ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Nine Inch Nails : le retour du roi


Nine Inch Nails vient de sortir son tout nouveau single, premier extrait de son prochain album. Eh oui, à peine le temps de se remettre de la surprise de la semaine dernière, annonçant que cette nouvelle galette était déjà prête à sortir du four : « J’ai été tout sauf honnête concernant ce que je faisais vraiment dernièrement. Au cours de l’année passée, j’ai secrètement travaillé non-stop avec Atticus Ross et Alan Moulder sur le nouvel album de NIN, dont je suis heureux de dire qu’il est terminé et franchement il est putain de bon. » déclarait Reznor, ajoutant : « Mes incursions dans le cinéma, How To Destroy Angels et d’autres projets m’ont réellement stimulé créativement et j’ai décidé de concentrer cette énergie pour amener NIN vers de nouvelles contrées. »

Ça va ? Vous avez encaissé depuis ? Eh bien, voici le deuxième service : avec ce nouveau single, intitulé « Came Back Haunted », est dévoilé le titre et la date de sortie de cet opus : Hesitation Marks, sera prêt à se jeter dans votre chaîne Hi-Fi le 3 septembre prochain, et viendra illustré d’un artwork signé de l’homme derrière la pochette de The Downward Spiral (1994) : Russel Mills.

Et quelle meilleure illustration pour cette musique justement car, à en juger par ce premier extrait, NIN n’a pas été aussi percussif, avec de telles montées en régime et quelque chose de sexuellement (quasi) inavouable depuis cette période. Trent Reznor ramène l’auditeur vingt ans en arrière après lui avoir fait traversé des strates plus atmosphériques avec les derniers albums du groupe mais aussi avec ses B.O. et son projet How To Destroy Angels. Et avec cette voix qui n’a pas changé. On sent qu’il a encore collé à la peau des résidus de ces territoires explorés ces deux dernières décennies mais pas de doute, c’est bien du Nine Inch Nails pur jus. Et plus que trois mois à attendre pour cet album que personne n’attendait si tôt. C’est donc comme s’il était déjà là.



Laisser un commentaire

  • Papy Wired dit :

    3 mois, c’est long !
    Je sens que ce titre va passer en boucle pendant quelques temps chez moi ! 😉

    [Reply]

  • That’s a good news !
    Mais bon, j’avais réussi à ne pas écouter du NIN pendant une semaine, je vais replonger!

    [Reply]

  • Quel plaisir ! Voilà bien longtemps que mes oreilles n’avaient plus vibré à ce point.
    Je suis NIN depuis cet EP trouvé par hasard chez un petit disquaire, Broken… Un réel traumatisme, dans le bon sens du terme.
    A suivi le cultissime Downward Spiral, qu’il n’est plus utile de commenter.
    Les vidéos pleines de boue des eurockéennes de Belfort aussi.
    Accro depuis, je suis heureux de retrouver dans ce morceau une réelle inspiration et tous les ingrédients qui font que l’on aime (ou déteste d’ailleurs) ce groupe si particulier.

    Merci.
    Merci.
    Et encore merci.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3