ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Metallica risque de déchaîner les passions


Le 9 août prochain sortira sur les écrans un nouveau film en 3D qui fera forcément exception dans la longue liste des long-métrages adaptés à cette technologie, puisque ce sera le premier film 3D… sur le Metal. Ou plus particulièrement sur un groupe de Metal. Et c’est Metallica qui s’y colle, dans un projet appelé « Metallica Through The Never », entre fiction, images de concert et interventions des membres du groupe, le tout filmé par Nimrod Antal, un réalisateur hongrois en haut de l’affiche depuis les sorties et succès récents de Blindés (2007) et Predators (2010).

Metallica a habitué le public depuis plusieurs années à de nombreuses sorties physiques ou numériques de captations live de concerts qu’ils donnent à travers le monde, aussi quand le projet 3D est apparu, beaucoup y ont vu la continuité de cette démarche, suppléée par la technologie 3D. Et c’est là que les Four Horsemen ont quelque peu surpris leur monde en dévoilant que ce projet incluait un volet fictionnel… Le synopsis donné est le suivant : un jeune membre de l’équipe du groupe doit remplir une mission urgente alors que Metallica donne un concert sold-out. Le concert en question a été enregistré l’année dernière à Vancouver (Canada), et le rôle du jeune roadie sera joué par Dane DeHaan (qu’on verra en 2014 dans le prochain Spiderman) qui sera le personnage principal, en dehors bien sûr des quatre musiciens.

On comprend aisément que la fiction est ici un prétexte pour insérer facilement des images en 3D autres que celles du concert en lui-même. Néanmoins, on reste un peu perplexe quant à cette courte description du scénario qui ne laisse pas présager un rendu des plus originaux, mais plutôt un film qui sera avant tout réservé aux inconditionnels du groupe. La seconde indication sur la teneur de la fiction vient de Lars Ulrich lui-même, puisque dans une récente interview donnée au magazine Classic Rock, il a comparé le film que va sortir Metallica à celui sorti par Led Zeppelin en 1976, The Song Remains The Same, film contenant les images d’un concert effectivement épique (avec ce qui est sûrement la plus prodigieuse des versions captées de « No Quarter »), mais couplées avec des scènes fictionnelles tournées par les membres de Led Zeppelin qui, même remises dans le contexte de l’époque, frôlent souvent le ridicule et sont rapportées par les fans eux-mêmes à un délire de rock-stars mégalos. On espère de tout cœur que les Mets réservent à ses fans une surprise d’un autre acabit.

Et il y a des raisons de croire au bien-fondé de la démarche. Car effectivement, la 3D peut apporter beaucoup au niveau de l’expérience live, au cinéma ou à la maison. La pyrotechnie, l’immersion au cœur du public, sont des éléments qui peuvent prendre toute leur importance dans un documentaire musical 3D. A côté de ça, Metallica s’est acheté une sorte de caution indépendante, en s’attachant les services de Picturehouse, un distributeur qui ré-ouvrira ses portes à cette occasion, et qui a notamment dans le passé distribué des films tels que le controversé « La Passion Du Christ » de Mel Gibson. Ce n’est pas une Major qui distribuera le film, les impératifs commerciaux ne seront donc pas en théorie démesurés, et on peut s’attendre à une certaine liberté de ton et d’images. « Metallica Through The Never » sera le second documentaire autour du groupe, après « Metallica: Some Kind Of Monster » sorti en 2004, et selon Bob Berney, le directeur de Picturehouse, « Nim et le groupe ont fait un film qui capture réellement l’esprit de Metallica et de ses millions de fans fidèles ». Et les Mets ont mis les moyens pour arriver à leurs fins. L’exemple de cette scène d’émeute tournée à Vancouver autour du concert est éloquent : 400 figurants pour cette scène, des rues entières bloquées, des décors qui s’embrasent, des cavaliers à cheval… on a visiblement mis les petits plats dans les grands pour ce film.

Cela ne veut bien sûr pas dire que le public sera au rendez-vous proposé par les Four Horsemen. Car les passionnés de Metallica sont comblés d’avance, mais il faudra conquérir également le public Rock, ainsi que dans une plus large mesure, le grand public. Et pour cela, les formes ne suffiront pas, il faudra un contenu solide, surtout auprès d’un public Metal exigeant qui sera critique envers ce genre de projet, mêlant divertissement et musique sans que la démarcation soit bien claire. Clairement, auprès du public spécialisé, le combat n’est pas gagné pour Metallica. Reste à savoir s’ils souhaitent vraiment la victoire dans ce domaine. Et dans ce sens, on ne peut s’empêcher de penser à la publicité sortie la semaine dernière pour les amplis de la marque Orange, qui voit un chien roadie sauver le concert de Troy Sanders (guitariste de Mastodon)… Au vu du timing et du pitch de la pub en question, difficile de ne pas y voir une ironie de la part des Américains, et peut-être même un début des hostilités sous le signe de l’humour face à ce projet ambitieux. Ce qui est sûr, c’est qu’une fois de plus, Metallica risque de déchaîner les passions.



Laisser un commentaire

  • le film sera sûrement rigolo, tout comme la chronique, que je cite: « des cavaliers à cheval »…t’aurais voulu des cavaliers à vélo ?

    [Reply]

    HeavenNorHell

    Je pense qu’il voulait parler des zikos (4 horsemen)qui vont nous gratifier d’une séance à cheval lol. Mais pour James j’aurais plutôt vu un chopper WCC.

  • HeavenNorHell dit :

    Marrant le gratteu branche son jack dans la prise casque et il en sort un son fabuleux… TROP FORTS CHEZ ORANGE !!!
    Par contre en live le jack est à la bonne place lol
    Pour Metallica rien ne vaudra « A year… » comme aucun live ne vaudra le « live shit ». Tout était dans la spontanéité à ce moment là.

    [Reply]

  • Troy Sanders est le BASSISTE de mastodon.

    On en a brûlé pour moins que ça…

    [Reply]

  • C’est juste le 3ème concert (Français pour une nuit, Quebec Magntic) que le groupe va sortir depuis 2009, format film (3D qui plus est), doc’, mais concert quand même. C’est l’overdose.

    Je me précipiterai pas pour le voir.

    Une réédition de « A year and half in the life of Metallica 1 et 2 » en blu-ray et DVD zone 2, c’est quand ils veulent.

    [Reply]

    Alex

    Troisième t’es gentil t’as oublié au moins Orgulo Pasion y Gloria et le dvd du big four

    Rififi

    A force, j’en perds le compte, merci.

    D’accord pour le 1er, mais pas (trop) pour le 2nd. Le big four n’étant pas un DVD offrant seulement un concert de Metallica, il y a les autres 😉
    Mais d’un autre point de vue, c’est aussi un énième concert de Metallica en DVD.

    Etrangement, le groupe n’a pas sorti son live à San Francisco pour ses 30ans. Pour le symbole, ça aurait été le DVD le plus intéressant.

  • Bon c’est pas pour chipoter hein mais c’est le 3eme doc fait par les Metallica sur eux meme s’il on compte A year and half in the life of Metallica. qui malgré son age est vraiment énorme et indispensable a tous les fans anciens comme nouveaux

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3