ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Papa Noël se suicide en silence


Que les moins de 10 ans se rassurent : le Père Noël va bien. Et que leurs parents me pardonnent pour les années de psychothérapie qu’aura causé ce titre… Donc, le gros bonhomme en rouge se porte comme un charme et est bien rentré chez lui en Laponie, au Pôle Nord, à Toys ‘R Us, où vous voulez. En fait, pour la distribution de cadeau, il s’est même trouvé de nouveaux assistants en les personnes des membres du groupe Suicide Silence.

Mais, me demanderez-vous, dites moi, mon bon monsieur, comment commence ce conte de noël qui sera bientôt converti en téléfilm multi-rediffusé sur M6 ? Eh bien, de la plus jolie des manières : avec un marcel taché de sang que portait le chanteur du groupe, Mitch Lucker, dans leur clip ‘You Only Live Once’. Plus tard, après le tournage, ils ont dû se dire (oui, j’écris déjà les dialogues du téléfilm en question, ça arrondira mes fins de mois) : « Hey, et si on le mettait en vente aux enchères sur internet ? Ça pourrait être cool de voir à combien on pourrait refourguer cette loque. »

« On n’en tirera pas vingt dollars, mec ! T’imagine quand même pas que nos fans sont à ce point ravagés pour payer ça plus cher ? » Ha, ça, oui, il fallait le vouloir pour payer plus 20, voire 30 dollars ce morceau de tissu. Ce n’est pas comme s’il s’agissait du marcel de Bruce Willis dans Die Hard. Et pourtant, allez savoir comment – soit parce qu’un type avait du fric à claquer après avoir hérité de sa défunte grand-mère, soit parce qu’un cheptel de groupies s’est cotisé pour pouvoir se frotter à ce morceau de tissu souillé – ils en ont tiré 800 dollars !

Reviennent les dialogues : « Euh, c’est dingue ! Qu’est-ce qu’on va faire de ce fric ? – Ouais, t’as raison, mec, on fait quoi ? J’culpabilise presque d’avoir gagné autant de pognon avec ce machin. » Et puis, Noël approchant, l’un d’eux a dû s’exclamer : « On va offrir des cadeaux à des enfants nécessiteux ! » Et ils l’ont fait…

Maintenant, on peut se pencher sur ce que les gars considèrent comme la hotte du Père Noël idéale : au-delà des poupées blondasses pour apprendre aux filles à être de parfaites futures groupies, les gars pensent quand même à développer l’esprit créatif des marmots avec des guitares et des livres de coloriage (pour des petits tatoueurs en puissance – eh oui, pourquoi pas des tatouages Hello Kitty ?), mais aussi à leur santé en leur faisant faire du sport avec des ballons de foot. Ils feront peut-être aussi naître des vocations avec des modèles réduits de véhicules de chantier (si le bâtiment n’est pas en crise dans dix ou quinze ans)… Beau boulot, les gars. Reste à apprendre aux enfants comment on fait une mano cornuta car, à part pour ressembler à Gene Simmons ou à Spiderman, ce n’est pas ainsi qu’on lève les cornes.

Générique de fin. Reste plus qu’à prendre des acteurs de sit-coms pour le casting de ce téléfilm. Ha, et vous m’enlèverez toute mention d’un groupe de metal et vous me mettrez une espèce de boys band à la place pour que ça plaise aux grand-mères.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • capitaine max dit :

    une belle leçon tiens !

    [Reply]

  • Je trouve ce qu’ils ont fait vraiment super. C’est pas tout le monde qui ferait ça ; penser aux autres et les rendre heureux, c’est juste un geste merveilleux. En voyant le sourire des enfants, j’en ai eu les larmes aux yeux.
    Bravo à Suicide Silence !

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3