ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Parce que nous ne vous le dirons jamais assez…


Nous ne vous le dirons jamais assez, même au risque d’avoir l’air de vieux donneurs de leçons qui radotent : protégez vos oreilles. Vous qui êtes là, à lire cet article, sur ce site en particulier, vous prouvez déjà que vous aimez que la musique soit jouée forte, le plus fort possible. C’est une course aux décibels vieille de plus de quarante ans et il ne faudrait pas que vous deveniez les victimes collatérales de votre passion.

Et pas seulement dans les concerts de metal. Des musiciens de tous styles montent les watts pour vous faire trembler en concert. Le public aussi peut être un danger : il y a une dizaine de jours, au concert de Johnny Winter, parti trop vite, j’avais oublié mes protections et j’ai bien failli souffrir après qu’un type à côté de moi ait sifflé un peu trop fort me faisant craindre pour mon ouïe.

Il existe toutes sortes de protections auditives et elles vous éviteront toutes d’en arriver au destin horriblement tragique de l’Anglais Robert McIndoe. Car n’allez pas croire qu’on peut vivre toute sa vie, normalement, avec un acouphène permanent.

Père de deux enfants, Robert McIndoe, 52 ans, était (oui, était) atteint d’un acouphène incapacitant depuis juillet 2010, suite à un concert de Them Crooked Vultures à Londres, qui l’a empêché de dormir pendant trois mois en raison de la sonnerie permanente qui bourdonnait dans son oreille. Au début, il ne s’en était pas trop inquiété. Il avait, bien sûr, regretté de n’avoir pas utilisé de bouchons d’oreilles, mais il pensait tout de même que ça allait disparaître. Mais il s’est vite avéré que le mal perdurait.

Le Daily Mail nous apprend que, après avoir vu plusieurs médecins, après s’être rendu dans certains services hospitaliers s’étant avoués incapables de l’aider, tout ce qu’on lui prescrivit furent des somnifères. Il aurait senti alors qu’on ne le prenait pas au sérieux, qu’on le prenait pour un simulateur. Le 19 octobre, il tenta de se suicider, chez lui, à Sydenham (sud-est de Londres), par overdose de somnifères. « Il voulait seulement pouvoir dormir et ne plus souffrir » affirme madame McIndoe.

Robert McIndoe

Après cette tentative, il fut hospitalisé trois jours. Mais le 31 octobre 2010, cet homme qui avait tout essayé – médecines alternatives, acupuncture, pensant même se couper lui-même le nerf auditif, même si c’était pour devenir définitivement sourd – de désespoir, s’est poignardé à mort pour ne plus souffrir. Des auditions par le tribunal sont aujourd’hui en cours.

Ne pensez donc pas qu’on peut vivre aisément avec ce genre de douleur. Puisse-t-il être en paix et dans le silence.

Protégez-vous.

Animalement vôtre.



Laisser un commentaire

  • Ca fait bientôt un an que j’ai des acouphènes permanents (peu après Noël 2010), je vais vers mes 21 ans. Certes j’ai fait le con en me protégeant pas toujours en concert (en général dans des salles de moins de 1000 places), mais perso j’ai eu d’autres raisons qui ont fait que ces saloperies se déclarent pour de bon. Bref, oui il faut se protéger, oui au début j’en ai chié pour dormir mais merde il n’y a pas 5 mecs sur Terre qui en ont et pas que des mecs qui vont pas régulièrement et oui on peut vivre avec. J’ai lu que quelque chose comme 500000 personnes en France(!) qui en souffrent et parmi certaines des connaissances de longue date. Maintenant je fais un peu plus attention histoire de pas finir totalement sourd, mais des salles comme le POPB (je pense à SOAD, j’vais oublié mes bouchons chez moi à trois heures de train et sans une certaine personne je serais peut-être sourd)ne donnent rien ou alors c’est pas du tout en évidence. Aux orgas de faire autre chose que dire « faites gaffe, la musique trop fort ça fait mal aux oreilles m’voyez » (le cas au concert de SOAD en juin et y’en avait plus d’un de moins de 18 ans sans bouchons)mais aussi aux gens qui vont aux concerts qui disent « c’est bon je l’ai déjà fait ça fait rien ».

    [Reply]

  • de dormir mais difficile de se concentrer dans le silence. J’ai cru pendant un moment que je devenais fou mais je me suis aperçu que pas mal de monde en souffrait et ça ma aidé. Malheuresement le domaine de la santé ne s’en préoccupe pas!

    [Reply]

  • ça ne m’empêche pas de dormir mais difficile de se concentrer dans le silence. J’ai cru pendant un moment que je devenais fou mais je me suis aperçu que pas mal de monde en souffrait et ça ma aidé. Malheuresement le domaine de la santé ne s’en préoccupe pas!

    [Reply]

  • Bonjour
    Effectivement les acouphènes sont vraiment une nuisance au quotidien. J’en suis moi meme atteint depuis plus de 15 ans à cause d’un pétard!!
    Puis musicien en herbe je ne me suis jamais protégé même aux concerts. Aujourd’hui j’ai appris à vivre avec mais ça n’a pas toujours été facile. ça ne m’empèche pa

    [Reply]

  • C’est vrai , il faut prendre soin de son audition. Que ça soit en concert, sur une piste de quartcross ou au taf je met des protections (bouchon quies ).

    [Reply]

  • Je suis devenu hyperacoustique et légèrement acouphènique à force de me point en concert sans protection… Et je peux vous assurer que c’est pas quelque chose d’agréable. Quand j’ai eu conscience que je ne pourrai pas être guéri j’en ai fait une dépression. Maintenant je vis avec, mais ça n’a pas été facile de m’y résoudre.

    Il n’existe aucun remède fiable pour la simple et bonne raison que la recherche n’a pratiquement pas avancé dans ce domaine, dans le milieu on considère ce genre de problèmes comme bénins et on ne s’y intéresse pas. Il faut faire attention et surtout bien dormir, parce que les problèmes augmentent avec la fatigue.

    Animal a raison les gens : faites attention à vos putains d’oreilles. Y’a rien de pire qu’être privé de ses moyens en matière d’audition, et je sais que nous sommes nombreux ici à ne pas imaginer la vie sans musique. Il ne faut pas écouter les cons, ceux qui disent que y’a que les lavettes qui se mettent des bouchons dans les oreilles. Un tabou doit tomber, c’est impératif. Pour moi ça a limite valeur de question de santé publique…

    [Reply]

  • Cela me paraît plus une sensibilisation qu’une leçon. Et c’est très justifier, j’ai converti la majorités de mes potes au bouchons d’oreille, et je ne le oublies jamais aux concerts ou aux répéts, non seulement ça évite les acouphènes, la fatigue auditif, mais ça préserve l’oreille sur une longue durée.

    [Reply]

  • Moi sauf au Soni’ j’en ai toujours eu gratuit. Enfin ça fait peu de concerts, BBA, Benighted et L’Esprit du Clan.

    Mais c’est vrai que je n’imagine pas ce que je ferais sans…

    [Reply]

  • A quand des capotes pour les oreilles?
    Plus sérieusement, pour ce qui est de l’écoute à haut volume sur baladeur, j’avoue avoir été vraiment abusif pendant un moment: j’avais un mp3 qui avait une équalisation spéciale qui boostait les aigues à fond. Puis je l’ai délaissé pour un autre… et après une longue période, j’ai voulu réécouter un morceau sur cet ancien baladeur à nouveau histoire de comparer. Je n’ai pas tenu une seconde, je ne comprenais pas comment j’avais pu tolérer un vacarme pareil pendant aussi longtemps! Tout ça pour dire qu’il faut se méfier, car l’oreille a tendance à s’acclimater très vite à son environnement sonore, et quand on a l’habitude d’écouter de la musique à un volume élevé, on ne ressent aucune gêne sur le coup et on a constamment envie de mettre le son toujours plus fort… sans se rendre compte qu’on tue ses tympans à petit feu.

    [Reply]

  • Le plus drôle c’est que lorsque l’on souhaite en acheter une paire parce qu’on a oublié les siens, soit la salle n’en propose pas, soit c’est à un prix prohibitif(1€ la paire de base, c’est du vol). C’est vraiment inciter les spectateurs à prendre des risques pour leur santé.

    [Reply]

  • J’approuve votre démarche pour nous inciter à nous protéger. Parfois on ne s’en rend même pas compte nous même que l’on écoute trop fort. Par exemple, lorsque je sors dans la rue avec le vacarme des voitures, des travaux parfois et que sais-je encore, j’ai tendance à monter le son de mon baladeur; mais lorsque je le réutilise ensuite dans un espace tranquille, la différence se sent, mais de moins en moins au fil du temps malheureusement.

    Je pense que la première source de nuisance sonore est l’ambiance. Si on s’habitue trop à écouter de la musique dans les ambiances fortes, passé un cap, même dans une ambiance calme on continuera à écouter aussi fort que s’il y avait beaucoup de bruits alentours.

    Bref tout ça pour dire que la protection des oreilles ce n’est pas que les protections auditives pendant les concerts, c’est aussi au quotidien (moi aussi j’vais passer pour un vieux con maintenant x) ).

    [Reply]

  • Oui de même pour la musique sur lecteur avec des écouteurs! Il m’est arrivé un truc similaire, pas un sifflement mais pendant 3 jours j’avais continuellement de la musique qui résonnait dans mon oreille, Batterie, Guitare jusqu’à même entendre les paroles des chansons…
    Alors bien que écouter sa musique, aller à un concert, etc… ne faisons pas nos brutes à l’écoute prolongée et souvent trop fortes des artistes qui nous tiennent à coeur si on ne veut pas que la seule musique que l’on entendra soit un interminable Biiip.
    Notre musique est en Metal, pas nos tympans

    [Reply]

  • Et s’il vous plait, si vous emmenez des enfants (fils,soeurs, neveux), assurez-vous qu’ils aient une protection adaptée, les enfants sont plus sensibles que nous au phénomène. J’ai vu sans rire un gamin de 2/3 sur les épaules de quelqu’un, comme ça sans protection dans la fosse au Trabendo pour Korpiklaani… >_<

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3