ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Heavy Metal Food   

PEUT-ON MANGER LES ANIMAUX ?


Avant-propos de la rédaction de Radio Metal : « Vous n’avez jamais vu ces pochettes d’albums en illustration dans cet article mais elles affichent des réalités. Les métalleux (en particulier) voient souvent les artworks et les paroles de leurs albums préférés mis à l’index par des associations bien-pensantes et puritaines. Pourtant, ces images et ces textes parfois gores (rien qu’un exemple : les pochettes de Cannibal Corpse) et qui se retrouvent dans les bacs des disquaires, à la vue de tous demeurent le plus souvent fantastiques et fantaisistes.

Mais il y a des images parfaitement réelles qu’on ne retrouve pas en magasin, cachées dans les coulisses de la consommation de masse concernant autant le métalleux que sa grand-mère adoratrice de Frank Michael ou son voisin de palier qui écoute du David Guetta le volume à fond, des images témoignant de réalités qui méritent bien plus d’être (au moins) montrées du doigt. Plus de gens devraient s’offusquer de l’origine de ce qu’on nous met dans les assiettes, plus que de ce qu’on nous met dans les oreilles. La parole est à Gilles. »

« Eating Animals ». Ça aurait pu être un des titres du dernier album Open Your Eyes du groupe Abattoir, mais non, c’est un bouquin dont la traduction française vient de sortir ce mois-ci.

Un livre qui soulève trois problèmes majeurs dans notre alimentation.

Le premier est éthique : peut-on continuer à manger des animaux quand on sait de quelle façon ils sont traités ? Le second relève de la santé publique : apparition de nouvelles épidémies (grippes porcines, grippe du poulet, cancer du colon, maladies cardio-vasculaires, etc.). Et le troisième concerne l’environnement : les élevages industriels conduisent aux saccages des ressources naturelles et sont la cause de pollutions dantesques.

99% des 40 millions de lapins sont élevés en batterie de cages.
90% des 25 millions de cochons sont élevés sur caillebotis en bâtiments.
82% des 700 millions de poulets de chair sont élevés sans accès à l’extérieur.
81% des 47 millions de poules pondeuses sont élevées en batterie de cages.

Paradoxalement, je ne suis pas végétarien. L’homme est omnivore depuis la nuit des temps. Doit-on se priver de manger de la viande à cause d’industriels de l’agro-alimentaire peu scrupuleux qui se conduisent comme des barbares au mépris de nos valeurs, de notre santé? Aujourd’hui je milite activement pour la défense des droits des animaux avec le magazine CapitaineKirk.ca. J’ai toujours vécu avec plusieurs animaux de compagnie et je passais la plupart de mon temps libre avec mon grand-père autour du poulailler familial. Je me souviens de ces mercredis et dimanches matins lorsque nous allions chercher les œufs. Aujourd’hui je suis révolté et je veux éveiller en vous une étincelle de rébellion.

Bien manger mais pas à n’importe quel prix!

C’est dans la viande, les œufs, les produits laitiers (mais aussi les poissons et crustacés) que l’on trouve les sources de protéines animales. Celles-ci sont de meilleure qualité que les protéines végétales (céréales, légumineuses, noix et graines). Les protéines sont les aliments bâtisseurs de notre corps. Elles servent à entretenir et à renouveler nos tissus nobles (muscles, cerveau, tube digestif, os…). Nos besoins varient de 1,5 à 2,5 grammes par kilo de poids de corps. Ils doivent représenter entre 15% et 25% de l’apport énergétique total. Ce qui est loin d’être le cas car notre nourriture est trop riche en mauvais sucres et en mauvais gras !

Je vous apprendrai, au fur et à mesure de mes recettes, comment intégrer plus de protéines dans votre alimentation quotidienne. Mais revenons-en à nos moutons. Comment gère-t-on la situation? Pour ma part, j’ai réduit considérablement ma consommation de viande. Lorsque j’en achète je privilégie le boucher local ou les marchés plutôt que les grandes surfaces. Je n’achète jamais la viande à bas prix car elle provient toujours d’élevages en batterie.

Mangez moins de viande mais de la viande de meilleure qualité !

Vous vous doutez bien que ce billet est loin d’être terminé… A suivre.

Stay Hungry. Stay ANGRY. Stay Metal.

Gilles « Heavy Metal Cook »

PS : Pardon par avance s’il existe ou s’il a existé un groupe ABATTOIR dans notre planète Metal. Les visuels de ces quatre albums sont purement fictifs… ou peut-être pas. Que diriez-vous de collecter vos compositions et textes engagés (pour la cause animale), tous styles confondus en prévision d’une compilation bruyante ? Postez vos sons, clips, textes, images sur la page Facebook ABATTOIR Vol1.



Laisser un commentaire

  • On mange bien des chats …Pardon je voulais dire « de la chatte »

    [Reply]

  • Blood Of Christians Under My Atheist Bullets dit :

    Sur les pochettes, j’aurai aimé voir les connards charcutés qui ont fait scandale en maltraitant les pauvres bestioles qu’on a vu à la télé !

    [Reply]

  • Blood Of Christians Under My Atheist Bullets dit :

    Bien sûr ! Tous les animaux se mange, même les ptites bêtes !

    [Reply]

  • Ont mangent des animaux mais supposons qu’une espèce beaucoup plus avancé (extra terrestre de surcroît) que nous débarquerez sur Terre pour faire la même chose, cet à dire nous privé de nos proches en les dévorant, nous privé de la liberté de la vie en nous dévorant, nous parquez dans des enclos dans l’attente de nous savourer prochainement…
    Je pense que ce jour là, l’humain aura vraiment compris ce que ça implique de manger de la chair animale…

    [Reply]

    Ah mais les extraterrestres ont déjà débarqué! Ils postent même des messages sur Radio Metal, sous le pseudonyme « Galaxy ». Bon, par contre ils ne maîtrisent pas encore la langue, à moins que celui qui poste ici soit moins évolué que ses comparses?

  • Végétarienne dit :

    Renseigne toi mieux, les protéines végétales sont meilleures pour la santé que les protéines animales. & comment peux tu être fervant défenseur des animaux lorsqu’après tu manges leur chair, venant de l’acte le plus odieux pour ce dernier, c’est à dire s’approprier le droit de lui ôter sa vie ? Certes, l’homme est devenu omnivore. Cependant, il est parfaitement possible désormais de manger sainement, équilibré et nutritif sans chaire animale. Le changement n’est-il pas le propre de l’homme ? L’adaptation ? Doit-on dans ce cas précis rester des bêtes primaires ? L’argument de « l’homme a toujours été comme ceci… » n’est pas recevable je trouve. De plus, de nombreuses études démontrent qu’au contraire, le secret d’une longévité exceptionnelle est de manger moins de protéines. A bon entendeur.

    [Reply]

  • lady bitch cinderella dit :

    A la question Peut-on manger les animaux, je répondrai que tout dépend de la sensibilité de chacun, et de la réactivité suite à l’information dont on dispose de nos jours et des photos insoutenables que tu montres ici par exemple.
    Les fumeurs savent qu’ils risquent un cancer (pour leur entourage aussi) et pourtant sont incapables le plus souvent d’arrêter.
    Perso auparavant je bouffais les animaux, je fumais beaucoup et un jour j’ai décidé de changer pour AVANCER.
    Maintenant je suis vegan, en meilleure santé, et heureuse d’économiser des souffrances et des vies. Je regrette d’avoir perdu du temps et d’avoir encouragé l’élevage honteux et l’abattage des animaux en les consommant comme des produits.

    Omnivore, qu’est-ce que ça veut dire ? L’homme a d’abord été cueilleur donc végétalien. Puis il a découvert le feu et la chair animale, en même temps il devenait violent et égocentré…

    Merci en tout cas pour cette idée excellente d’article. Puisse-t-il ouvrir les coeurs !

    [Reply]

    Je félicite pour ta prise de conscience.
    Je mène depuis plusieurs mois une réflexion sérieuse sur ma consommation de viande. C’est une décision que chacun doit appréhender à sa manière.
    L’essentiel est d’avoir connaissance de ces informations. Je continuerai à aborder régulièrement ce sujet tout au long de mes chroniques.
    Merci pour ton soutien et tes encouragements.

  • Mangez de l’humain, l’espèce est en abondance. Moi je suis un zombie et j’adore ça. En plus je la mange crue, donc j’économise de l’énergie sur la cuisson. Les élevages industriels sont nombreux et la qualité est variable selon les quartiers, mais ça reste correct. Je recommande aussi les excellentes marinade d’humain à la sortie des bars, la chair y est très tendre. Par contre amateurs de cerveaux, attention aux metalheads, leur cheveux reste coincés entre les dents.

    [Reply]

    raskholnikov

    J’ai le même régime alimentaire, je cible les petit ados à la chaire plus tendre et aromatisée aux herbes qui se fument.

  • Papy Wired (& co), bien sûr que ton mode alimentaire est critiquable car il cause :

    – la souffrance et la mort d’innombrables êtres sentients
    – gaspillage de denrées végétales pour nourrir les animaux que tu avales ensuite
    – pollution, l’élevage est la 1ère cause mondiale
    – l’appauvrissement des pays où règne la famine, exportateurs fréquents de céréales pour nourrir le bétail des pays riches

    etc etc, mais ce ne sont que des causes qui ne te concernent pas personnellement. Donc voici celles qui devraient t’interpeller directement, le végétarisme te permettrait :

    – de faire des économies, les végétaux coûtent moins cher que viande et poissons, compare les prix au kilo
    – tu seras en meilleure santé, lis les statistiques de l’OMS
    – tu te régaleras, pour rappel ce sont les condiments qui donnent le goût, c’est-à-dire le végétal !

    Bon appétit mon frère de métal !

    [Reply]

    Papy Wired

    C’est gentil de penser à moi mais, ne t’en fais pas, concernant mon alimentation, je sais ce qu’il faut manger, quand et comment (j’ai certaines bonnes bases en nutrition et physiologie).
    Le problème est que vous ne combattez pa

    Papy Wired

    ET MERDE ! Ça n’arrête pas de bugger !

    je disais donc, le problème est que vous combattez un “mal” de la mauvaise façon. le souci, ce n’est pas d’être omnivore (oui, pas simplement carnivore) ; le problème est l’élevage intensif et les excès qu’il engendre.
    Si on arrivait à revenir à un mode d’agriculture et de culture équilibré et raisonné comme il l’était dans les siècles passés, il n’y aurait pas ce genre de problèmes.

    Alors, certes, l’élevage intensif cause de graves dégâts et déséquilibres, mais abolir totalement la viande causerait un déséquilibre dans l’autre sens. Tu vas faire quoi des vaches et autres animaux d’élevage ? Les laisser simplement dans la nature alors qu’ils ont perdu depuis des siècles l’habitude de vivre en autonomie totale ?
    On ne peut aller contre la sélection naturelle et si nous en sommes arrivés là, s’il y a des animaux de compagnie, d’autres d’élevage et d’autres espèces qui ont disparu (sans parler de l’action directe de l’Homme sur les 150/200 dernières années… ce qui n’est rien à l’échelle de l’évolution), c’est pour une bonne raison.

    Pour être en bonne santé, il faut avoir une alimentation la plus saine, équilibrée et VARIÉE que possible. Se priver ou se gaver de telle ou telle sorte d’aliment, végétal ou animal, n’est pas bon.
    Par nature, l’Homme est omnivore (si, si, regardez sa mâchoire et vous comprendrez que les incisives et les canines ne sont pas là simplement pour lé déco…) et, s’il en est arrivé à ce stade d’évolution, c’est grâce justement à cette alimentation variée et notamment les protéines animales cuites. Le nier est une erreur. Ensuite, libre à chacun de suivre ou pas cela mais c’est un fait.

    Donc, quant à ma santé, pas de souci non plus : alimentation la plus équilibrée possible, la plus saine possible (dans la mesure de mes moyens car le bio coûte juste un bras), je n’exagère absolument pas sur la viande (viande rouge 2 fois / semaine en moyenne, sinon poulet ou poissons le + souvent possible) du sport régulier, pas d’alcool ni de tabac donc, à ce niveau-là, malgré mes bientôt 47 balais, je gère sans problèmes !
    De plus, juste en passant, quand je parle d’équilibre alimentaire, si tu supprimes totalement la viande, pense à prendre des compléments, surtout de B12 par exemple… oui, si les herbivores seraient selon toute vraisemblance, capable de l’assimiler à partir de celles produites par les bactéries de leurs estomacs, les carnivores ne le peuvent qu’en assimilant… les herbivores ! et oui, là encore, équilibre et chaîne alimentaire.

    Pour le fait de me régaler, pas de souci non plus. Etant un grand passionné de cuisine (et notamment de cuisine antique et/ou médiévale entre autres) je sais me débrouiller. 😉

    PAPY WIRED, j’aimerai bien converser en privé avec toi et tes 47 printemps 😉
    heavymetalcook@gmail.com
    Et félicitations pour ton expression écrite !

  • à Papy Wired et à Gilles Heavy Métal COOK :

    Ben à vous lire, je me rends compte de l’étendue de travail d’information à réaliser dans notre pays « de tradition » !
    Pour indication, je suis vegan, rien de plus simple : vous vous renseignez et vous décidez. C’est le mode de vie le plus éthique, qui laisse la moindre empreinte sur la planète. Nul ne peut nier cette réalité. Le véganisme, c’est vrai, encore assez marginal en France, est accessible à tous.

    Les scientifiques objectifs et INDEPENDANTS du lobby des éleveurs prouvent depuis plus de 30 ans tous les biens fondés de cette alimentation, visitez donc :
    http://www.vegetarisme.fr/
    et télécharger la brochure « Végétarien & végétalien: vivre sans manger les animaux » : http://avis.free.fr/Accueil.htm

    Perso je n’ai rien à vendre, rien à gagner en vous écrivant que ça vaut vraiment la peine de réfléchir en se débarrassant des idées reçues qui manipulent les cerveaux.
    Les amis, bouffez moins de viande, vous serez moins agressifs. Je comprends vos arguments car j’avais les mêmes auparavant, si si !
    Et surtout, n’ayez pas peur. Et au moins, expérimentez.
    Merci.

    [Reply]

    Papy Wired

    Que tu manges, boives, croies, baises… ce que tu veux, c’est ton droit et, à vrai dire, c’est très bien et ça ne me dérange absolument pas… voire, je m’en bats les couettes.

    En revanche, ce qui me râpe les sabots au plus haut point, ce sont les ayatollahs, les prosélytes de tout poil et les donneurs de leçons qui me traitent d’attardé ou d’ignorant si je ne partage pas leur(s) point(s) de vue. Ça, c’est agressif !

    Alors, je ne critique pas ton mode de vie mais ne critique pas le mien STP et tout se passera

    Morgor

    C’est ce que je disais plus bas, manger ou non de la viande est un choix mais comme toujours, ca mérite une réflexion intelligente.
    Les idées reçus se trouve dans les deux aspects du problème.
    Et je ne vois vraiment pas en quoi prêcher « La viande c’est le mal! Vous êtes tous dans l’erreur! Mangez des légumes, ils vous délivreront de la mort, des maladies et nous apporteront la paix dans le monde! » arrangera les choses.

    Alors, oui ! Je le proclame haut et fort, j’aime la viande!
    Cette chose ignoble qui manipule les cerveaux, noircie nos ames, et perverti le monde pour égorger nos fils et nos compagnes…
    Je serais (resterais?) agressif, certes, mais je ne serais pas devenu moi-même un légume. Moi choix est fait.

  • J’aimerais bien savoir, de tous ceux qui ici, défendent leur gout pour la viande (très bien, à condition d’être honnêtes la dessus, et d’abord honnête avec soi-même), combien savent comment la viande est produite ? Comment ça se passe dans les abattoirs ? Qui a le cran de s’y confronter ? Allez voir derrière la belle façade de notre merveilleux monde industriel.
    Personne ne se pose de question. La liberté de l’homme, c’est aussi de pouvoir réfléchir sur sa condition, ses droits mais aussi ses devoirs, sa puissance et par corollaire les limites qu’il doit s’imposer.
    Pour moi c’est aussi la question de l’âme humaine, de la dignité de l’homme, de vivre sa vie « le coeur conscient », pour reprendre le titre du merveilleux livre de B. Bettelheim.
    Je rejette de toutes mes forces cet « eternel treblinka » qui se perpetue dans les coulisses de notre société, et sur lequel tout le monde préfère fermer les yeux, parce que c’est tellement plus confortable.
    La manière dont on traite les animaux est intrinsèquement liée à celle dont on traite les hommes : depuis la nuit des temps, les deux maltraitances sont liées. C’est la citation de Tolstoi, certes lapidaire, mais qui a le mérite de résumer efficacement le propos.

    [Reply]

  • Tous les carnivores humains sont des retardataires. A la différence des animaux, les humains ont la capacité de choisir, entre-autres leur alimentation. Le végétarisme est la meilleure nourriture, renseignez-vous. Et la conscience viendra !…

    [Reply]

    C’est totalement faux!!! Le végétarisme est très loin d’être la meilleure de nourriture.
    Je dénonce les conditions exécrables de l’industrialisation de la viande, pas le fait de manger de la viande 😡
    Si tu veux plus d’information sur la qualité des protéines animales, il y a un excellent article de BUTCHER à ce sujet juste en dessous…
    Je respecte l’engagement des végétariens et des végétaliens, mais de là à dire que c’est la meilleure alimentation pour l’être humain, non.

    Morgor

    Le fait que certains croit en la supériorité de cette nourriture ne veux pas dire qu’elle est réellement la meilleur en tout points!
    Qu’es-ce que c’est que ce prosélytisme de bas-étages…

  • Je suis l’homme, le prédateur ultime. Comme mes frères le lion, le requin, le loup, l’aigle, le scorpion, etc., je tue ma nourriture et je la mange. Le jour où mes frères carnivores auront des problèmes de conscience, j’en aurai aussi. Je veux ma part de viande mais comme mes frères, je n’ai pas besoin de faire souffrir ma proie pour m’en nourrir. Le carnivore n’est pas mauvais. Qu’on ne se trompe pas de cible.

    [Reply]

    Comme j’ai répondu plus haut, Je dénonce les conditions exécrables de l’industrialisation de la viande, pas le fait de manger de la viande.

    Prédateur

    No problemo El Cuistot. Je suis totalement d’accord avec tes propos.

    Moi, j’ai seulement les boules à cause des commentaires de la bande de fanatiques de la Sainte Salade Verte.

    Selon les paléoanthropologues, c’est en partie la consommation croissante de viande qui a permis à l’homme dans les premiers stades de l’espèce de se développer à une très grande vitesse. Nous devons donc beaucoup à notre consommation de viande, hier et encore aujourd’hui.

    Considérer les « mangeurs de viande » comme des attardés démontre une belle part d’ignorance des nutritionnistes auto-proclamés que sont les mange-feuilles.

  • Article très intéressant qui rejoint tout à fait ma pensée.
    Il est grand temps de réfléchir avec son coeur davantage qu’avec son bide !…
    Je ne mange plus les animaux (c’est très facile) car j’ai pris conscience que les humains n’ont pas plus de droits de vivre qu’eux.
    Et arrêtez svp de dire qu’il ne faut pas culpabiliser ceux qui les bouffent ! Conneries ! Bien sûr qu’il faut responsabiliser les retardataires sinon on n’avancera pas !
    Meat is murder, my friends !

    [Reply]

    Papy Wired

    Au fait, tant que tu y es, arrête aussi de porter des chaussures ou des blousons en cuir, arrête de te laver et/ou de te soigner car tu tues des gentilles petites bactéries qui ont autant le droit de vivre que toi.

    Et,vu qu’on est partis dans la joie et la bonne humeur, poussons le débat encore plus loin, n’exploitons pas plus les humains et ne portez plus de fringues faites par des p’tites n’enfants chinois, jetez 90% de votre matos électronique fabriqué là-bas aussi, etc, etc.

    Après, tu pourras venir donner des leçons de morale à deux ronds, tu seras plus crédible…

    Et, même si je n’ai pas du tout été en accord avec lui sur un précédent commentaire sur « la grosse escroquerie du Téléthon – autre débat – ici, en l’occurrence, je rejoins complètement Gilles sur sa phrase « Je dénonce les conditions exécrables de l’industrialisation de la viande, pas le fait de manger de la viande. » L’être humain est par nature, en haut de la chaîne alimentaire, c’est ainsi et c’est pourquoi il s’est développé. On ne put revenir en arrière. On peut juste essayer de faire un peu plus attention au contenu de nos assiettes et au traitement animal en général, c’est tout… même si, je le crois hélas, le combat est perdu depuis bien longtemps.

  •  » Paradoxalement, je ne suis pas végétarien. L’homme est omnivore depuis la nuit des temps.  »

    Si c’est là ton argument pour te justifier tu aurais dû/pu t’abstenir.
    Des hommes violent et tuent des enfants depuis la nuit des temps aussi je te rappelle.

    Arrêtons un peu de nous complaire dans l’hypocrisie spéciste généralisée. La seule façon d’être un peu plus humain concernant les espèces qui nous entourent c’est d’abolir purement et simplement la viande.
    Même si je reconnais que diminuer sa consommation serait un pas en avant.

    Apparemment dans l’esprit humain aimer les animaux et les manger ça peut aller ensemble, faudra qu’on m’explique un jour.

    Pour moi ça a autant de sens que si Josef Mengele avait un jour déclaré :  » J’aime les gens !  »

    Je me permet si ça en intéresse certain de proposer un lien pour regarder en streaming le meilleur film sur le sujet : Earthlings
    http://video.google.com/videoplay?docid=4093730216074063220#

    Merci en tout cas à toi d’aborder le sujet, ça crée au moins du débat.

    [Reply]

    Saff'/RM

    Bravo, le point Godwin est pour toi.

    J’aime les chats, les chiens et les cheveux. J’aime les dauphins, je m’émerveille devant le chant des baleines, j’adore voir un zoziau faire des trilles sur sa branche, et je passe en mode marshmallow quand je vois un petit agneau dans un champ. Mais l’agneau, qu’est-ce que je l’aime aussi sous forme de gigot !!!! Est-ce que ça fait de moi une complète hypocrite ? Je ne pense pas. Juste quelqu’un qui aime les animaux en liberté ET dans son assiette.

    Arrêtons un peu l’extrémisme : ceux qui ne veulent pas manger de viande, libre à eux, mais pas pitié, n’essayez pas de faire culpabiliser les gens qui adorent déguster un bon steak saignant ou un pavé d’autruche sauce chasseur. D’une, ça n’a aucun effet, et de deux, ça vous fait uniquement passer pour des gens désespérés qui veulent convertir les autres à leur mode de vie pour se sentir moins seuls.

    Loris

    Non entre nous le point Godwin revient fièrement à Charles Patterson, auteur de  » Un eternel Treblinka  » livre salué par la critique, faisant le lien entre la façon dont le régime Nazi à traité le peuple Juif et la façon dont les humains traite la  » race animale  » depuis toujours.

    De la vient ma parenthèse avec Mengele.

    Sur le reste de ton texte pro-viandard spéciste je vais m’abstenir pour nous deux.

    Saff'/RM

    « Sur le reste de ton texte pro-viandard spéciste je vais m’abstenir pour nous deux. »

    Merci de confirmer mot pour mot ce que j’ai fait remarquer dans mon précédent message et d’apporter de l’eau à mon moulin grâce à ce genre de commentaire d’un sectarisme et d’une étroitesse d’esprit confondants. J’adore ne rien avoir à faire pour appuyer et illustrer mes propos.

    En fait je ne voulais pas lancer un débat 😉
    Avec mes chroniques hebdomadaires sur RM, je veux juste allumer une étincelle, une prise de conscience sur l’alimentation, sur ce que nous ingurgitons tous les jours pour nous nourrir.
    Et j’essaye de réunir ceux qui pensent comme moi, pas de convaincre les étroits d’esprits et ceux qui n’en n’ont rien à foutre.
    merci pour votre participation à tous les 2 😉

    » Paradoxalement, je ne suis pas végétarien. L’homme est omnivore depuis la nuit des temps. »
    C’est vrai que j’aurai pu m’abstenir ;-)))
    Si tu veux des infirmations sur l’importance des protéines animales dans notre alimentation, il y a un excellent article de BUTCHER un peu plus bas…
    Par contre je ne suis pas certain que l’homme préhistorique violait des enfants… à vérifier?

  • Brutal Death 99 dit :

    VIVE LES GROSSE GRILLADE AU HELLFEST OU AU WACKEN.

    VIVE LES CHIPOLLATA ET LES MERGESE AVEC DOUBLE RASSION DE SAUCE BARBEUK.

    VIVE LE LAPIN AVEC UNE SAUCE CHASSEUR.

    ET

    VIVE LA VIANDE.

    [Reply]

    southfrost

    Quel est l’interêt de ton commentaire ? tu terni l’image du metalleux sans cerveaux , mangez de la viande ok j’en mange aussi mais achetez intélligement de la viande ne provenant pas des élevages ignoble et intensif , si tu t’en fout c’est que tu n’a aucune moral , et des mec comme toi dans le métal me foute la nausée

  • Une très bonne initiative !!! Pour ma part étant graphiste, j’utiliserai jamais de telles images pour un boulot même trop bien payé, la cruauté envers les animaux est parfois plus cruelle que pour les hommes…

    [Reply]

  • 99% des 40 millions de lapins sont élevés en batterie de cages.
    -> sans l’industrialisation de la viande, il y aura 99% de ces lapins qui n’auraient tout simplement pas exister. Idem pour les autres.

    Je ne cherche pas à faire l’apologie de ce genre d’industrialisation, au contraire, mais je ne comprends pas ce genre d’argument qui dit un truc du genre « oh les pauvres bêtes elles sont enfermées et n’ont jamais vu la belle petite praire ». Ce sont des tas de viande élevé dans ce seul but, sans ça ces bestioles n’auraient jamais exister, bref enfin bref.

    La question est juste : peut-on faire une industrie de la viande, comme ça ? (pas d’un point de vue morale, encore que). Comme Seb, avant on mangeait 2-3 fois maximum de la viande par jour (ce qui n’est pas du tout mon cas), et question est de savoir si il est bon pour nous d’en avoir autant.

    Sans compter que le problème d’une industrie, c’est que si la demande varie en négatif, on jette.

    Ah, un dernier point, sur les images gore : c’est sûr c’est dégueulasse les cochons déchiquetés qui pendent, et j’en passe d’autres ; mais en même temps, depuis la nuit des temps bouffer de la viande implique tailler dans le vif, et ça a jamais été avec délicatesse, pas même chez votre boucher qui n’a que du poulet élevé en pleine nature.

    [Reply]

    Skelos. Je ne cherche à convaincre personne.
    J’écris pour ma chronique hebdomadaire avec compétences, mon expérience, mes certitudes et mes convictions.
    A la lecture du commentaire sur ma chronique, nous sommes, c’est évident, à l’opposé!
    Mais ce n’est aucunement le lieu pour mener la bataille du « qui a raison, qui à tort? ». j’ai passé l’âge et je ne perds pas de temps avec ça.
    Je te laisse à tes convictions et à tes interrogations. Merci d’avoir participer et désolé de ne pas débattre avec toi.

  • Allez, puisqu’on est en plein « viandards / vegans », vivement les prochains débats : « pour ou contre l’homéopathie », « faut-il se vacciner ? », « le lait, poison pour l’humanité », « H1N1 et Guillain-Barré »… ça va être fun !

    [Reply]

    Pas fun. Non merci. Je passe.

  • Excellent arcticles et commentaires guys!!

    Continuer d’innonder la toile de votre pertinence!

    [Reply]

    Les belges ont de l’humour 😉
    Merci pour ton soutien et ta participation JC.

  • ET si je peux me permettre aussi, non, cela n’est pas surestimé (désolé 38)…
    Je m’explique: la différence essentielle entre les proteines animales et végétales est la teneur en acides aminés.
    Dans les végétales on ne trouve pas TOUS les acides aminés alors que dans les animales, oui. ça c’est le premier point!
    De plus, même si l’on prend le soja qui est le vegétal qui contient le plus de proteine toutes catégories confondues (35gr/100gr),c’est sa valeur biologique qui diffère…
    En effet, celle-ci reste en dessous des 70 alors que les proteines animales sont au dela des 85 (la valeur de reférence étant l’oeuf avec 100).
    Mais le problème reside aussi dans le fait que lorsqu’un végétal est riche en proteine, il est aussi riche en éléments indigestes… et souvent en glucides!
    Or il faut savoir qu’avant que notre belle évolution ne permette de découvrir les glucides, l’alimentation humaine était une alimentation cétogène (la cétogénèse étant la capacité du corps humain a transformer le surplus de proteine en glucides (la néoglucogénèse) pour subvenir aux besoins du foie et du cerveau et par voie de conséquence, l’energie necessaire pour vivre… bon, c’est beaucoup plus compliqué mais je vais pas faire un cours ici, ce n’est ni le lieu ni le moment).
    Pour conclure, je pousserai le raisonnement a l’inverse en disant qu’il faut de 2 à 4 grs de proteines par kilo de poids de corps en fonction de l’activité.
    N’oublions pas que le corps est constitué a 70% d’eau mais que le reste est une dominante de proteines (muscles, organes, cheveux, os,système nerveux et cérébral, hormones, enzymes et anticorps) qui assure un bon fonctionnement de l’appareil organique (sexualité, immunité, digestion,croissance, réparation des tissus).
    Tout cela n’est possible que par l’apport de proteines exterieures avec des chaines de peptides de hautes valeurs biologiques d’ou la supériorité des proteines animales.
    Ceci dit, effectivement le traitement infligé aux animaux en abattoir est inadmissible mais a qui la faute?
    Notre socièté de surconsommation pousse les industriels a ne voir que le profit réalisé au détriment du côté « humain » que devraient avoir ces gens vis a vis de leurs victimes.
    S’il n’y avait pas autant de demande, on prendrait peut etre plus le temps pour penser au reste… Nous sommes tous responsables de ce qui arrive!
    Donc la vraie question est: Mangeons nous vraiment trop de viande ou ne sommes nous pas plutot trop nombreux sur cette putain de planète?
    Car avant de parler de surconsommation, n’y a t-il pas un problème de surpopulation?

    [Reply]

    Alors si BUTCHER s’en mêle, il faut ouvrir un forum 🙂

    Merci pour ces précisions BUTCHER! Merci aussi pour nous faire profiter de ton expertise en la matière.
    Venant d’un fan de METAL, ça fait encore plus plaisir !
    Je note aussi ton sens de l’humour et du second degré avec la conclusion de ton commentaire… Pardon… de ton ARTICLE.
    Stay Hungry. Stay Angry. Stay BUTCHER !

    38

    Juste pour info, il n’existe pas une seule source de proteines vegetales, et on trouve tous les acides aminés si on les combine. Le problème essentiel, c’est que reduire la viande, ça oblige…à réfléchir. Et ça, c’est un gros handicap pour beaucoup.
    Quant à la « haute valeur », c’est aussi significatif que le « fait acquis »…

    Pour le problème de surpopulation, voila une vidéo de l’excellente émission « Dessous des cartes » répondant à cette question.

    http://www.youtube.com/watch?v=Kej0c-073VM

    Je pencherais plutôt pour la conséquence de l’ère industrielle. Tout va de plus en plus vite, l’Argent ne dirige plus vraiment, le Temps à pris sa place. En plus d’avoir poussée des pays se spécialiser dans certains domaines, dépendant ainsi de ses voisins.

    Avant on avais tout nôtre temps pour faire nôtre marché. Maintenant tout doit aller vite et donc on en réfléchis plus quand à l’origine de ce que l’on met dans nôtre assiette, on cède donc à la facilité.

    La nourriture industrielle et/ou aseptisée peut-être plus dangereuse pour l’organisme. Je n’est d’ailleurs pas plus confiance dans le bio et/ou certaines appellation, toute gangrenées par le profit.

    à force de supprimer la moindre bactérie sous prétexte quel peut-être dangereuse, on finis par devenir hypersensible à des broutilles que notre corps doit gérer seul (même chose pour les médicaments). On remplace alors certaines protection naturel par des produits de synthèse ayant des conséquences bien plus grave sur notre corps.

    Je préfère donc choisir des producteurs locaux dont je suis beaucoup sur l’origine des produits.

    butcher

    typiquement rhétorique comme réponse… le seul blème, c’est que ça ne tient pas vraiment la route!
    Combiner les sources? ok, tu peux me dire combien de personnes dans ton entourage connaissent les acides aminés essentiels et non essentiels? Ou combien connaissent seulement les rudiments d’une alimentation, ne serait-ce qu’équilibrée? Ou ceux qui différencient les sucres rapides, semi rapides ou lent?
    Réfléchir? oui, mais en ayant des bases sur le sujet…
    Merci pour ton info, après 25 ans dans la diet, tu viens de m’apprendre qu’il y a d’autres sources de proteines végétales… Bravo!!!
    je vois que ta compréhension de mon post est optimale…:-x
    Quand a « haute valeur », c’est un terme employé dans le milieu pour la proteine, et qui désigne une juste composition en acides aminés pour que cette dernière puisse être 100% assimilable…
    ça se calcule en nutrition de pointe dans certains sports mais a mon avis, tu dois pas être au courant…

    @Gilles: pas de forum, je me suis acharné pendant des années a faire comprendre certaines choses a des nutritionnistes, diététiciens et autres médecins, je vais pas recommencer ici…

    100% d’accord avec la conclusion de Skaarj !

  • Vaste problème que l’alimentation, notamment dans nos sociétés de (sur)consommation. N’oublions pas que dans de nombreux pays du globe, s’alimenter reste une préoccupation de survie quotidienne… Ne perdons pas de vue non plus que l’on oppose encore très fortement le qualitatif au quantitatif et que l’industrie agroalimentaire s’est construite, après guerre, sur le modèle du « nourir tout le monde » à moindre coût, voire à n’importe quel prix !
    Aujourd’hui, c’est par l’éducation que nous sortirons de l’impasse dans laquelle nos sociétés sont tombées et dont nous commençons à payer sérieusement le prix en terme de santé publique ou d’environnement. Il faudra sans doute encore un peu de temps pour faire prendre conscience que le « bien manger » n’est pas qu’une lubie de riche.
    Promis, ce soir, je prépare un potage de légumes frais (potiron, patate, poireau et une touche de gingembre pour donner du peps) 🙂

    [Reply]

    Tout à fait d’accord avec toi. Le problème vient également du fait que les jeunes adultes ne savent plus cuisiner ! C’est une des missions de HEAVY METAL FOOD.
    Permets-moi une petite suggestion pour ton potage… il faut que tu y rajoutes une source de protéine pour que ton repas soit équilibré 😉
    Merci pour ton soutien.

  • Hmm… Gilles, le fait que tu proposes comme ça de collecter des textes engagés et tout pour la cause animale… Ca me rappelle quelque chose… Ah oui c’est vrai que j’avais sorti un article dans ce goût-là l’an dernier 😉

    http://www.radiometal.com/article/30-millions-damis-chez-les-metalleux,1104

    A vrai dire, je tiens plus à pointer du doigt le groupe Cattle Decapitation présent sur l’article, que ce soit en terme de textes engagés, leurs visuels, et même la condition de végétarien de chacun des ziqueux composant le groupe. Plutôt atypique pour du bon gros death metal qui tache non? 🙂

    [Reply]

    Merci pour cette info Margoth. Je n’étais pas au courant. je sais que Paul Allender est actif pour PETA avec Cradle of filth
    http://www.peta2.com/outthere/o-cradleoffilth.asp
    Certe je ne prétend pas avoir la notoriété d’un Brian May ou de Gojira mais je milite avec mes propres moyens mes convictions profondes. ne serait-ce que pour allumer une petite étincelle de prise conscience.

    Margoth/RM

    Pour répondre à ta question sur l’EP de Gojira, il n’est pas encore sorti. Mais si tu veux plus d’infos à ce sujet, il me semble que Joe en parle dans cet entretien (en anglais par contre).

    http://www.artistdirect.com/entertainment-news/article/gojira-talk-ep-for-sea-shepherd-the-recording-process-metallica-classical-music/8441951

    Après tu sais, être célèbre ou non pour s’investir dans des causes qui nous touchent, ce n’est pas vraiment l’important. Ce que tu fais peut être reconnu à une plus faible échelle ou bien même de façon indirecte ou anonyme (l’important n’est pas d’avoir ton nom crédité mais bel et bien d’avoir des retours plus ou directs, voire des actions carrément). Et puis d’un autre côté, dit comme ça, ça peut paraître égoïste, mais tu as raison s’investir comme tu le fais, c’est bien. Après tout, c’est une excellente manière de s’épanouir dans la vie 😉

  • Je suis d’accord avec pas mal de point de ton article.

    Les français mangent trop de viande, d’un point de vue écologique c’est désastreux. Mais impossible de faire évoluer les mentalités, combien de fois ai je entendu « je suis carnassier ». Ouai… il faut ajouter a cela la consommation de lait de vache (pas franchement utile et bon a la santé pour les hommes sauf besoins en calcium particulier).

    Pour moi la viande rouge c’est 2-3 fois par semaine max. Quand je pense qu’il y a des gens c’est à tous les repas…
    Les chinois commencent a manger plus de viandes et de laitages, on va être dans une grosse merde bientôt…

    Entre les carnassiers, les feignants, les fans de grosses cylindrés et j’en passe… la fin de l’humanité se rapproche.

    [Reply]

    Alors faisons que cette fin annoncé ne soit pas trop facile et battons-nous 😉
    Merci pour ton soutien Seb !

    Je n’ai pas espoir dans l’humanité… et l’histoire me donne raison.

    Au passage, j’aime bien ta gueule, tu me plais comme gars.

  • Nous avons besoin de viande c’est indéniable. Je connais quelqu’un dont la femme à décidée d’être totalement végétarienne: Elle a commencé à perdre ses cheveux, à eu des problèmes au foi et à dû se faire hospitaliser pour un petit moment.

    Alors oui on peut réduire sa consommation en viande (et de préférence en boycottant les élevages abusifs) mais il faut le faire intelligemment en compensant certains besoins par d’autres aliments etc
    Personnellement si l’on me prive trop longtemps de viande, je vais finir par attaquer mes colocs (penser à racheter des fèves et du chianti)…

    Plus sérieusement, boycotter ces produits a à mon avis pour seul but la sensibilisation. Parce qu’à moins d’un boycott vraiment massif ou la promulgation de nouvelles lois, je doute que les producteurs milliardaires aient du soucis à se faire. A fortiori en Amérique où on les voit surveiller depuis un pickup des ares et des ares de bêtes collées les unes aux autres, et retirer celles qui sont mortes étouffées ou piétinées…

    Pour les pochettes, c’est une bonne idée. Ca me fait penser à d’autres pochettes fictives et notamment à mon « coq handball torture » : http://metalmaniax.canalblog.com/archives/2010/12/01/19754255.html#comments

    Je vous informe au passage qu’il existe au moins 6 groupes qui portent le nom « Abattoir » :
    1. Abattoir (Dnk)
    2. Abattoir (Esp)
    3. Abattoir (Fin)
    4. Abattoir (Sgp)
    5. Abattoir (Svn)
    6. Abattoir (USA)

    [Reply]

    Excellent ton visuel du « Coq handball torture »!!! Je t’invite, si tu le souhaites, à le poster sur le mur FB de la compil
    http://www.facebook.com/pages/Abattoir-Vol1/187863874575672?v=wall
    Je me doutais bien qu’il existait des bands avec ce nom-là…
    En tout cas le nom est déposé pour la France et cette ID de compil Métal est très bien vue des différentes associations qui militent dans ce sens.
    Merci pour ton soutien !

  • Bravo d’oser aborder ce sujet, même si c’est surprenant de le voir ici, j’espere que ce n’est qu’un début…
    Il y a beaucoup de questions qu’on peut, qu’on doit se poser sur le rapport de nos sociétés avec les animaux, sur l »usage » que l’on en fait, sur la place qu’on leur accorde (.. ou pas). Je voudrais essayer de ne pas faire 3 pages sur le sujet, alors pour ceux qui ont encore des illusions sur le monde merveilleux de l’agro-business et qui croient que les abattoirs ressemblent à leur salle de bain, allez voir, pour commencer, le site de L214, une asso qui a un sacré cran.

    Sinon, si je peux me permettre, l’assertion selon laquelle les protéines animales sont de meilleure qualité me semble un peu… légère…et les besoins journaliers largement surestimés.

    [Reply]

    la passagere

    je m implique autant que je peux dans la defense animale et L214 est en effet une association impliquée et je suis activement ce qu ils font…
    je ne suis pas végétarienne, mais ne peux plus manger de viande rouge et ne consomme que des produits hors grande distrib dont je connais l origine…
    Il y a aussi un organisme que nous soutenons c est l’A.L.F qui mène des actions directes à l’encontre de tout abus d’animaux, sous forme de libérations d’animaux et en causant des dégâts financiers aux entreprises qui les exploitent, habituellement par le biais de destructions de biens et de propriété.Un film va d ailleurs sortir en 2011 (nous avons modestement participé a son financement) et nous en ferons la promo au quebec !!!
    La mal bouffe est un sujet serieux, les conditions inhumaines d exploitation des animaux ne sont pour moi que le reflet d une société malade qui a perdu ses reperes…

    l idee du concours me plait… de mon coté je m exprimerai par le dessin car n ai pas vos talents musicaux :-)))

    ;-))) Nous sommes membres de L214 😉 Ils sont couillu effectivement ! Leurs reportages sont remarquables.
    Je vois que le sujet ne t’ai pas insensible. Je me permet de t’inviter sur la page FB de CapitaineKirk.ca qui milite pour le droit des animaux.
    http://www.facebook.com/pages/capitainekirkca/151112234930757
    En ce qui concerne la qualité des protéines animales et végétales, c’est un fait acquis. C’est vrai que je n’ai pas développé à ce sujet mais j’y reviendrai dans mes prochaines chroniques…
    Quant aux besoins journaliers en protéine, j’en conviens, il est sujet à contreverse. Pour ma part, je m’appuie sur mon expérience personnelle. Depuis plus de 25 ans, j’ai une alimentation avec un taux élevé en protéine. J’ai peu de masse grasse 9% et une masse musculaire développée. L’enseignement sur la nutrition que j’ai reçu il y 25 ans a nettement évolué à ce sujet…. Il y a bcp de facteurs à prendre en compte.
    Merci pour ton soutien.

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3