ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

On Nous Prend Pour Des Cons   

Metallica, les scalpers et le concert de charité


Obtenir un ticket pour un concert de Metallica pour seulement 5$ c’est bien mais l’avoir pour 50$ c’est mieux. Vous flairez une arnaque ? En effet, vous avez bien raison donc remettons les pendules à l’heure. Metallica s’apprête à offrir un concert au Rogers Arena de Vancouver, ce soir 27 août (bon, avec le décalage horaire, ce sera même demain), pour seulement 5$ puisque ce ne sera pas tout-à-fait un « vrai » concert de Metallica mais plutôt un tournage nécessaire pour le projet de film 3D du groupe. Et plutôt que de garder l’argent pour lui, le combo a décidé de reverser tous les bénéfices de cette soirée à la Grande Banque Alimentaire de Vancouver.

Mais, comme d’habitude, il y a des petits malins qui veulent faire du profit sur le dos des fans, des artistes et des producteurs de spectacles.

En effet, et comme trop souvent sur les concerts, un petit futé du nom de Darren Wong a décidé de se faire de l’argent facile. Acheter six billets à 5$ et les revendre, chacun, pour la somme de 50$ : certes il reste un petit joueur car on a vu bien pire mais malgré tout, il faut bien le reconnaître, ras-le-bol de tous ces scalpers (revendeurs de billets) qui profitent de la passion des fans pour se faire de l’argent facile.

On les croise à chaque événement important, en amont des concerts, et malgré les mesures des producteurs de spectacles (qui tentent d’endiguer le phénomène) les scalpers sont toujours très nombreux à proposer des places – « Qui veut des places ? Qui veut des places ? » – tout en proposant d’autres plus chères, si ce n’est systématiquement, en tout cas trop souvent. Sur Metallica à Vancouver, ils s’y sont mis à trois – Darren et ses copains – pour mettre en place ce « plan » qui leur a tout de même permis d’engranger 135$ pour seulement 15$ d’investissement déboursés et c’est sur le site de petites annonces Craiglist que leur association de malfaiteurs, digne d’un film de Guy Ritchie, a tenté de revendre aux quelques insouciants ces places honteusement sur-enchéries.

Un exemple parmi d’autres qu’il fallait dénoncer.

« Je me sens un peu coupable » avoue Darren Wong au Vancouver Sun « mais je suis quand même prêt à le faire parce que je ne suis pas ce qu’on pourrait appeler un type riche ». On image avec le sourire qu’en effet sa culpabilité était sûrement trop lourde à assumer et qu’il avait en conséquence besoin de se confesser si, bien entendu, toute cette histoire est vraie… Mais que ce soit le cas ou pas cet individu, ainsi que ses deux complices, auront eu leur quart d’heure de gloire grâce aux médias dont nous faisons partie alors que, dans le fond, ils sont aussi inintéressants que tous ces vendeurs à la sauvette qui font des razzias sur les billetteries en empêchant ainsi les concerts d’être vraiment complets.



Laisser un commentaire

  • Voici mon commentaire posté ce jour sur le sujet via Facebook où les posts sont parfois édifiants :

    « Certains des commentaires ici sont très drôles ! Car vous parlez d’offre et de demande alors que « l’offre » de base, la revente plus chere, est illegale et nuit à l’economie musicale dont, au final, l’artiste est le coeur. Si si le mec qui a composé la musique que vous aimez : je parle bien de lui !!! Ouais ouais le mec qui est en train de disparaitre car les « fans » n’achetent plus de cds puisque maintenant c’est gratuit grâce au telechargement illégal…!! ^^

    C’est donc bien evidemment lui le principal concerné par le manque à gagner. Bien sûr que certains « clients » se fichent de payer plus cher car ils ont l’argent – s’en fichent-ils tous d’ailleurs, moralement et economiquement ? – mais ce n’est pas le sujet de cet article car il traite d’un probleme de fond : celui de la revente de billets et des mecs qui, quoi qu’on en dise, profitent de la passion des gens.

    Marrant aussi de voir le sens moral des personnes qui disent ici etre dans la dèche, et qui legitiment de facto le comportement inadapté des scalpeurs, car la dèche, quand on la connaît vraiment, il faut tout donner pour s’en sortir et c’est pas en revendant des billets plus chers qu’on le fait…

    Certaines de vos réactions sont je trouve assez choquantes mais c’est probablement parce que je suis un grand enfant qui n’a rien compris. Ou alors que je fais simplement partie des gens qui ont assimilé l’idee que le seul moyen de se sortir de la dèche, c’etait de travailler (beaucoup). Voilà. Doc »

    [Reply]

  • Certes, les scalpers sont très chiants et arnaquent les gens.

    Mais il faudrait voir à ne pas généraliser… Tous les gens qui campent devant une salle ne sont pas des arnaqueurs.

    Moi-même je l’ai fais devant le stade de France pour Metallica. Je revendais une place au prix d’achat (90 euros!!) car mon frère n’a pas pu venir au dernier moment.

    [Reply]

    jeffrey lebowski

    nan mais ça c’est pas grave, on parle des gens qui font du profit sur le dos des vrai fans…alors certes les scalpeurs sont largement condamnable cependant (comme disait quelqu’un sur la page facebook) les gens qui achetent les places aux prix multiplié par 10 font aussi vivre ce systeme en créant l’offre

    BrocasHelm

    Tu veux dire en créant la demande ?

    jeffrey lebowski

    wi au temps pour moi

  • caseychaos dit :

    « Y’a pas de petits profits »

    [Reply]

  • Pour information, une pétition a été lancée il y a 4 ans pour dénoncer le marché noir. Le site de cette pétition informe aussi régulièrement de l’état de la lutte en France contre la revente de billets: http://www.marredumarchenoir.fr/

    J’étais au festival Rock En Seine ce week-end, c’est navrant de voir qu’il y a des gens qui campent même à proximité de l’entrée pour acheter des places et dans le but certain de les revendre ensuite, évidemment plus cher.

    [Reply]

  • Andy Ryuk Necross dit :

    ça c sur si le fan achete quand meme le billet sans rien dire c pas comme ca que les scalpers disparaiteront.

    [Reply]

  • BrocasHelm dit :

    Bien d’accord avec vous, mais il faudrait également que le fan lui-même fasse un effort pour endiguer ce phénomène. Je sais ce que c’est d’être fan au point de faire n’importe quoi pour son groupe fétiche donc je ne juge personne, mais les scalpers existeront toujours tant que des gens accepteront de raquer pour avoir leurs billets surtaxés

    [Reply]

  • Andy Ryuk Necross dit :

    C’est vraiment n’importe quoi ces gens qui revendende des places plus chere –‘. C’est surtout super chiant pour celui qui a pas eu le temps d’acheter sa place et qui est obligé de payer le prix chere pour voir son groupe.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3