ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Metallica et Lou Reed : un Lulu 2 en prévision ?


Eh non, ce n’est pas une blague. En effet, votre ami Lou Reed, celui qui a enchanté les metalleux par son chant plein de justesse sur l’album Lulu, vient de déclarer la phrase suivante dans une interview accordée à USA Today : « Personne ne veut d’un Lulu Part 2 mais dans ma tête j’entends ces chansons et j’en veux plus… »*.

Nous savons qu’une telle information vous fait rêver. Oui, nous avons pertinemment conscience qu’après avoir savouré l’écoute intégrale de cette collaboration entre Metallica et Lou Reed disponible dans les bacs depuis lundi dernier, vous aviez forcément imaginé, le sourire aux lèvres, une deuxième partie…

Lou Reed constate d’ailleurs à ce sujet que les die-hard de Metallica lui souhaitent le pire même s’il pense que les fans en question n’ont pas écouté l’album ! « Les fans de Metallica menacent de me flinguer, juste parce que je suis là. Ils n’ont même pas écouté le disque, ils suggèrent différentes formes de torture et de mort […] Personnellement je n’ai plus de fans depuis l’album Metal Machine Music (1975) mais on s’en fout, je le fais pour le fun » déclare l’artiste qui fait ici référence à un disque bruitiste (et fortement décrié) de sa discographie.

Il est vrai que Metallica et Lou Reed ont une nette tendance à ne pas prendre en considération l’avis des fans sur l’ovni que représente Lulu. En effet, les deux artistes donnent vraiment l’impression de ne pas y prêter attention car pour eux votre avis n’a en fait pas beaucoup d’importance : leur collaboration ayant justement été pensée avant tout pour leur plaisir à eux et pas pour le vôtre ! Si vous aimez tant mieux mais si vous n’aimez pas tant pis. D’ailleurs, Metallica et Lou Reed n’arrêtent pas de se répandre dans tous les médias pour affirmer que ce disque est formidable et cette effervescence anti-Lulu doit très certainement les amuser…

Mais comment doit-on prendre la confidence ci-dessus de Lou Reed ? Simple provocation ou envie réelle d’aller plus loin ? Volonté d’accentuer le rythme cardiaque des fans en faisant preuve d’ironie ou vrai désir d’expérimenter, encore et toujours ? Le fait est que Lulu est un album totalement décrié. Les critiques, quand ce ne sont pas des insultes clairement excessives, soulignent la mauvaise juxtaposition du chant de Lou Reed sur les gros riffs de Metallica. Généralement, c’est la maladresse de l’ensemble qui est invoquée.

Cependant, il n’y a pas que le public qui ait été décontenancé par cette collaboration inédite car, côté artistes, la perplexité est également de mise.

Si Danko Jones a par exemple blagué en affirmant qu’il allait revendre sa discographie après avoir écouté Lulu, Alice Cooper affirme pour sa part que cette collaboration était sur le principe tellement discordante qu’elle serait proche de la rencontre musicale entre une icône du punk comme Iggy Pop qui formerait équipe avec une légende pop telle qu’Abba ! Surtout, il affirme à NME « vouloir écouter l’album en intégralité avant de le juger » (il est vrai que ce disque particulier propose une musique qui se doit d’être écoutée et réécoutée à de très nombreuses reprises pour en saisir toutes les subtilités…) tout en posant la question suivante sur laquelle beaucoup parmi vous ont un avis tranché : « Les paroles de Lou Reed aussi dark que possible avec ce gigantesque groupe de metal sous stéroïdes qu’est Metallica : comment fonctionne ce mélange ? »

En tout cas, même si il faut prendre en compte que ce disque ne sort pas comme un projet personnel de Lou Reed ou de Metallica, mais bel et bien comme une collaboration mutuelle (ce qui n’a pas du tout le même impact en termes de promotion et de ventes**), il est assez révélateur de constater qu’aux Etats-Unis le site Hits Daily Double estime les ventes de cet album sur sa première semaine à moins de 15 000 alors qu’en comparaison le dernier disque de Megadeth va probablement en vendre le triple…

Visiblement le succès de Lulu est donc plus que discutable mais la deuxième partie éventuelle va peut-être réussir à conquérir le cœur des fans, qui sait… ?!

* Les citations traduites en français sont tirées du blog de Francis Zégut
** A titre indicatif, Death Magnetic avait vendu près de 500 000 disques lors de première semaine (en trois jours pour être exact), St. Anger 363 000, Re-Load 435 000, Load 680 000 et le Black Album près de 600 000.



Laisser un commentaire

  • à la première écoute on est forcement déçu si on s’attend a du metallica… moi le 1er! et si au delà de la méga(death)ception de la majorité des fans, il y avait avant tout une envie de ces 5 là de se faire plaisir… après tout l’un comme les 4 autres non plus rien à prouver… leur carrière respectives sont déjà faites… il y a du bon et du moins bon dans cet album( mais comme dans n’importe quel album de n’importe qui non?)
    on retrouve un Lars effectivement au sommet de sa forme, un James plus en retrait, ce qui n’est pas forcement une mauvaise chose étant donné que celui-ci mène la barque metallica depuis des décennies… Kirk est musicalement égal à lui même( tour à tour génie ou véritable débutant)… cet album n’est de toute façon pas du metallica 100% donc pas d’angoisse a avoir sur un futur album du groupe en solo… pour ma part il n’est ni bon ni mauvais, il est à part… contrairement à load(mer..) et re-load( re-mer..) qui eux sont pour le coup de véritables déceptions du groupe qui en porte l’entière responsabilité!!! si je me risque à une éventuelle lecture de ce post par l’un des 4 « hommes à cheval »… plus de basse dans le prochain album svp, plus de liberté pour BOB qui faisait des miracles lors par exemple de son passage chez infectious groove… moins d’anesthésiant pour la basse de grâce… c’est pour cela que Jason est parti d’ailleurs non?

    [Reply]

  • LePunkDeMArs dit :

    Que dire … comment peut on se permettre de juger un truc qu’on ne comprend pasvu l’étroitesse de son esprit ?

    Aaaaah oui j’avais oublier, la connerie humaine ^^

    Voila ce que je pense :

    Cet album, cette collaboration poeticoalcoliquotoxicomanemucisale entre Lou reed et Metallica, pour moi, sont pour moi l’album le plus discordant, le plus déroutant, volontairement décalé, et mixé comme une jam loupée, qui m’ai jamais autant plu. Je m’y retrouve, j’y ressens et j’y vois bien plus que ce que les critiques y voient …

    D’ailleurs vous les critiques si bien pensant, je n’ai qu’une chose à vous dire vous qui avez le temps de critiquer vu que vous ne prenez pas le temps de « faire » les choses :

    Je vous le jette à la gueule de toute mes forces, comme on jette un minerai d’or tout sale à la gueule des petites personnes à grandes gueules mais improductives, donc inutiles … petit clin doeila ceux qui n’arrivent qu’à apprécier que les chose bien ciselées, bien serties sur un or bien propre, bien lavé de ses impuretés.

    Je pense que c’est aussi exactement ce que doivent penser Lou Reed et le Mets en ce moment de vos avis tout aussi inutiles que l’album n’était pas a vocation commerciale, a l’inverse de la bouse de single sirupeuse boite a pognon qu’est nothing else matter, ce morceau qui vous plait tant.

    [Reply]

  • Ayé, je viens d’écouter l’album (un peu en diagonale, faudra que je réécoute), je le trouve exceptionnel! Il y a la une alchimie étonnante et stimulante. Enfin quelque chose qui sort de l’ordinaire (il fait beau temps que ça n’était arrivé)!
    On sent la spontanéité des prises qui transcende le jeu de chacun (Lars Ulrich se révèle comme jamais); des grattes au son apocalyptique qui servent le chant torturé au possible du sieur Lou Reed.
    Alors c’est sur, ça sonne pas vraiment comme du Metallica (encore que…), mais c’est PAS un album de Metallica!!! Fichtre zut!!!
    Il ne faut pas oublier que la musique est un art, et que l’art, dans sa quintessence, est la pour interpeller, pour interroger, pour choquer, mettre le spectateur en face de ses propres limites. Eh bien c’est une réussite! Faites preuve d’ouverture d’esprit, écoutez cet album, faites moi mentir (sur ce que j’ai dit dans le post précédent) s’il vous plait! Et sans rancune.
    Vive le feu sacré!!!

    [Reply]

  • Il est désolant de constater qu’il est interdit aujourd’hui de faire preuve d’audace.
    Que l’album soit bon ou non (ce qui est trés subjectif), perso je trouve la démarche admirable (d’autant qu’il est évident que, dés le départ, c’était anticommercial) et je dis Bravo!!!
    Je suis donc ravi, au vu de la plupart des commentaires, qu’une fois de plus, les metalleux dans leur majorité fassent preuve d’une telle ouverture d’esprit (encore de l’ironie, au cas ou vous auriez pas compris).

    [Reply]

  • Juste, à propos d’ironie… cet article est écrit de manière très très très neutre. (Hein? Comment ça? Ecrire un article objectif…? ‘connais pas!)

    [Reply]

  • Un album ridicule…
    Je préfere me lacher sur le dernier Mastodon qui déchire.
    Cette album ne ressemble à en rien à du Metallica.
    Ou sont les riffs entrainants ,technique et le chant rageur et provocateur ?
    Un Death Magnetic qui était genial, ils semblaient vraiment revenir aux origines et la ils nous pondent une daube sans pareil avec un Lou Reed completement à cote de la plaque.
    Un album donc très mauvais, j’ai bien fait de le télécharger pour avoir un avis dessus avant de me dire j’achète ou pas.
    Je l’aurais pas gardé longtemps en tout cas …

    [Reply]

  • Collaboration à scandale un album inutile avec un Lou Reed sans interet ou sont les four horsemen de master? Une belle Ironie et si Lulu s’appelle de l’art alors Master of puppets est une erreur… encore une ironie!

    [Reply]

  • ben écoutez j’ai le même avis au final aprés avoir dis que c’etait de la daube je ne le cache pas! il ya des morceaux qui sont durs a suivre quand même! mais bon j’ai pratiquement fini de l’ecouter hier il me reste « junior Dad » a écouter!ben j’trouve ca inquiétant et ca me tiens en haleine et je pense qu’aprés une bonne traduction des paroles ca peut relever tout le coté musicale! aprés t’as les puristes tu n’y peut rien mais bon pour moi etre fan d’un groupe c’est le suivre quoiqu’il fasse que ce soit bon ou mauvais! je pense que si ils en sont là aujourd’hui c’est pas pour rien et faut arreter de nous rabbatre les oreilles avec les fameux « oui c’est grace aux black album qu’ils existent encore nin nin nin » j’trouve que c’est faux si ils sont encore là c’est qu’ils ont continuer a vendre du disque aprés le black sinon leurs maison de disque les aurait lourder depuis un bon bout de temps!n’oublions pas que la musique est un art et que part exemple que le publique trouver pourris les premiéres expos de Picasso et regarder maintenant!

    [Reply]

    RMS

    Suivre un groupe quoi qu’il fasse sous prétexte qu’on est fan je trouve pas ça très malin… Ca peut impliquer de soutenir des projets qu’on désapprouve personnellement. Et puis être fan ne signifie pas forcément aimer tout le travail d’un groupe ou d’un artiste, j’adore ce que fait Nuno Bettencourt avec Extreme, ça ne m’oblige pas à écouter Rihanna même s’il joue avec elle maintenant; on pourrait donner un paquet d’exemples du genre

  • celui qui a enchanté les metalleux par son chant plein de justesse sur l’album Lulu,
    Quand je vois une ironie de la sorte sur Radiométal, mais j’ai juste envie de vous reclaquer dans votre gueule et en appuyant bien, le scandale que vous avez fait aprés les chroniques et commentaires violents sur le dernier morbid angel.
    Hein?!!! on s’est compris?

    [Reply]

  • J’ai écouté Lulu 2 ou 3 fois. C’était à chaque fois assez éprouvant, parce que le disque est long, n’a ni queue ni tête, est très monotone et donc très ennuyeux. Ca ne vaut pas grand chose de mon point de vue, alors une suite…

    [Reply]

  • Ca me donne envie d’écouter l’album sur le site :
    http://www.loureedmetallica.com/listen-to-lulu.php

    Non non je déconne. Dès les premiers mots de Lou Reed on a envie de zapper

    [Reply]

  • en faite j’ai tout compris, Lou Reed, il est prisonnier de Metallica!

    [Reply]

    guigui14

    ou alors l’inverse…

  • Fatal_Blood dit :

    Quoi encore une merde!!! De toute manière on ne les comptes plus en ce moment…. C’est du gâchis d’argent de faire une merde pareille comme celui qu’ils viennent de faire.

    [Reply]

  • Finalement j’ai lu, et c’est bien ce que je disais

    [Reply]

  • Lulu 2
    J’ai pas lu la news, je suis sùr qu’on en dit deja de la merde chez RM

    [Reply]

  • Lou Reed, l’homme qui veut tuer Metallica ! Lol !

    [Reply]

    AC

    Lui, je veux le voir dans le prochain No Comment, dans la catégorie kikoolol.

  • Bah, qu’ils sortent une suite si ça leur fait plaisir. Tant qu’ils ne nous obligent pas à l’acheter. 🙂

    Blague à part, les mets me donnent de plus en plus l’impression de vouloir « faire feu de tout bois », comprenez par là faire du pognon quel que soit le moyen et le résultat… Impression renforcée par l’imposante industrie de merch’ qu’ils ont mis en place (qui n’a pas encore son monopoly et sa boule de noël Metallica ?) et surtout le visionnage de « A kind of Monster » qui, même si c’est un ancien reportage, peut se résumer avec une simple phrase du producteur : « Bon, les gars, va falloir se bouger pour le sortir ce nouvel album. Vous n’êtes pas inspirés ? Ben pondez moi quand même quelque chose, allez, on se magne. »

    [Reply]

  • Je tiens à préciser que l’album Metal Machine Music de Lou Reed est une merveille que tout le monde devrait avoir dans sa collection. Sans rire.

    [Reply]

    Thomas

    Peut être comme tous les albums de Lou Reed ? ^^ il est excellent ce type ! j’ai vraiment trouvé ça révoltant, les mecs qui menaçaient Lou Reed ou qui disaient qu’il avait pourri les mets…. monde de merde !

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3