ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

PARADISE LOST va commencer à enregistrer son nouvel album ; Gregor Mackintosh donne quelques infos


PARADISE LOST va commencer à enregistrer son nouvel album ce mois-ci. Le disque, qui devrait sortir l’année prochaine, succédera à Medusa (2017) et sera enregistré au Orgone Studios de Milton Keynes (Angleterre) en compagnie du producteur Jaime Gomez Arellano.

A l’occasion d’un entretien réalisé aujourd’hui, le guitariste Gregor Mackintosh nous a parlé d’un album très varié avec des chansons doom-death dans la continuité de Medusa et d’autres complètement différentes faisant ressortir des influences gothiques des années 80. Voici sa déclaration complète :

« J’ai littéralement fini d’écrire l’album il y a deux jours. Donc nous allons commencer les pré-productions la semaine prochaine et l’enregistrement de la batterie commencera à la fin du mois. Le nouvel album de Paradise Lost devrait donc sortir au printemps l’année prochaine, peut-être à la fin du printemps, quelque chose comme ça. Pour l’auditeur occasionnel, il y aura quelques chansons qui sonneront probablement comme une suite de Medusa, avec le côté doom metal, mais il y a bien plus de variations sur ce nouvel album. Je me suis intéressé à certaines choses durant toute la période de composition et ça s’est retrouvé dans les chansons. Je pense qu’il y a deux ou trois chansons sur le prochain album qui seront très influencées – enfin, elles le sont déjà vu qu’elles sont écrites – par la musique gothique des années 80. C’est quelque chose que j’ai toujours aimé, mais parfois je décide de l’inclure en tant qu’influence et parfois pas. Déjà sur notre second album, Gothic, il y avait des influences de Fields Of The Nephilim et Sisters Of Mercy. Mais ouais, sur ce nouvel album, il y a des influences typées vieux The Cure, Red Lorry Yellow Lorry, des choses comme ça. Donc il y a beaucoup de guitare clean aussi, et un mélange de trucs entre les deux. Il y a des choses différentes. Nick va faire du growl sur une partie et sur une grande partie il n’en fera pas. C’est peut-être moitié-moitié. Donc d’un côté, l’album va poursuivre ce que nous avons fait sur Medusa, et d’un autre côté, ce sera complètement différent. Ce sera donc un album bien plus varié que le précédent. »



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3