ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Napster! Napster!


Un titre d’article à chanter, bien entendu, comme si vous hurliez les paroles du fabuleux « Master Of Puppets » de Metallica. Sean Parker (photo) fait partie des personnalités qui ont participé à la révolution du web. Aujourd’hui âgé de 31 ans, notre homme a créé Napster, ce fameux service peer-to-peer destiné à l’échange de fichiers musicaux. Un service illégal qui a ensuite ouvert la voie à de nombreux programmes qui se sont révélés très complexes à contrôler. Le site a fermé en 2001 et Lars Ulrich, batteur et tête pensante de Metallica, n’y était pas étranger.

En effet Lars avait livré une vraie bataille pour que les intérêts de son groupe, et des musiciens en règle générale, soient préservés. Les questions de droits d’auteurs n’étant pas les principales préoccupations de Sean Parker…

On a récemment appris via Crawdaddy une rumeur selon laquelle Sean Parker pourrait racheter Warner Music Group, la maison mère de… et oui… Metallica. L’Histoire – surtout si elle se concrétise – fera sourire mais elle souligne que lorsque l’on est autant en avance sur son temps (comme l’a pu l’être Sean Parker) et qu’on sait utiliser ses compétences, la réussite n’est jamais bien loin.

Sean Parker, incarné par Justin Timberlake dans le film « The Social Network », est devenu riche grâce à son rôle dans Facebook et s’il finit vraiment par racheter Warner, ce sera un joli pied de nez adressé à tous ses détracteurs.

Telle sera la fable de l’Histoire (du net).



Laisser un commentaire

  • Alors ça c’est amusant.

    Zimmers Hole, justement, avait scandé cet hymne dans la chanson Evil Robots de son deuxième album Legion Of Flames. Chanson dédiée à leurs amis de Metallica…

    « Napster ! Napster !
    Where’s the cash that I’ve been after ? »

    Inspiration soudaine ou plagiat éhonté de Doc’ ?

    … des réponses bientôt, sur le site…

    Bon plus sérieusement… Parker est un des visionnaires, qui, malheureusement pour tout ceux qui ont « toujours » un train de retard, fait le monde d’aujourd’hui.
    La question n’est plus (comme pourrait se dire l’ami Lars) « mais comment diable empêcher ces crétins de changer ma vision du monde ? », elle serait plutôt « mais comment puis-je créer plus vite que ces gens ? ».

    Seth Godin aurait-il des idées là dessus, Doc’ ?

    [Reply]

    Non je ne connais pas la chanson de Zimmers Hole et oui je pense que Seth a (forcément) un avis dessus, Papa.

    (En effet je souhaite aujourd’hui informe tous les lecteurs que le Duc est notre Père, à Dimebag et moi).

    Le Duc

    Et, Ozzy soit loué, mes enfants ont bien plus de cheveux que leur pauvre père.

    Damn.

  • Captain_Noodle dit :

    Bonjour Le Figaro Metal.

    Je vous écris pour vous remercier de votre article de fond qui prouve une fois de plus que capitalisme éxacerbé et sans remord peut rimer avec Art et Liberté de Création.

    C’est vrai, nous avons plus qu’assez de ces musciens qui se plaignent d’être volés ! Des Droits d’Auteur ??? Et pourquoi pas des bénéfices sur les ventes de disques pendant qu’on y est !

    Heureusement que des gens comme Sean parker défendent haut et fort les couleurs de l’argent et du profit. Avec un peu de chance, il arrivera à mettre une bonne fois pour toutes tous les petits groupes pauvres sans intérêt et sur la paille pour ne promouvoir QUE les grosses machines à fric que nous aimons.

    Vivement un Monde ou nous n’écouterons PLUS que des produits de consommation de masse !!! Vive Parker !!! Vive le profit !!! Vive l’Art (de faitre du fric) !!!

    Captain Noodle.

    [Reply]

    Ce qui est drôle dans ton message c’est qu’on sent que tu as de l’humour et que tu manies l’ironie ce qui est bien.

    Toutefois on se demande malgré tout si tu sais manier l’ironie à bon escient – c’est-à-dire savoir faire partager le sens de ton ironie – car cet article est une somme de faits et en aucun cas un parti pris.

    Ou si il y a un parti pris, c’est celui de l’actualité musicale.

    Captain_Noodle

    Meuh oui, Amaury, je m’amusais juste, je vous taquinais… Qui aime bien châtie bien. Au moins, vous avez le mérite de relayer ce genre d’infos, ce que ne font pas tous les webzines.

    Après, c’est vrai que cette partie du business a de quoi révolter tellement les enjeux sont éloignés de l’Art avec un grand A, l’Art désintéressé de celui qui préfère ne manger que des pâtes de la marque Pouce à 0,50€ le kg plutôt que de vendre son âme au Diable argent (beuuurk).

    Et quand on met côte à côte des Golden Boys comme Parker et des musciens de génie qui rament comme des PC Slovaques (j’ai appris récemment que Frost, batteur de Satyricon et probablement un des meilleurs batteurs de Metal Extreme au monde exerçait le trépident job de… pompiste pour payer ses factures), ça fait un peu mal.

    Parker s’est fait un paquet de pognon sur le dos des artistes avec Napster, recommencera avec Warner et malgré tout son talent de businessman, je ne crois pas qu’il soit un vecteur privilégié pour défendre la musique que l’on aime.

    Et d’ici à ce qu’il convoque Lars Ulrich a un entretien péralable pour licenciement lié à la personne…

    Le Duc

    Attention Captain, ne mets pas toutes tes nouilles dans la même assiette creuse.
    Il y a des artistes qui s’en font pour leur rentrées d’argent, en terme de copyright. Ils subissent bien évidemment la loi de Pareto, puisque ce petit pourcentage « d’artistes » encaissent la majorité des royalties.
    Les autres, même s’ils n’en vivent pas (et j’en connais des sextoires), en font une vraie question de principe, pour la propriété intellectuelle.

    Ce débat, malheureusement, n’aura de cesse d’exister « […]dans un monde où la preuve physique de l’art, sous forme de disque par exemple, a disparu au profit d’une simple collection de fichiers sur un disque dur. » (citation d’un article à venir)

    Doc’, je pense que tu y es sensible également.

    AC

    Il me plait Captain_Noodle. Son raisonnement est incohérent mais il a bien pigé certaines choses.

  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3