ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

PAIN : ENTRETIEN AVEC PETER TÄGTGREN


Radio Metal : Tout d’abord, comment vas-tu, et comment se passe cette tournée avec NIGHTWISH ?

Peter Tägtgren :
Tout se passe très bien, je suis juste un peu fatigué – je viens de sortir de scène et je sors de la douche. Mais tout va bien, la tournée est vraiment géniale, complètement dingue. Jusqu’ici, la France est le meilleur pays que nous ayons traversé.

Ce soir sur scène, tu as déclaré que le public lyonnais était le meilleur public de France. Dis-tu ça tous les soirs, ou bien est-ce vrai ?!

Je l’ai dit à Paris, parce que c’était vrai, le public était le meilleur que nous ayons vu. Ensuite, il y a eu Strasbourg, dont le public était encore meilleur, et maintenant Lyon. On est très impressionnés. .

PAIN a un son distinctif très particulier, mais ce son est un mélange de plusieurs influences. Avec quels groupes as-tu découvert les sons électroniques dans le metal ?

Je crois que c’était avec le deuxième album de FEAR FACTORY. A la même époque, RAMMSTEIN sortait son premier album. J’ai grandi en écoutant JEAN-MICHEL JARRE, dont mon père était un énorme fan. D’ailleurs, quand j’étais jeune, mon père fabriquait des synthés. J’ai donc toujours écouté de la musique électronique, mais j’ai toujours vu jouer du metal. .

Que penses-tu d’un groupe comme NINE INCH NAILS ?

J’aime bien leur premier album, mais je ne l’écoute pas beaucoup. Ce n’est pas le genre de musique que j’écoute en général. .

Tu es l’un des rares musiciens de la scène metal à jouer tous les instruments dans un groupe. Certaines personnes te donnent-elles leur opinion quand tu composes, ou travailles-tu tout seul, sans aucune critique de l’extérieur ?

J’essaie d’écouter ce que me dissent mon frère et quelques amis à qui je fais écouter mes compositions, mais la plupart du temps, j’écoute mon intuition. Si je pense que ce que je fais est bon, alors je le garde. Mais je fais également écouter mes morceaux à mon frère et à mes amis pour avoir des critiques, parce qu’il est important d’avoir un autre point de vue. .

Ce n’est pas trop difficile de recevoir des critiques de l’extérieur ? Après tout, tu es un peu un monument du metal…

Bien sûr, mais c’est comme ça qu’on apprend. Les critiques sont très constructives. Avec HYPOCRISY, on essaie toujours d’écouter ce que les fans ont à dire. Il est important que le créateur de la musique soit satisfait de ce qu’il fait, mais il faut que les fans le soient également. .

Envisages-tu un album plus expérimental avec PAIN, ou penses-tu garder ce son très classique ?

Je pense que j’en ai fini avec l’expérimentation dans PAIN. J’ai trouvé ma voie, à présent. Le prochain album sera plus industriel, mais il y aura toujours une batterie à la AC/DC et des guitares à la PANTERA, avec des mélodies au clavier. .

Tu avais pris l’habitude de faire des reprises. Play Dead, par exemple, que l’on retrouve sur Psalms of Extinction, est une reprise de Björk. Est-il plus facile de reprendre un titre d’un artiste que tu apprécies ?

Björk est une artiste « différente ». Pour moi, c’était un vrai défi, je me demandais si j’allais y arriver. Quand je me suis lancé dans cette reprise, j’ai cru que je n’y arriverais jamais, mais au final, j’ai trouvé que ce n’était pas si mal. J’ai mis ce titre sur l’album pour changer un peu. .

Est-il plus facile pour toi de composer quelque chose de plus mélodique et pop que de composer du death metal, ou est-ce différent ?

Ce sont deux choses différentes, pour des goûts différents. L’album Virus, avec HYPOCRISY, était plus brutal, parce que j’avais toute cette agressivité en moi. Je peux vraiment me servir de cette agressivité avec HYPOCRISY. Le groupe sera toujours brutal. .

C’est effectivement plus brutal, mais les paroles sont toujours très sombres. Tu parles par exemple beaucoup de la mort. Tu as également une chanson intitulée Computer God. As-tu peur que la technologie prenne le contrôle ?

Peut-être, je n’en ai aucune idée. C’est juste un truc que j’avais en tête. De nos jours, il y a tellement de films sur le sujet, comme Terminator, où les machines prennent le contrôle. C’est un sujet qui me changeait de ce que j’écris d’habitude, mais qui sait, ça pourrait très bien arriver. .

Dois-tu négliger tes autres activités en raison du succès de PAIN ?

Non, cette année je m’occupe de PAIN, l’année prochaine ce sera HYPOCRISY. Mais ta question concerne-t-elle la musique ou les amis, par exemple ? .

Je pensais à tout ce qui entoure la musique. Tu tournes actuellement avec PAIN devant 5 ou 6000 personnes, tandis qu’avec HYPOCRISY, les concerts se font plutôt devant 5 ou 600 personnes. Est-ce plus intéressant pour toi de tourner avec PAIN et NIGHTWISH ?

Cette tournée est vraiment géniale, même si c’est NIGHTWISH qui attire le public, et pas nous. Mais nous avons reçu un accueil formidable, et tourner avec un aussi grand groupe ne peut que nous être bénéfique. Mais j’adore aussi jouer dans des clubs, où il fait très chaud et où tout le monde transpire. .

Si PAIN ne cesse de devenir de plus en plus important, envisages-tu d’abandonner tes autres activités ?

Non, je continuerai à faire ce que j’ai toujours fait, c’est-à-dire de la musique brutale d’un côté, et de la musique plus industrielle de l’autre. .

HYPOCRISY nous avait habitués à sortir un album tous les deux ans, quand ce n’était pas tous les ans. Virus est sorti il y a maintenant trois ans. A quand le nouvel album ?

Nous espérons le sortir en Avril de l’année prochaine. .

Les titres sont-ils déjà composés ?

Oui, Mikael a déjà cinq chansons de prêtes. De mon côté, j’ai beaucoup de riffs en tête, mais je ne les ai pas encore intégrés dans des chansons. .

J’ai entendu dire que Catch 22 allait sans doute être réenregistré…

Le chant est réenregistré, et la batterie a été un peu modifiée. Nous avons pris cette décision pour les fans et pour ceux qui n’aimaient pas le Catch 22 original. A présent, l’album sonne davantage comme tu HYPOCRISY. Personnellement, j’étais très satisfait de l’original, mais je comprends qu’un groupe puisse vouloir que tous ses albums soient parfaits, et pas qu’un d’entre eux soit bancal.

Horgh sera-t-il à la batterie pour cette nouvelle version ?

Non, la batterie reste la même, seul le son change. La voix est aussi plus brutale. Je suis convaincu que le public appréciera.

IMMORTAL s’est reformé et prévoit un nouvel album. Horgh doit être très occupé, à l’heure actuelle. Cela change-t-il quoi que ce soit pour HYPOCRISY ?

Nous avons un emploi du temps précis : pendant que les gars d’IMMORTAL font leur truc, je tourne avec PAIN, et quand j’aurai fini, nous nous retrouverons pour HYPOCRISY. Horgh enregistrera le nouvel album d’IMMORTAL en juin, donc nos emplois du temps ne devraient pas se chevaucher.

A quoi doit-on s’attendre pour le nouvel album ? Encore de la brutalité ?

Les chansons rapides seront aussi rapides que nous pourront les jouer. Il y aura également des chansons mid-tempo et des chansons plus lentes. Ce sera peut-être plus simple que les précédents albums, mais toujours brutal. .

Et avec Horgh dans le groupe, « brutal » signifie très, très brutal !

Oui, exactement ! .

Tu as également produit la plupart des groupes scandinaves extrêmes, ce qui inclut beaucoup d’albums mythiques. Quels sont tes meilleurs souvenirs de cette époque ? Avec quel groupe as-tu passé les meilleurs moments ?

J’ai passé de très bons moments avec tous les groupes. On passe toujours un bon moment quand on enregistre un album, parce que le groupe est détendu et travaille bien mieux. J’ai tellement de bons souvenirs avec tellement de groupes que je ne peux pas en cite un seul.

Il n’y a vraiment pas un groupe avec lequel tu aies les meilleurs souvenirs ? DARK FUNERAL ou MARDUK, avec qui tu es très ami ?

On finit toujours par devenir ami avec les groupes qu’on produit. On passe de bons moments et on essaie de tirer le meilleur des musiciens. .

Gardes-tu des souvenirs drôles ou particuliers de cette période ?

Les gars de MARDUK, par exemple, apportent toujours cinq litres de vodka le premier jour. On les boit et on finit tous en vrac. Le jour suivant, on reste devant la télé comme des zombies, et le troisième jour, on se met au boulot. C’est un rituel. .

Tu as laissé les Abbey Studios aux bons soins de ton frère. Tu as déclaré que tu ne souhaitais produire que des groupes que tu avais vraiment envie de produire, comme CELTIC FROST, il y a deux ans. Qu’est-ce que ça fait de produire CELTIC FROST, surtout pour un album qui a été tellement acclamé ?

C’est beaucoup de pression, pas seulement pour moi mais aussi pour le groupe. Ce n’était pas facile, mais on a passé un bon moment. Je suis très fier de cet album, pour moi c’est un monument de musique brutale. .

Etait-ce un rêve d’ado, pour toi ?

Oui, tout à fait.

Y a-t-il d’autres groupes que tu rêverais de produire ? Des groupes comme SLAYER ou DEICIDE, par exemple ?

Quelque chose comme ça, exactement ! Ce serait vraiment génial. .

Si on te donnait la possibilité de produire le groupe de ton choix, quel serait-il ?

Je ne sais pas trop. Peut-être SLAYER, pourquoi pas. Produire RAMMSTEIN me plairait aussi beaucoup. Il y a beaucoup de groupes avec lesquels j’aimerais travailler, mais il y a des limites, j’imagine ! .

T’es-tu lassé de ce son typiquement black metal suédois ? As-tu arrêté pour cette raison ?

Non, je trouvais simplement que trop de groupes passaient par le studio. On finit par devenir un robot, et je ne voulais pas finir comme ça. C’est pour cela que j’ai arrêté. Maintenant, je ne produis que certains groupes.

Tu avais monté un groupe de black metal, THE ABYSS, qui a sorti deux très bons albums de black suédois. Ce projet est-il terminé ?

Oui, il s’est terminé après la sortie du deuxième album. En fait, le concept était de transformer HYPOCRISY en groupe de black metal. Nous avions énormément de riffs de black et nous ne savions pas quoi en faire, alors nous avons décidé de créer un groupe rien que pour ça.

Peut-on espérer voir THE ABYSS se reformer pour un festival, par exemple ?

Non, je ne pense pas.

Question de fan, à présent : as-tu enregistré la batterie sur les deux albums de THE ABYSS ? Si c’est le cas, tu as un niveau impressionnant pour un chanteur/guitariste !

En fait, je suis batteur, pas guitariste. J’ai commencé la musique avec la batterie à l’âge de neuf ans.

Caméra : Seb

Montage : Metal’o Phil

Merci à Annabelle (Roadrunner) et Patricia (My Reference Events)

Myspace PAIN : www.myspace.com/officialpain



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3