ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

PETER STEELE : L’HEURE DU SOUVENIR


Peter Steele nous a quittés le 14 avril dernier. Tous les départs sont tristes, peut-être, mais celui-là  l’est particulièrement. Car Peter était une personnalité hors norme, hors catégorie, hors tout. Son physique impressionnant n’avait d’égal que son incroyable gentillesse. Sans oublier un humour très personnel, décapant et pour le coup irrésistible.
Aujourd’hui Sal Abruscato (photo), batteur originel du groupe Type O Negative, s’exprime dans les médias. Il nous donne l’occasion de repenser avec le sourire à  Peter, ce génie de la composition qui est parvenu avec brio à  mettre en musique des sentiments profonds, enfouis, mélancoliques et incontestablement dépressifs de l’être humain. Type O Negative : c’était l’art du triste.
Cet entretien Sal Abruscato évolue dans Life Of Agony. Il a été le batteur de Type O Negative jusqu’à  Bloody Kisses. Dans une interview donnée au site Metalgeek [/urlb]il évoque sa relation avec Peter Steele. Une relation parfois houleuse car Peter était un directif et Type O était « son » groupe. « Nous étions des gens assez immatures à  l’époque et c’était l’âge où  on a toujours besoin d’ouvrir sa bouche. On s’est engueulés plus d’une fois pour des bêtises » confie notamment Sal.
Cet entretien est fort intéressant et je crois que c’est la première fois qu’un des membres importants de Type O s’exprime aussi longuement depuis la mort de Peter. Sal évoque l’époque Carnivore mais aussi le fait que quand il était encore dans Type O, Peter ne se droguait pas encore et « critiquait les autres membres du groupe pour fumer de l’herbe. Il avait même l’habitude de nous appeler les « hippie drug addicts! ». Quand j’ai entendu parler de ses soucis de drogue, je n’y ai pas cru. » Sal revient également sur les funérailles de Peter auxquelles il a assisté…
Tous ceux qui aiment Peter Steele, et plus globalement Type O, doivent impérativement lire cet entretien[/urlb] pour ne pas oublier l’homme et son œuvre.
Peter Steele : un vrai personnage qui était peut-être trop bon pour rester longtemps avec nous.

Peter Steele nous a quittés le 14 avril dernier. Tous les départs sont tristes, peut-être, mais celui-là  l’est particulièrement. Car Peter était une personnalité hors norme, hors catégorie, hors tout. Son physique impressionnant n’avait d’égal que son incroyable gentillesse. Sans oublier un humour très personnel, décapant et pour le coup irrésistible. Aujourd’hui Sal Abruscato (photo), batteur originel du groupe Type O Negative, s’exprime dans les médias. Il nous donne l’occasion de repenser avec le sourire à  Peter, ce génie de la composition qui est parvenu avec brio à  mettre en musique des sentiments profonds, enfouis, mélancoliques et incontestablement dépressifs de l’être humain. Type O Negative : c’était l’art du triste.

Cet entretien Sal Abruscato évolue dans Life Of Agony. Il a été le batteur de Type O Negative jusqu’à  Bloody Kisses. Dans une interview donnée au site Metalgeek [/urlb]il évoque sa relation avec Peter Steele. Une relation parfois houleuse car Peter était un directif et Type O était « son » groupe. « Nous étions des gens assez immatures à  l’époque et c’était l’âge où  on a toujours besoin d’ouvrir sa bouche. On s’est engueulés plus d’une fois pour des bêtises » confie notamment Sal.

Cet entretien est fort intéressant et je crois que c’est la première fois qu’un des membres importants de Type O s’exprime aussi longuement depuis la mort de Peter. Sal évoque l’époque Carnivore mais aussi le fait que quand il était encore dans Type O, Peter ne se droguait pas encore et « critiquait les autres membres du groupe pour fumer de l’herbe. Il avait même l’habitude de nous appeler les « hippie drug addicts! ». Quand j’ai entendu parler de ses soucis de drogue, je n’y ai pas cru. » Sal revient également sur les funérailles de Peter auxquelles il a assisté…

Tous ceux qui aiment Peter Steele, et plus globalement Type O, doivent impérativement lire cet entretien[/urlb] pour ne pas oublier l’homme et son œuvre.

Peter Steele : un vrai personnage qui était peut-être trop bon pour rester longtemps avec nous.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3