ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Plini amène de la légèreté


Malgré la pluie insidieuse qui tombe sur Paris en cette soirée de juin, mélomanes et musiciens s’assemblent en nombre devant le Petit Bain. A quelques minutes de l’ouverture des portes, une longue file s’étire sur les quais, la salle sera comble ce soir, rien d’étonnant au vu du succès croissant de Plini qui vient nous présenter l’album très applaudi Handmade Cities.

Pas de circle pit ou de wall of death attendus ce soir, la foule des metalheads et autres amateurs de musique de qualité se rassemblent au Petit Bain pour une expérience musicale intense, bien qu’assez contemplative et atmosphérique. Guitares et prog sont clairement à l’honneur, et si la barre s’avère placée très haut, les attentes du public sont au moins aussi élevées. C’est au quintet de rock progressif Arch Echo d’ouvrir le show. Aussi serrés sur la scène du Petit Bain que l’assistance dans la salle presque saturée, les musiciens de ce jeune groupe fondé en 2016 ne tardent pas à distiller une atmosphère chaleureuse et à transmettre au public une belle énergie.

Artistes : Plini – Mestis – Arch Echo
Date : 11 juin 2018
Salle : Petit Bain
Ville : Paris [75]

Arch Echo

Les compositions instrumentales proposées sont intéressantes et bien accueillies. Aux mélodies des guitares et du clavier s’adjoint la force vive et le rythme survolté de la batterie très présente. Il faut ainsi souligner la performance de Richie Martinez à l’enthousiasme et au charisme éclatants aux côtés de ses acolytes Joey Izzo, Adam Rafowitz, Joe Calderone et Adam Bentley tout aussi brillants par leur talent et leur maîtrise.

Mestis

Vient ensuite le tour de Mestis d’entrer en scène, projet solo de Javier Reyes, guitariste d’Animals As Leaders acclamé dès son arrivée. Le concert se poursuit dans une ambiance toujours très légère, presque familière. Javier Reyes se révèle assez accessible, montre une belle complicité avec le public et s’adonne volontiers à quelques plaisanteries, tandis que, guitare à la main, il s’avère un musicien passionné, véritablement habité par sa musique. Parmi les morceaux mémorables du set, comptons « El Mestizo » aussi mélodique que puissant avec ses notes à la tonalité latine. La performance est à raison ovationnée.

Plini

Trépignement et excitation précèdent alors la venue de Plini. L’artiste australien, aussi admiré que respecté, ne tarde pas à se révéler à la hauteur de sa réputation de virtuose et provoque, dès les premières notes, une véritable émulation. C’est « Salt + Charcoal », dernier single en date, qui ouvre le concert de sa mélodie légère, éminemment progressive, presque jazzy, à la fois onirique et très énergisante. Ce premier titre fait l’effet d’une bouffée d’air frais, d’une vague lumineuse qui bouscule et transporte, vivifiante et claire. Sous les doigts de Plini s’enchaînent les notes avec une précision chirurgicale et une sensation de simplicité quasi éthérée, tandis que la basse apporte de la profondeur au morceau. Le talent des artistes présents sur scène éclate alors à la figure de tous et ne cessera de nous ravir tout au long du show.

Au fil du set et de ses inspirations, Plini nous transporte à travers diverses sphères, crée des atmosphères multiples avec une efficacité et une maîtrise sans failles, et une créativité sans bornes. La setlist aborde autant les derniers titres, dont « Handmade Cities » de l’album éponyme et « Electric Sunrise » qui clôt le concert, que les succès plus anciens, notamment tirés de l’EP Other Things très représenté ce soir. Ces choix ne semblent pas déplaire aux fans amassés qui n’hésitent pas à manifester leur enthousiasme. Si Plini est assez discret sur scène, il interagit néanmoins avec le public, même s’il ne lui accordera pas un rappel réclamé à cor et à cri. La foule tonitruante gardera alors un arrière-goût un peu amer suite à cette petite déception finale qui n’entachera cependant pas la qualité de la prestation offerte par les musiciens de Plini, Mestis et Arch Echo ce soir au Petit Bain.

Setlist :

Salt + Charcoal
Handmade Cities
Heart
Cascade
Away
Other Things
Selenium Forest
Moonflower
Electric Sunrise

Report et photos : Elena Delahaye.



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Mainstage 1 @ Hellfest - jour 3
    Slider
  • 1/3