ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Oranssi Pazuzu et Aluk Todolo : distorsion et passion pour une nuit


Deux des groupes les plus excitants de la scène black metal actuelle, Aluk Todolo et Oranssi Pazuzu, se retrouvent sur la même affiche à Petit Bain pour notre plus grand plaisir. Les deux artistes baignent dans une atmosphère de distorsion avec de nombreux effets sur leurs instruments, comme si plusieurs one-man band s’étaient assemblés au sein de ces formations dans le but de créer un nuage de passion en une même entité. C’est au Fall Of Summer que les Finlandais d’Oranssi Pazuzu avaient fait sensation lors de leur dernier passage en France pour le leur dernier album, Värähtelijä. Pas étonnant dans cette optique que la péniche parisienne soit sold-out.

Aluk Todolo est un trio de musiciens grenoblois. Et pour être honnête : savoir que la scène française continue à être aussi inventive et captivante est toujours appréciable. Aluk Todolo est en effet une belle preuve de cette force créatrice. Après quatre albums au compteur, le groupe français sort en 2016 l’album Voix, composé d’un seul morceau, qui sera le cœur de la prestation du soir.

Artistes : Oranssi Pazuzu – Aluk Todolo
Date : 26 avril 2017
Salle : Petit Bain
Ville : Paris [75]

Aluk Todolo

Et pour interpréter d’une seule traite ce disque, on peut constater que ses musiciens jouent vraiment avec leurs tripes au sein de cette scène qui présentent devant eux une ampoule suspendue par le plafond. Des dizaines de pédales devant le guitariste pour moduler ses effets sont également présents, le tout surplombé d’une ambiance très sombre. Aluk Todolo nous propose un voyage sur une mer. Les vagues sont déchaînées et l’ampoule est seulement là pour que l’on garde un repère visuel parmi le chaos. Parmi cette ambiance sombre, des flashs de lumières blanches rappellent les éclairs frappant le ciel. Alors que la fumée envahissant le lieu rappelle pour sa part une mer inquiétante dont on ne pourrait plus sortir.

À noter également la performance des musiciens qui ne faiblissent pas un seul moment et offrent même des moments singuliers et poignants. Comme lorsque le guitariste posera sa guitare dans un coin et commencera à prendre son pedalboard dans ses bras et à le serrer très fort, comme s’il jouait d’un second instrument en n’utilisant plus que les modificateurs de sons. Et ce avant qu’il ne vienne en devant de scène face à l’ampoule pour la balancer de droite à gauche, la prenant très fort dans ses mains tout en criant à pleine voix. Les applaudissements dureront plusieurs minutes à la fin de la performance : un accueil mérité pour ces musiciens hyper concernés qui proposent une performance scénique pleine de maîtrise. Aluk Todolo partage en fait une des meilleures prestations live que l’on peut voir, et tout cela sans voix.

Aluk Todolo

Setlist (album Voix interprété en entier) :

I
II
III
IV
V
VI

Oranssi Pazuzu

Les pedalboards s’installent devant chaque musicien et on découvre également les trois claviers qui vont être utilisés pour la soirée. Avec des compos aussi intenses, prenantes et psychédéliques, difficile d’attribuer à Oranssi Pazuzu un genre particulier. Lorsqu’il pénètre à Petit Bain, il ne reste plus qu’à Oranssi Pazuzu de nous éblouir et de faire aussi bien qu’Aluk Todolo. Et même s’il est toujours très plaisant de voir les Finlandais montrer l’étendue de leur capacité créatrice, on est tout de même loin du même plaisir que la première partie. En fait, Oranssi Pazuzu, malgré son incontestable talent, offre un set somme toute assez convenu. Et bien qu’intense, on se retrouve dans ce concert devant une scène baignée dans des lumières qui offrent peu de variétés. Il en est de même pour le son. Un son fort, trop fort. Le groupe parvient moins que son prédécesseur à emmener l’audience avec lui et à installer une ambiance. Certains sortiront même de la salle à cause du mixage sonore proposé…

Cependant rien de spécifique vient agresser les oreilles de l’auditeur, il s’agit plus de l’ambiance globale du groupe et de ses nombreux effets de distorsion. Cette musique est avant-gardiste et unique, interprétée par des musiciens déchaînés et surtout passionnés. Voir ce guitariste en retrait, le nez sur sa guitare, ne cessant de bouger, est un spectacle assez unique. A l’instar de ce claviériste jonglant entre ses trois instruments, faisant par exemple glisser son micro sur les touches de piano. Beaucoup d’éléments de ce concert font penser qu’Oranssi Pazuzu fait partie de ces groupes qui partagent une vision très personnelle du live. Bien dommage néanmoins que l’aspect technique soit en deçà de sa première partie et que les lumières soient aussi sombres que la pochette de son dernier album. Oranzzi Pazuzu est une grotte sombre de laquelle vient un éclat de lumière discret.

Oranssi Pazuzu

Après ce soir, il est compliqué d’imaginer les deux groupes séparés pour une tournée tellement ils sont complémentaires. Avec ces prestations pleines d’authenticité, le public parisien a pu observer avec Aluk Todolo et Oranssi Pazuzu la transe de musiciens talentueux. Des zicos qui s’agitent et vivent au rythme de leur musique dans une cohésion d’ensemble impressionnante. Un genre de musique qui ne plaira en tout cas pas à tout le monde, que l’on ne peut sans doute pas écouter en toute circonstance et qui nécessite une certaine ouverture musicale. Mais une fois rentré dans les univers de ces deux groupes, ils nous emportent à jamais. Tel un cosmonaute perdu dans l’espace.

Setlist :

Kevät
Saturaatio
Lahja
Havuluu
Vino verso
Tyhjä temppeli
Vasemman käden hierarkia
Valveavaruus

Live reports et photos : Matthis Van Der Meulen.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3