ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Moby a au moins une lettre en commun avec le mot « metal »



Le metal aurait-il le vent en poupe? En effet Moby, la star de l’électro/techno/pop/easy-listening, pense qu’il est temps pour lui de laisser tomber les platines et de passer aux choses sérieuses…

Non, en fait il s’est juste trouvé quelques potes près de son garage en sortant les poubelles. Il a pensé qu’ils étaient cool alors il a décidé de montrer un projet metal avec eux. Enfin, une histoire dans cette veine :

« En mêlant des influences aussi disparates que le rock, le hard rock, le metal et le heavy metal, les Diamondsnake de New York City sont nés d’un amour partagé d’une petite pièce, sombre et moisie, dans laquelle ils se sont mis à jouer aussi fort que possible pendant un très long moment. »

Après tout, ce n’est pas si étonnant. Moby a toujours été un touche-à-tout musical et n’a jamais vraiment caché son appréciation pour les musiques dites « dures ». Pour ce Diamondsnake, Moby est accompagné de Phil Costello, frontman d’un tribute band des Bee Gees et guitariste du groupe de hard rock Satanicide, Dave Hill, un comique américain, et un batteur juteux qui se fait appeler Tomato.


Vous me direz, tout ça sent la blague à plein nez. Mais, en fin de compte, le rock n’ roll n’est il pas une question de fun avant tout ? Il faut bien avouer qu’en écoutant les premiers titres de Diamondsnake sur leur page myspace, on est plus dans le giron du rock et du hard que du metal, Phil Costello s’appliquant parfois à singer Bon Scott avec plus ou moins de succès. Très franchement, l’honnêteté est palpable : ça sonne brut, comme une bande de potes qui s’amusent sans aucune prétention. Mais il en faudra un peu plus pour que la formule dépasse le stade de la farce. A moins que la seule notoriété de Moby puisse suffire à remplir les dindes.

Apparemment 15 titres sont déjà prêts pour l’album et le groupe jouera ses premiers concerts à Los Angeles et New York en juin prochain. Seul le temps nous dira si ce projet possède les arguments pour se construire un véritable avenir ou s’il s’agit simplement d’une récréation avant le prochain succès du DJ à la boule à zero.

Après, à savoir si le nom du groupe a un quelconque rapport avec le prochain album de Limp Bizkit intitulé Golden Cobras – l’autre blague plus ou moins avouée du moment. Radio Metal mène son enquête.



Laisser un commentaire

  • bloodydoll dit :

    olala limp bizkit limp bizkit yen na marre =P mais la new sur moby euu pas ma came du tout du tout

    [Reply]

  • IXequilibrium dit :

    Faut toujours que ça en revienne a Limpbizkit …u_u

    [Reply]

  • Je vois que je suis pas le seul a avoir bloqué sur cette news. Ca a au moins le mérite d’intéresser, même si musicalement c’est pas trop ma dope.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3