ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin    Vide(o)rdure   

Metallica, transparence, cailloux et vidéo


Vous le savez : l’un des maîtres mots concernant notre rapport à vous, lecteurs, c’est la transparence. Ainsi, nous nous montrons toujours honnêtes envers vous concernant nos ambitions, voire nos méthodes de travail et de communication. Voici une nouvelle révélation, celle-ci concernant notre ligne éditoriale : nous parlons beaucoup de Metallica.

Mais vous nous rétorquerez (au moins les plus critiques d’entre vous) : « Tu parles d’une révélation ! Vous nous bassinez toutes les semaines avec ça ! » Mais, vous savez, ce n’est pas forcément par folle passion ou parce que nous trouvons merveilleux tout ce que fait Metallica (pas plus que la plupart d’entre vous) ; nous le faisons avant tout pour vous, notre public. Car, même si ça en agace certains d’entendre parler de ce groupe tous les huit jours (et croyez-nous, on en filtre quand même pas mal), ces Fab Four du thrash étant parmi les plus importants représentants de notre genre musical préféré, nous ne pouvons taire la plupart des infos les concernant (même au risque, comme récemment avec Iron Maiden, de tomber dans certains travers de l’information) car elle touchera forcément les millions de fans des Mets et nous, toucher des millions de personnes, ça nous met l’aiguille sur midi.

Eh ouais, on est comme ça! Mais, au fond, on ne fait que suivre vos goûts. Il suffit pour cela de voir quels sont les groupes les plus demandés à chaque « request time » (vous permettant quotidiennement de choisir dix des morceaux qui passeront sur notre antenne) sur notre page Facebook : pas un jour sans un morceau de Metallica, Iron Maiden ou d’autres de cette trempe.

Mais il faut le dire, on a parfois des cas de conscience, on doute quand on tombe sur certaines informations. Car ce terme est parfois trop noble pour certaines choses qui pourrait bien donner naissance à un article d’une bassesse éditoriale dont on ne saurait être fier. Voici le dernier cas en date, dans le genre média à sensation avec James Hetfield qui voudrait bien être traité comme un homme comme les autres, mais qui s’est surtout vu poursuivi comme une star comme les autres par des paparazzi en Uruguay où il passait les fêtes de Noël en famille, alors qu’il faisait une balade en vespa avec son fils Castor. Conclusion de l’affaire : James a caillassé les photographes pour les repousser.

Let’s Rock !

Passionnant, pas vrai ? Oui, on a hésité à vous en parler car, des fois, on aime réfléchir sur l’info – Hetfiled qui n’aime pas les paparazzi, ça n’entraîne pas grand chose dans nos méninges – et certains ont déjà une opinion suffisamment basse de notre média (et encore, ils ne savent pas encore tout), on n’a pas forcément besoin d’en rajouter en relayant ce genre de potins. Des fois, on aime parler musique, ici.

Du coup, plus intéressant aujourd’hui (heureusement), il y a la dernière vidéo des quatre concerts d’anniversaire de Metallica donnés le mois dernier à San Francisco pour les trente ans du groupe. Celle-ci est la plus longue de la série – quasiment trois quarts d’heure – avec, cette fois, la venue sur scène de Dave Mustaine (vous n’aurez qu’à consulter la setlist plus bas pour en savoir un peu plus) ainsi que nombre d’autres anciens membres de Metallica (dont un Jason Newsted qui nous rappelle combien sa gueulante et sa sauvagerie manquent dans le groupe), le producteur Bob Rock (même si, de loin – quoique de plus près aussi – on s’est d’abord demandé qui était cette vieille femme derrière eux) et ni plus ni moins qu’Ozzy Osbourne et Geezer Butler, histoire de jouer un peu de Black Sabb’.

Au passage, on aura aussi eu droit à un aperçu de la première partie menée par Death Angel (dont le chanteur Mark Osegueda reviendra donner de la voix pendant le final de Metallica sur ‘Seek & Destroy’) ; un hommage à Cliff Burton par Robert Trujillo mais aussi Mike Bordin (Faith No More) ; et à la fin, on apprend même que le groupe devrait exporter ce genre de concerts sur la côté est américaine les 23 et 24 juin prochains et qu’il devrait prochainement annoncer un nouveau contrat d’enregistrement.

Mais si vous trouvez encore qu’on parle trop de Metallica… Eh bien, qui vous a poussé à lire cet article ?

Animalement vôtre.

Setlist du concert :

Orion
Through the Never
Ride the Lightning
The God That Failed
Welcome Home (Sanitarium)
Rebel Of Babylon (nouvelle chanson)
Blackened (avec Dennis et Annette Diaz, membres du fan-club de Metallica)
Dirty Window (avec Bob Rock)
Frantic (avec Bob Rock)
Sabbra Cadabra (reprise de Black Sabbath ; avec Geezer Butler)
Iron Man (reprise de Black Sabbath ; avec Ozzy Osbourne et Geezer Butler)
Paranoid (reprise de Black Sabbath ; avec Ozzy Osbourne et Geezer Butler)
King Nothing (avec Jason Newsted)
Whiplash (avec Jason Newsted)
Motorbreath (avec Hugh Tanner)
Phantom Lord (avec Dave Mustaine)
Jump In The Fire (avec Dave Mustaine)
Metal Militia (avec Dave Mustaine)
Hit The Lights (avec Lloyd Grant, Dave Mustaine, Ron McGovney)
Seek & Destroy (avec Jason Newsted, Dave Mustaine, Lloyd Grant, Ron McGovney, Hugh Tanner, Mark Osegueda et The Soul Rebels)



Laisser un commentaire

  • Phil de Belgique dit :

    Castor lol

    [Reply]

  • On a beau connaitre l’antiquité et son folklore … c’est juste drôle. Je te rejoins Intox 😀

    [Reply]

  • J’ai appris que des personnes pouvait porter le prenom de Castor. Rien que pour ca sa valait le coup de jeter un oeil par ici. Et par la meme occasion j’ai trouvé le prenom de mon futur fils…Hérisson. XD Nan mais j’vous jure.

    [Reply]

    Lykan

    Merci pour le sourire ! C’est pas tous les jours que ça arrive…

    Saff'

    Les jumeaux Castor et Pollux, quelqu’un ? Leur sœur s’appelait Hélène (oui oui, celle de Troie), je vois pas pourquoi on pourrait utiliser son prénom à elle et pas les leurs… surtout en anglais.

    Phil'

    Dans « Face off », Nicolas Cage s’appelle Castor et son frangin Pollux. Bon, ok, c’est un film. 🙂

  • Arrow
    Arrow
    Dream Theater @ Lyon
    Slider
  • 1/3