ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Mike Portnoy est maintenant un SGF


Ouf. Mike Portnoy ne s’est que fait virer d’Avenged Sevenfold.

Il y a quelques jours, l’hyperactive barbe bleue publiait un communiqué concluant et résumant parfaitement une série de tweets et communiqués Facebook alternant entre le larmoyant et la jubilation : « ce fut une année longue, épuisante (mentalement et physiquement) avec des hauts et des bas. La leçon à en tirer est que les seules personnes en lesquelles on peut avoir VRAIMENT confiance sont la famille ». Et Portnoy d’ajouter « beaucoup de choses se passent dans ma vie. J’espère pouvoir en parler bientôt ». Compte-tenu du ton quelque peu désespéré de cette déclaration, on se demandait presque si, à son tour, Mike Portnoy n’était pas atteint d’un cancer ou d’une quelconque autre maladie mortelle.

Finalement, il lève le suspense avec un nouveau communiqué :  « Le groupe [Avenged Sevenfold] a décidé de continuer l’aventure en 2011 sans moi. L’année 2010 s’est très bien passée, mais leur décision a été de mettre un terme à cette collaboration en fin d’année comme c’était prévu…  J’ai passé d’excellents moments et je garde de très bons souvenirs de cette expérience. Je suis fier de faire partie de l’histoire d’A7X. En ce qui concerne mon avenir, je suis excité à l’idée des infinies possibilités musicales que j’ai en face de moi. »

Il est évident que Mike accuse le coup et qu’il s’accroche à cette dernière phrase et à son projet le plus imminent, à savoir ce supergroupe avec Neal Morse, Steve Morse et Dave LaRue. Tout hyperactif et diminué par le « psychodrame theater » qu’il est, on imagine aisément qu’il ne vit pas très bien ce tout récent statut de SGF (Sans Groupe Fixe). Cette fin d’année difficile a définitivement ébranlé le dynamisme et l’enthousiasme du personnage. Tout le monde a ses limites.

Côté Dream Theater, les spéculations sur le successeur de Portnoy continuent : Mike Mangini, Aquiles Priester et même… Mike Portnoy lui-même ! Côté démenti, on a Charlie Z, batteur pour Jordan Rudess notamment, qui avait posté sur YouTube des vidéos de lui-même en train de jouer les morceaux des auditions. John Macaluso (Ark, Malmsteen…), auquel de nombreux fans de Dream Theater ont pensé, n’en sera pas non plus, l’homme étant au moment de l’enregistrement du prochain album déjà occupé à travailler sur le prochain Ark.

Mais revenons sur cette abracadabrantesque rumeur sur un Mike Portnoy revenant au sein du groupe : plausible ou pas ? Et avec quelles conséquences ?

Le Soap Opera a commencé avec des prises de becs par médias interposés (pratique que Shadow, frontman d’Avenged Sevenfold lui-même dénonce), notamment entre James LaBrie et Mike qui reprochait au premier de sembler insensible à son départ. S’en sont suivis plusieurs tweets et statuts incendiaires de la part d’un Portnoy énervé contre des fans qui jetaient la pierre en sa direction ou en direction d’Avenged Sevenfold. Avec comme point culminant un virulent dialogue entre un internaute et le batteur lui-même sur son forum.  Les moments les plus difficiles dans une rupture sont les premiers jours, les premières semaines. La routine du couple disparaît et, même si la décision de se séparer était la bonne, une partie de nous est en train de mourir. Dans ces situations, la dernière chose dont on a besoin, c’est les reproches des autres.

Au travers de ses déclarations, Mike Portnoy semblait encaisser difficilement sa décision et le fait que les membres de Dream Theater s’affichent plus motivés et enthousiastes que jamais à l’idée de continuer l’aventure. Cerise sur le gâteau, à la question « quelles leçons tirez-vous de cette année ? », John Petrucci répond par un piquant et délicieux « ne laissez jamais votre batteur jouer avec un autre groupe ». Après quoi, les choses se sont tassées. Puis il y a eu cette phrase prononcée par chacune des deux parties : « il serait stupide de penser que nous ne rejouerons jamais ensemble ». Déclaration certes pragmatique qui prend néanmoins une dimension toute autre quand elle est prononcée à peine deux mois après la bataille.

Quoi qu’il en soit, John Petrucci, qui a pris la relève de Mike en tant que communiquant, annonce que le batteur a déjà été choisi, qu’il est évidemment très bon. Le guitariste déclare avoir déjà une idée de ce que sera le nouvel album du groupe, album qui sera enregistré en janvier prochain, avec Paul Northfield en tant qu’ingé son et – détail important – « quelqu’un d’autre pour le mixage, afin d’avoir un regard extérieur ». Ce serait donc une première depuis des années, le groupe refusant catégoriquement que tout intervenant extérieur se mêle de l’enregistrement de ses albums depuis l’épisode Falling Into Infinity (1997). Ainsi, en admettant que Mike Portnoy revienne dans le groupe (réponse dans quelques semaines), on voit mal John Petrucci s’effacer à nouveau et le groupe revenir à son fonctionnement « normal ». La chose qui n’a en revanche pas changé, c’est le rythme métronomique que s’impose Dream Theater en termes de sorties d’albums, ce rythme que les fans de la première heure lui reprochent, ce rythme qui fut au cœur du débat ayant mené à cette séparation.

Retour ou pas, c’est le signe que, quoi qu’il en soit, le chef, c’est Petrucci.

Pour ou contre le retour de Mike Portnoy ? Ce personnage va nous manquer, assurément. Mais, en ce qui nous concerne, nous souhaitons égoïstement le voir souffrir encore pendant quelques années, le temps de satisfaire notre curiosité personnelle et de voir que donnerait Dream Theater artistiquement, scéniquement et médiatiquement sans lui.

EDIT 20 décembre : Mike Portnoy vient de s’exprimer par le biais de son forum. Son communiqué met un terme à la rumeur annonçant son retour dans Dream Theater : « Je suis rentré en contact avec eux, j’ai fait amende honorable et ai proposé que l’on se réconcilie afin de retrouver la paix dans nos vies (de plus, je sais à quel point cela compte pour les fans). Je me suis dit que ce serait encore possible comme ils n’avaient fait aucune annonce.[…] Mais ils ont décliné mon offre (en fait, c’est plutôt leur avocat, ils ne me l’ont même pas dit eux-mêmes…). Désolé, j’ai honnêtement fait mon possible. […] J’ai essayé, la porte est fermée. La balle est uniquement dans leur camp, plus dans le mien. Je ne suis pas en train de pleurer ou de chercher la pitié via ce message. […] J’ai récemment été accusé de « chercher à tout prix l’attention des médias et la sympathie ». Il n’en est rien. […] J’ai toujours beaucoup communiqué avec mes fans. Depuis mon premier jour dans Dream Theater. Et je le ferai toujours. […] Je vous dit ça A VOUS et sur MON site internet. Si cela finit sur blabbermouth ou ailleurs, ce sera leur choix éditorial, je n’ai pas demandé à relayer l’information. »

Dream Theater aura donc bien un nouveau batteur.



Laisser un commentaire

  • Pour ma part! J’étais sous le choc! Merde! Pourquoi Mike a t il quitté son groupe! Ce fut sa décision, il n’a pas été forcé! Et donc si les autres membres vont continué l’aventure sans lui, je pense que c’est la moindre des choses! Il faut avancé dans la vie! Mike aussi ne peut pas sortir et revenir à sa guise! Il doit assumer sa décision! Dream theater restera pour toujours! Et donc, je suis sure qu’ils vont resté soudé, il faut juste du temps! Le temps guérrit tout!

    Mais je pense que Mike Mangnini ne sera pas à la hauteur de Portnoy! 🙂 Moi j’ai été fan depuis des années, et je le resterai! Je serais surement fan de deux groupes dès mainan!

    [Reply]

  • Paul Willcox dit :

    Pour ou contre le retour de Mike Portnoy ? Ce personnage va nous manquer, assurément. Mais, en ce qui nous concerne, nous souhaitons égoïstement le voir souffrir encore pendant quelques années, le temps de satisfaire notre curiosité personnelle et de voir que donnerait Dream Theater artistiquement, scéniquement et médiatiquement sans lui.

    t vrément un salop de mettre sa, sa se fet pas. mété vou ds sa po une seconde, c tro dur surtout phisiquement, mais mentalement c dur ossi je pence et kan on doi feir bouger le famille pour se voir et se suivre o fur et a mezur des tourner on se sent mal. moi g toujour suporter portnoy ds tt sé dilre (ceu que je konner) et je ne konpreen pa pk Petrucci a décider de ne pa le reprendre kar Mon Idole Monsieur Portnoy a jouez dans transatlantic plein de foi et g jamais entendu de kou de geul dla pare ddes DT’s members. il a jouez avk Transatlantic, liquid tenssion experiemtn, il a fet the working man avk dotre gars et dun kou il se lance ds un truc don je pence Petrucci et jalou, dc il le repren pa. c dégeulasse, just eparceke petrucci été jalou de A7X il veu pa reprendre son batteur. pourtant il son pote depui des anner bien avant la formation du groupe. je trouve injuste le fet de ne pa etre repri. c avoir tro de fierter de la par de petrucci. SI DT REFON UN ALBUM OU SINGLE OU NIMPORTE KOI SAN PORTNOY JE NACHETERE PAS JE TELECHARGERET ET ENCOR C A VOIR. portnoy et le fondateur du groupe, petrucci je pence kil veu pa reprendre portnoy ossi parceke sa lui laisse la chansse detre le eadeur du groupe et kil veu sa depui des anners je pence. en tt ka sa menerve kar DT c limite la raison de vivre de certaine personne don moi, m tan ke portnoy joura ds un groupe meme si je blaire pa se groupe jle soutiendré le monsieur portnoy kar il merite sa, depui des anner ki ns fet deliret et aprecier sa musike, je trouve kon devret le soutenir ! FIDELITER ET SOUTIEN A MICHAEL STEPHEN PORTNOY !!!!!

    [Reply]

    Merci. 😉

  • Article édité à l’instant. C’est officiel, Mike a tenté de revenir au sein de Dream Theater et le groupe a refusé.

    [Reply]

    SACRIPAN

    Putain, c’est hallucinant, c’est la première fois que j’entends un truc pareil : le fondateur d’un groupe qui demande de faire une pause, qui est obligé alors de sortir du groupe pour respirer, et une fois qu’il veut y revenir qui est refusé….

    Je comprends que sur le plan de la motiv’ le fait qu’il soit parti l’a discrédité auprès de DT, mais au point de ne pas vouloir le reprendre, c’est dur comme décision.

    Ouch ! Pas glorieux, ça.

  • Je n’ai jamais aimé Dream Theater puisque c’est typiquement le style de metal qui m’endort plus vite qu’un épisode de Derrick.
    Je n’ai jamais aimé Avenged Sevenfold qui n’a fait que de la merde jusque ce dernier album « Nightmare » pas parfait mais très bon dans le style metalcore influencé hard-rock.
    Je trouve la décision de A7X brutale et sèche en plus d’êtres stupide (virer le meilleur batteur metal du monde c’est soit heroique soit très con) mais assez logique (Portnoy ne correspondant à l’image d’un groupe kids, fashion et Mtv friendly)…J’espère que Mike ne retournera pas avec ses anciens camarades de DT, ils ont choisi de le traiter avec un certain mépris tout comme les fans hardcore de DT qui n’hésitent pas insulter Portnoy qui ne mérite pas cette haine contre lui. Portnoy a pris une décision héroique envers et contre tous, il a fait le choix le plus « fuckin’ metal » de sa vie en quittant le confort de la machine de guerre DT. Aujourd’hui Portnoy ressemble à un héro solitaire, méprisé par les idiots et les ingrats, incompris de tous. Je souhaite à Mr Portnoy de trouver le force de continuer à suivre sa propre voie et j’attends avec impatience ses projets futures loin de Dream Theater et d’A7X.

    [Reply]

    SACRIPAN

    Ouai, au moins, par la force des choses, DT est obligé d’évoluer (chose qu’ils n’avaient pas faite sur « Silver machinchose », leur dernier album).

    Le fait que Portnoy se retrouve maintenant en dehors de l’équation de DT ouvre 2 pistes toutes nouvelles à ceux qui vont suivre maintenant l’histoire de DT et celle de Portnoy.

  • J’ai une question (dommage qu’il n’y ait pas de rubrique pour la poser plus directement, car j’ai vraiment envi d’avoir votre avis) :

    Vous ne trouvez pas que Portnoy a été trop gourmand, et qu’à force de jongler entre 40 side projects il n’a plus pu supporter le rythme imposé par DREAM THEATER qu’il a du quitter ? Ne trouvez-vous pas que Mike Portnoy et son « overdose » de DREAM THEATER est le typique exemple du mec qui voulait tellement en faire, qu’au final, il n’a même pas pu rester dans son projet initial.

    Je vois ça comme ça maintenant, mais je peux me tromper

    [Reply]

    Sacripan, c’est en quelque sorte l’analyse que nous faisions au moment de l’annonce de son départ de DT : http://www.radiometal.com/article/mike-portnoy-la-fin-de-laventure-dream-theater,6553

    😉

    SACRIPAN

    🙂

    en tout cas je prends beaucoup de plaisir à suivre l’actu sur RM et de pouvoir en discuter dans les commentaires 🙂 Merci !

    Animal

    C’est la RM touch. 😉

  • Quel formidable opportunité!! Fini de jouer de la gratte tout seul dans ma piaule. Mike, entre un guitar hero relou et un guitar zero pas chiant (héhé moi) le choix est vite vu non? aller j’te laisse une ou deux heures pour me repondre.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3