ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Metallica : les quatre conquistadores


En 1519, Hernán Cortés et ses conquistadores se lancent à la conquête de l’Empire Aztèque qui ne mettra guère de temps à tomber puisque en 1521 cette civilisation disparait dans la poudre et le sang. Aujourd’hui, Metallica s’apprête, à son tour, à jouer les Hernán Cortés. Mais en plus pacifique, rassurez-vous.

Alors que depuis plus de vingt ans, les Four Horsemen ne font que grimper vers des sommets toujours plus hauts, voire, plus récemment, de manière exponentielle, voilà que tombe une nouvelle, certes à prendre et à analyser avec retenue, mais qui ne peut laisser de marbre. C’est sur le site officiel du groupe que l’on peut lire cela : « Mexico City – More, More, More ! », puis, sous ce titre fort expressif et exclamatif, nous trouvons le communiqué suivant : « Nous sommes submergés et totalement époustouflés par l’amour de nos fans à Mexico City qui nous offrent un record de six concerts sold-out avec plus de 100 000 tickets vendus pour le Sports Palace au mois d’août prochain. » Il faut le reconnaître : six sold-out, ce n’est déjà pas rien, mais six sold-out dans une même ville, c’est colossal.

Mais ce n’est pas tout : « Jamais dans nos rêves les plus fous nous n’aurions pu penser écrire cette page de l’histoire… DEUX dates supplémentaires ont été ajoutées à la tournée ». OK. Même sans être bon en maths, on peut vite comprendre que l’on parle là d’un groupe qui va prendre possession d’une ville durant une semaine. Qui plus est en jouant à guichet fermé (car on ne serait pas étonné que ces deux concerts supplémentaires soient aussi vite déclarés complets). Metallica s’apprête donc à une vraie invasion avec occupation d’une capitale du Nouveau Continent.

Amusons-nous donc à nous demander comment la ville va vivre durant une semaine chapeautée par les parrains du Thrash ? Peut-on imaginer, connaissant le « fanatisme » du public latino-américain pour la musique metal, que Mexico City se transforme en un Metallica Land (ou Metallico) où il sera impossible de faire un pas dans la ville sans tomber sur un chevelu chantant à tue-tête ‘Enter Sandman’ ou autre ‘Master Of Puppets’ ?

Bien sûr que tout cela est exagéré (quoique, on pourrait très bien être joliment surpris) et à nuancer à cause de notre point de vue d’occidentaux sciés par un tel engouement, une telle ferveur chez les peuples d’Amérique latine pour ce genre musical (ha, c’est sûr que des stades en folie, sauf, pour un ballon rond et 22 mecs autour, on n’en voit pas beaucoup dans nos contrées). Mais retenons tout de même l’importance et le prestige d’un tel événement, qui laissera peut-être, pour une fois, bouche bée, certaines mauvaises langues et quelques « aigris » qui voudraient la mort de ces « vieux » groupes « trop commerciaux ». Car un mot doit, avant tout autre, venir à l’esprit : « mer… ! » On va l’avoir dans les annales encore longtemps, ce coup-là !



Laisser un commentaire

  • L’invasion de la capitale est tout de même à relativiser dans la mesure où la salle correspond à peu près à Bercy et qu’il y a près de 9 millions d’habitants dans Mexico même (sans compter la banlieue) contre seulement 3 pour Paris intra muros. Donc finalement, même si le nombre de spectateurs impressionnent, on ne risque pas de voir une capitale metal !
    A la limite, le plus impressionnant, c’est plutôt de faire autant d’entrée dans un pays aussi pauvre, ce qui montre bien le dévouement des fans, et les sacrifices qu’ils sont prêts à faire !

    [Reply]

  • « Car un mot doit, avant tout autre, vient à l’esprit » ? Ca serait pas plutôt « venir » à l’esprit ? ^^

    Sinon n’oublions pas qu’ils ont aussi réussir à remplir le stade de France, ce qui n’est pas rien dans notre pays

    [Reply]

  • c’est monstrueux oui!

    [Reply]

  • raskholnikov dit :

    En même temps, je pause une question intéressante…

    Quel genre musical a le plus de « couille » pour aller jouer dans ces pays là ?

    Le métal hard rock en général.
    Il suffit de voir le docu’ « 666″ et le dernier « en vivo » d’Iron Maiden pour constater que dans ces pays, le peuple a rarement le loisir de recevoir de grands groupes et ceux qui osent y aller sont des groupes de hard/métal.

    Ai-je tort je ne sais pas, un article sur ce sujet serait intéressant, avis à l’équipe de Radio Metaaaaaaaal.

    [Reply]

    caseychaos

    Je ne sais plus quel musicien expliquait justement cela.

    De mémoire, c’était un près ça :
    Peu de groupes jouent dans ces pays, alors quand un fait le déplacement, l’accueil est incroyable !!! Tu es tellement touché que tu n’as qu’une seule envie, celle de revenir le plus rapidement.

  • My Opinion Sucks dit :

    C’est vraiment énorme.

    [Reply]

  • 1/3
    base
    kprod