ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Peter Steele jusqu’à la mort


Peter Steele, compositeur principal de Type O Negative, est décédé l’année dernière et je suivrai ses préceptes jusqu’au-boutistes en l’aimant jusqu’à la mort, simplement par respect pour les frissons que le grand costaud me donne à chaque fois que j’entends les premières notes de piano de la chanson « Love You To Death » où j’ai l’impression de recevoir dans mon âme des coups de marteau en forme de messages musicaux.

Bien sûr je ne suis pas le seul fou amoureux de Type O sur la planète. L’équipe du magazine Revolver a par exemple choisi, sur son numéro de janvier, de rendre hommage à nos héros tombés l’année dernière et on peut y trouver une interview des trois ex-collègues de Peter Steele : Josh Silver, Kenny Hickey et Johnny Kelly.

Au cours de cet entretien les Type O racontent des anecdotes très drôles (comme lorsque Peter Steele sortait avec deux filles en même temps et qu’un jour son « officielle » l’appelle alors qu’il est avec la « non officielle » et qu’il doit donc s’habiller à toute vitesse dans le noir complet. Une précipitation qui lui cause un accident de la route par, selon ses dires, la faute d’un ours. Là il se fait logiquement sermonner par la Police à cause de son taux d’alcoolémie élevé ce qui a pour conséquence la venue sur place de « l’officielle » qui a le plaisir, un peu plus tard dans la soirée, de découvrir sur lui une culotte de la « non officielle ». Car il était parti précipitamment !) ou plus tristes comme quand les membres du groupe expliquent la manière dont ils ont appris la mort de leur ami.

Peter Steele était un être à part et Kenny (guitare) confirme le propos avec ses propres mots :

« Personne ne pouvait consommer comme lui, personne. Personne ne pouvait boire autant que lui, personne ne pouvait prendre autant de drogues que lui, personne ne pouvait manger autant que lui, et personne ne pouvait autant baiser que ce gars. Il était le seul mec que je connaissais capable de faire deux parties de billard de suite et de manger seul 60 dollars de nourriture chinoise ! Le seul mec. »

Lors du dernier Halloween, Duff’s Brooklyn – un célèbre bar heavy metal de Brooklyn – a rendu hommage à Peter Steele lors de sa fête préférée.

Une vidéo est disponible ci-dessous.

Fin 2011 Peter Steele vivra son premier Halloween dans les nuages mais, ce qui est sûr, c’est qu’on pensera toujours autant à lui.



Laisser un commentaire

  • Ok bon je laisse mon erreur ci-dessus parce que là pour le coup je vais pas rectifier ce problème de sens alors qu’il est publié, si tu dis vrai je me suis gouré et les lecteurs verront que je me suis trompé dans les présents commentaires !

    ps : moi j’ai vu « partie de billard » dans la trad et comme je me suis dit que Steele était un original il était prêt à jouer deux fois au billard de suite ce que peu de gens font parce que c’est chiant !! 🙂

    Bref je n’ai pas pensé a vérifier, parce que pour moi c’était clair, et ça me servira de leçon !

    Bon et si d’autres lecteurs sont adeptes comme Yann de LSD, héro, cocaine et ecstasy : n’hésitez pas à me confirmer ici qu’il a bien raison ! 🙂

    Merci

    [Reply]

  • alors renseignements pris auprès de mon dealer favori (meuh non je rigole, kidshealth.org en fait) « eight ball » c’est une des appelations en argot américain pour une dose d’héroine mélangée à du crack et de la cocaïne. Il y aussi d’autres appelations come « Horse » « Bid H » etc…

    [Reply]

  • Là il n’y avait pas de H à eight ball ! Je ne suis pas spécialiste de cocaïne donc si on peut m’aider sur le sujet je veux bien !

    La phrase exacte était :

    « He was the only guy I knew who could do two eight balls and eat 60 dollars worth of Chinese food. » mais vu le conteste tu dois probablement avoir raison :

    « Nobody could consume like him, nobody. Nobody could drink as much as him, nobody could do as much drugs as him, nobody could eat as much as him, and nobody could fuck as much as that man. He was the only guy I knew who could do two eight balls and eat 60 dollars worth of Chinese food. The only guy. »

    J’attends que des spécialistes s’expriment là-dessus pour savoir si je me suis trompé.

    [Reply]

  • T’as du te planter dans ta traduction. « Height ball » c’est aussi pour parler d’une dose de cocaine. Connaissant Mr Steel je crois que ça colle + à la description 🙂

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3