  • et en plus pour passer a la radio faut faire de la bonne merde commercial

    [Reply]

  • J’ai déjà surpris stairway to heaven de lez zeppelin sur RTL2 mais à dans « les nocturnes » donc vers 2h00 du mat’ quoi !

    Et encore c’est pas Metal mais bon pour dire qu’à la radio, oui c’est tjr pareil et perso ça me gave -_- c’est dommage mais bon !

    Et je comprends mieux maintenant pourquoi il n’y aucune Radio METAL FM, je ne savais pas pour ce genre de quotas … plutôt stupides je trouve !

    [Reply]

  • Le mouv’ il y a quelques années m’a fait découvrire OTEP, Lofofora ou encore ETHS lors de sa metal session avec Mc Fly et ……
    le bon vieux temps 🙂

    [Reply]

  • Si il faut que l’on descende tous dans les rue pour montrer que l’on existe et qu’il faut changer ces restrictions a la con , moi je suis de la partie , yen a marre d’écouter toujours la même chose surtout quant on aime pas ca !

    Ce qu’ils nous font c’est un peut comme une discrimination musical , pour ma part je me sent rejeté lorsque je fait écouter a qui que ce soit ma musique , notre musique …

    (un peut rageur mais pas complétement faut.)

    [Reply]

  • Je pense que si on veut que ça bouge, c’est cette histoire de quotas qui doit être totalement revue.
    Corrigez moi si j’me trompe mais ça doit venir du gouvernement et là on est franchement mal barré. Patrick Roy, paix à son âme, avait réellement fait bouger les choses tout simplement parce qu’il était mordu de rock n roll.
    (Résultat: HELLFEST, Le Metal expliqué à ma mère)

    Et c’est bien là le soucis.
    J’ai pas la sensation que le gouvernement se soucis vraiment de la diversité culturelle.

    Quand on prend la Norvège à titre d’exemple, il y a clairement un soutient du gouvernement pour la diversité musicale. Et beaucoup d’autres pays respectent complètement ce principe.

    Nous, en france il faut tout faire sois même.

    [Reply]

  • j’avais même gagné une place pour un concert des Deftones, putain !!!

    [Reply]

  • Qu’il est loin le temps où j’ai découvert type o negative à la radio (c’était sur Oui FM, à Paris, en 1995 ou 1996) !!!

    [Reply]

  • On devrai palacer du Justin Bibebron dans la playlist de radio metal

    [Reply]

    Fatal_Blood

    placer*

  • j’ai toujours écouté du hard ,du français ,de la pop,du rock,du progressif ,du jazz etc .et j’ai toujours trouvé dommage que dans le cas du métal au sens large ,il n’y ai que très peu d’incursions dans les playlists à part nirvana ,et quelques autres.les radios comme rtl2 par exemple , qui ont la même playlist à longueur d’années et qui incorpore 1 titre nouveau de temps en temps ,font du mal à la musique par leur immobilité !(d’ailleurs dick rivers en parlait très bien en interveiw ,parlant de ces radios fm qui passaient une nouveaté bordée de « golds »,afin de ne pas choquer ses auditeurs … on hallucine!) je rêve depuis des années de voir s’enchaîner en exagérant un peu : metallica,madonna,queen,goldman,def leppard,farmer ,beyoncé ,police etc. ce n’est pas pour demain malheureusement !

    [Reply]

  • UNE BELLE LEÇON POUR LA FRANCE

    L’un de mes rêves depuis toujours :'(

    Ma réflexion sur la question, de manière légère, en reprenant un thème populaire, comme le personnage de la célèbre BD pour enfant, MARTINE :
    http://www.youtube.com/watch?v=4oWzOq6PrfE

    En espérant que la situation change en France. En tout cas, moi j’ai migré vers la Pologne justement parce que là-bas ils sont plusieurs radios populaires Rock ET Metal. Pour se tenir au courant de l’actu il suffit là-bas d’allumer la radio. En France, il faut écouter Internet, Radio Metal. Mais est-ce qu’on a une radio Rock ou Metal dans la bagnole ? Non. Alors on ramène son Ipod.

    Vivement que les radios Rock et Metal se bougent le fion en France. Parce qu’on dit que c’est de la faute de la Pop, d’NRJ. Non, eux ils font ce qu’ils aiment. Ce sont les rockeurs et les métalleux, à mon sens, qui ne font pas le boulot nécessaire pour qu’on ait une radio Rock/Metal. Si ce message est lu par un mec qui travaille dans les métiers de la Radio…

    C’est pour ça que je soutient Radio Metal, parce qu’en plus d’articles toujours intéressants comme celui-là, la musique est bonne 🙂

    [Reply]

    Spaceman

    Tu sais, notre ambition de départ était la bande FM. Mais, au delà de l’aspect financier (ça coute bonbon), comme l’explique le Doc, on a vite été confronté à un mur avec la réglementation en vigueur sur les quotas.

    C’est simple : la programmation que nous avons à l’heure actuelle est très loin de rentrer dans cette règlementation, même si l’on considère la possibilité de moduler les quotas (60 % de chansons françaises dont 10 % de nouvelles productions pour les radio orienté patrimoine musical et 35 % de chansons françaises mais avec 25 % de nouveaux talents pour les radio jeunes).

    Donc, même avec toute la bonne volonté du monde, les restrictions ne sont tout simplement pas adaptées à notre genre musical.

    Jyme

    Pour rebondir sur la radio dans la voiture, j’ai lu récemment sur la toile qu’une équipe de chercher américain, Commotion, travaille actuellement pour permettre l’internet libre d’accès grâce à un logiciel implanté sur n’importe quel appareil informatique qui peut recevoir et émettre du wi-fi (je résume grossièrement)

    J’ai retrouvé l’article en question (sans vouloir faire de pub u_u »): http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/08/30/commotion-le-projet-d-un-internet-hors-de-tout-controle_1565282_651865.html

    Si cela aboutit, apparemment vers 2012/2013, je pense que demain on pourrait « surfer » sur le net directement depuis sa voiture et ainsi accéder à nos web-radios préférés comme Radio Metal 🙂

    Ca fait utopiste, mais en tout cas c’est bien parti!

    Merci Jyme 😀 ça c’est de la bonne news et une belle perspective d’avenir 😉

  • jeffrey lebowski dit :

    Avant, skyrock avait une emission qui diffusait des trucs comme prodigy ou portishead….comme quoi quand on veut on peut.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3