ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Orphaned Land, prochain prix Nobel de la Paix ?


A plusieurs occasions, on a pu constater combien Orphaned Land pouvait en soi être un symbole de paix dans un monde de violence, notamment l’an dernier en défendant la danseuse d’origine libanaise Johanna Fakhry, menacée de mort après avoir brandi avec Kobi Fahri, chanteur du groupe, sur la scène du Hellfest 2011, comme un symbole d’unité et de fraternité entre les peuples, un drapeau du Liban avec un drapeau d’Israël. Ces deux pays étant officiellement en guerre, tout rapprochement signifie donc un acte de trahison.

En tant que formation israélienne, Orphaned Land devrait représenter tout ce qui désunit le Proche et le Moyen-Orient, ou plutôt tout ce qui le fédère, mais pour des raisons belliqueuses, avec la haine commune qu’ont bien des peuples de cette région contre l’État hébreu. Cependant, on a pu constater tout le contraire par exemple en Turquie (un des ennemis d’Israël) où les musiciens y sont accueillis comme ce qui unit le mieux ces peuples que, finalement, seules des croyances, des politiques et des frontières séparent. Alors ne serait-il pas temps que cette institution internationale hautement prestigieuse qu’est celle des prix Nobel récompense cet effort de paix dans une zone de guerre ?

C’est ce que s’est dit Roi Ben-Yehuda, auteur américain d’origine israélienne, qui avait, à l’époque, applaudit le geste de Johanna Fakhry, et qui maintenant lance une pétition (que vous pouvez signer au bout de ce lien) pour que ce groupe de metal soit nominé pour obtenir l’an prochain, après l’Union Européenne cette année, le prix Nobel de la Paix. Et comme on ne va pas continuer à vous expliquer les qualités (humaines, au moins) du groupe, voici ce qu’en dit le texte de cette pétition que nous vous traduisons :

« Parfois des changements pacifiques surviennent par des voies des plus surprenantes, amenés par les personnes les plus invraisemblables. Au cours des dernières années, alors que les relations d’Israël avec le monde arabe et musulman se sont détériorées de manière drastique, Orphaned Land, le plus grand groupe de heavy metal d’Israël, a uni des milliers de Juifs et de Musulmans à travers le Moyen-Orient.

Ses fans viennent de Turquie, de Syrie, d’Iran, de Palestine, du Liban, du Maroc, de Dubaï, du Yémen et d’Israël.

Orphaned Land parvient à réaliser à travers sa musique (fusionnant les sonorités et les instruments traditionnels du Moyen-Orient avec le heavy metal d’occident), une vision de coexistence, de collaborations avec des artistes arabes et musulmans et une communauté de fans énergique et active.

Sans être ouvertement politique, Orphaned Land n’en est pas moins fier de créer une coexistence réelle qui échappe aux politiciens et aux pacifistes. Ils parlent du pouvoir qu’a la musique pour transformer de prétendus ennemis en amis ; fréquemment, ils rendent hommage et encouragent des collaborations avec des artistes arabes et musulmans ; et ils ont offert leur dernier album en téléchargement gratuit dans tous les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord.

Leurs efforts pour transformer les conflits de cette région ne sont pas passés inaperçus.

– Pour ses efforts courageux pour dépasser les barrières religieuses et nationales, Divan, un magazine rock iranien, a placé Orphaned Land sur sa couverture d’un numéro de huit pages.
– En 2010, le groupe a reçu le prix de la paix de l’Université de Commerce d’Istanbul (ndlr : en Turquie ; voir photo en tête d’article) pour leur contribution à l’amitié entre Musulmans et Juifs au Moyen-Orient.
– En février 2012, au cours d’une tournée dans cinq villes de Turquie (dont les bénéfices à Istanbul sont allés aux victimes du tremblement de terre de Van), Orphaned Land a reçu le Prix de l’Amitié et de la Paix (ndlr : voir photo ci-dessus) des mains du Dr. Huseyin Tugcu, conseiller officiel du Premier Ministre Erdogan.
– En septembre 2012, Orphaned Land s’est vu accordé un autre prix de la Paix et de l’Amitié par Bulent Tanik, maire de Cankaya (district de la capitale Ankara).

Encore une fois, il faut souligner que tout ceci arrive dans une période où les relations entre Israël et le monde musulman sont à leur plus bas niveau. Orphaned Land produit une force sociale qui va à contre-courant de la direction du conflit tout en créant un espace pour des relations pacifiques encore possibles dans la région.

Les nominer pour le Prix Nobel de la Paix 2013 est donc faire cette audacieuse déclaration : les conflits violents ne sont pas le destin de la région. »

La façon dont les nominations se font n’est pas très claire – celle de l’Union Européenne cette année, justement, a fait se hausser plus d’un sourcil – et à en croire ce qu’on peut lire sur Wikipédia : elles « sont le fruit de propositions argumentées et détaillées, émises par des membres d’Assemblées nationales ou des Congrès législatifs, des cercles de professeurs en université dans le domaine de la géopolitique, du droit et des sciences politiques, d’anciens lauréats du prix, des magistrats spécialisés dans le droit international et des conseillers spéciaux du Comité norvégien créé spécialement pour cette branche du Nobel ».

Pour faire bref, ce qui permettrait d’être le plus optimiste pour que cette pétition ait un impact auprès du comité, c’est qu’il est norvégien. Et en Norvège, le nouvel album d’Enslaved arrive à être 15e des charts nationaux dès la première semaine (ce qui est un meilleur démarrage, par exemple, que l’album solo de Steve Harris). Alors, un groupe comme Orphaned Land ne devrait pas rebuter des Norvégiens. Par conséquent, on croise les doigts, ne serait-ce que pour voir l’effet que cela produirait d’avoir un groupe de metal – « une culture sataniste de haine, de mort, de ceci, de cela… » – Prix Nobel de la Paix.



Laisser un commentaire

  • Chapeau bas à Orphaned Land, un groupe très courageux qui fait de l’excellente zique

    [Reply]

  • Elsassgromit dit :

    Moi je ne souhaite pas qu’Orphaned Land gagne un prix nobel de la paix pour la simple et bonne raison qu’aujourd’hui ce prix devrais être renommé prix nobel de la guerre au vue de ceux qui l’on reçu les dernières années. Ce serai faire mauvaise justice au groupe et à ses intentions de le mettre à coté de l’Union Européenne et d’Obama. Laissons ce prix aux chefs de guerre mais ouvrons les yeux par rapport à l’imposture que représente l’organisation Nobel. Ils éliront plutôt l’émulateur de haine Benjamin Netanyahu que Orphaned Land si ils devaient donner un prix Nobel de la paix à un Israélien.

    [Reply]

    django

    Roberta Mengichu, Mandela, Mère Teresa ca te dit quelque chose ? Alors ne généralise pas

  • Oh hé si j’écoute des prix Nobel de la Paix comment je vais faire pour effrayer les gens moi ?

    Je suis farouchement contre cette pétition.

    [Reply]

  • hum hum  » Alors, un groupe comme Orphaned Land ne devrait pas rebutER des Norvégiens. »

    [Reply]

    Bastard

    Ah toi aussi ça t’a sauté aux yeux.

  • C’est justement parce que le metal est vu comme « une culture sataniste etc… » que les médias n’en parleront pas si ce groupe est prix nobel de la paix…

    [Reply]

  • Et ensuite si orphaned land remporte le prix nobel , Christine Boutin n’osera plus se montrer et ça fera deux bonnes causes pour le prix d’une !!!!!!!!!!!!

    Non , sérieusement c’est une bonne chose de voir que cette région du monde peut stopper deux secondes sa logique de vengeance

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3