ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

NIN : être ou ne pas être ?


L’ami Trent Reznor fait de nouveau parler de lui. Il y a tant à dire et si peu en même temps. Votre serviteur étant un amateur – que dis-je, un passionné ! – de musique industrielle il est évident, qu’il n’était pas possible de ne pas apprécier Trent Reznor. Et, de fait, comme « Nine Inch Nails is Trent Reznor » tel que cela est mentionné sur les opus, je suis donc ce que l’on pourrait appeler un fan de base de NIN, mais pas que. Pour la petite histoire, ma vie a basculé il y a quelques temps – environ un an, le 16 février 2009 – Trent déclarant ce jour là qu’il arrêtait NIN pour une durée indéterminée.

Il avait en effet d’autres projets musicaux en tête et disait ne plus avoir rien à dire avec NIN. Puis, deux mois après, la lumière, blanche, étincelante, celle de l’espoir ! C’est officiel : NIN, alias Trent Reznor reprend du service en octobre 2009. L’ami Trent, c’est toute une épopée remplie de succès plus ou moins marqués, c’est un personnage, connu, reconnu, estimé de certains et détesté par d’autres mais qui en tout cas ne laisse pas indifférent !

Il est marié depuis l’année dernière à Mariqueen Maanding, chanteuse du groupe West Indian Girl, avec qui il a fondé un groupe, How To Destroy Angels, et co-écrit un album qui sortira cet été. Le titre de l’opus sera éponyme et le premier single qui est sorti il y a peu s’appelle « A Drowning ».



Reznor est connu pour sa musique, si particulière, mais aussi pour ses frasques. Il est aussi détesté qu’il est aimé. Subversif et fin en même temps. Il est capable de composer les musiques les plus brutes et de les compiler avec les plus mélodieuses sur la même galette. Sa musique peut être aussi sombre et cruelle que porteuse d’un espoir en demi-teinte. Elle est en somme aussi complexe que le personnage, toujours révolté et qui n’a jamais cessé de crier son dégoût pour les injustices ou la violence, sous toutes ses formes.
Mais trêve de paroles, ce n’est pas seulement pour parler de lui que nous sommes là. Enfin… si, mais pas de cette manière. Être fan ne veut surtout pas dire qu’il faut gober tout ce qu’on nous donne en pâture sans regarder de plus près la composition de ce qu’on veut nous faire ingurgiter.


Eh mec, pas la peine de te cacher en nous tournant le dos, on sait que c’est toi Trent!

Il nous revient donc avec un nouveau groupe, How To Destroy Angels, accompagné de son épouse, chanteuse de son état. Le nouveau titre est finalement différent sans pourtant être une révolution… Pourquoi ? Parce que cela ressemble à du Reznor malgré tout. La production, les instrumentations assez proches de certains morceaux de la discographie de NIN. La vraie révolution est dans la voix. Si Trent est ce que votre humble serviteur considère comme un grand parolier et un excellent compositeur, il est par contre un piètre chanteur. Sûrement moins mauvais que Dave Mustaine, mais tout de même. Il est néanmoins capable de progresser. Notons par exemple les efforts faits sur certains duos live avec David Bowie.

Ici, la nouveauté vient donc du chant assuré par Mariqueen Maanding qui, elle, possède une voix hors du commun. Il suffit d’écouter quelques morceaux de West Indian Girl pour s’en assurer.


Oui, oui, là-bas dans le fond, on t’a repéré!

L’effet d’annonce de ce nouveau groupe marchera-t-il ou pas ? Celui qui vient d’être fait sur NIN aura-t-il plus d’impact ? Vous n’êtes pas au courant ? Trent va nous offrir du nouveau avec NIN. Il a en effet annoncé qu’il reprenait le travail avec Nine Inch Nails et qu’il y aurait du changement au niveau musical. Un vrai virage en perspective ou encore un renouvellement du concept NIN, auquel il rajoutera quelques épices comme il l’a fait jusqu’à maintenant ?
Est-ce que le virage sera à la hauteur d’un Zappa passant du jazz-rock à la musique contemporaine, composée avec des sons électroniques ? Un NIN nous livrant un album d’indie ou de classic rock… Cela pourrait être intéressant.

Difficile d’anticiper les réponses à toutes ces questions mais il faut espérer que notre prolifique et prophétique ami aura de nouveau des choses à dire… Il prêche chez les convertis depuis quelques années et il serait donc bien qu’il arrive à renouveler et à agrandir son auditoire pour être élevé une fois pour toutes au rang de messie de la musique industrielle et électronique.

Plaisanterie mise à part, on espère qu’il nous proposera donc du nouveau, du bon, du vrai NIN version 2.0 et pas seulement 1.9. Quoi qu’il en soit, il est évident que Reznor est NIN au sens où il est le seul membre du « combo » mais aussi au sens où sans NIN, on pourrait penser qu’il ne peut pas survivre. Il n’est pas prêt de raccrocher, ça c’est sûr !



Laisser un commentaire

  • Papy Wired dit :

    Trent n’est peut-être pas un grand chanteur (au sens « général » du terme, ou dans l’esprit hurleur métalleux) mais il sait faire passer des émotions comme pas possible. De là à dire « piètre chanteur », ça fait un poil sévère mais bon 😉

    En revanche, en ce qui concerne sa femme pas de quoi s’extasier non plus hein. Elle a un joli petit brin de voix mais, franchement, absolument rien d’extraordinaire, loin de là. C’est juste, c’est propre, c’est très propre, c’est trop propre même mais ça manque cruellement de coffre surtout… enfin, sur ce titre. Je ne connais pas ce que fait la dame ailleurs donc je lui laisse le bénéfice du doute (oui, je suis trop bon) mais là, ça fait un peu madame tout le monde qui chante – bien certes – dans sa salle de bains.

    Niveau zique, c’est du NIN version soft, c’est clair, on reconnais très bien la touche du maître !
    Attendons la suite pour se faire une idée plus précise…

    [Reply]

  • En fait il est surtout critiqué pour son côté grande gueule, notamment vis à vis de ses confrères musiciens… Ensuite ma remarque est vraie dans le sens ou NIN on aime ou on déteste il n’y a pas vraiment de juste milieu !

    Côté musique il est quasiment considéré comme un génie par beaucoup de gens… Ce que je ne nierais pas, il fait partie d’un cercle restreint de personnes qui ont le don de transformer en or tout ce qu’ils touchent… Aller du côté de Michel Gondry en cinéma et en clips musicaux et de Chris Cunningham côté musique électronique et clips musicaux pour voir d’autres génies dans leur domaines…

    [Reply]

  • « Il est aussi détesté qu’il est aimé. » Perso, je n’entends que des éloges à son égard, malheureusement aucune critique alors qu’il en mériterait. :/
    Tout à fait d’accord concernant la sublime voix de Mariqueen, qui se marie parfaitement avec l’instrumentation de « A Drowning ». Peut-être cet album me convertira-t-il enfin à Reznor, que je respecte pour son travail sans autant apprécier sa musique (ou très peu).
    En tout cas, HTDA promet !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3