ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Plus le temps passe, plus Gojira progresse


Bon ben voilà : c’est (quasiment) fait.

Une question de semaines, de mois voire de quelques années mais il est maintenant certain que le plus gros du travail est désormais derrière eux. 17 ans derrière eux. Sur ce sujet, notre équipe ne vous aura pas pris en traitre car elle a tenté de vous annoncer la couleur dès mai dernier ! Et ce même avant la sortie officielle du dernier album du groupe, l’Enfant Sauvage, qui s’est effectuée le 25 juin 2012.

En même temps, à la réflexion, était-ce vraiment un si grand pari de notre part d’affirmer que Gojira allait exploser sur la scène internationale ?! Le combo est devenu une référence en France alors, franchement, pourquoi sa popularité se serait-elle arrêtée à nos frontières ? Oui, Gojira continue son ascension et chaque seconde qui défile le rapproche de son principal objectif : l’explosion sur la scène internationale. Et ceci n’est pas une idée, une supputation, une parole en l’air de votre serviteur dévoué mais bel et bien un fait : le groupe y est presque. Alors même si Gojira est très clairement la formation locomotive du metal en France – et qu’il est donc logiquement celui qui est le plus encensé chez nous – il est intéressant de constater à quel point il est aujourd’hui valorisé à l’étranger.

Nous avons ainsi demandé à notre rédactrice Arroway de traduire pour vous un récent live report sorti sur le célèbre site américain Metal Insider qui a mis en ligne le compte-rendu d’une date Gojira / Devin Townsend aux Etats-Unis où le groupe français se produisait en tête d’affiche. Le ressenti du rédacteur prouve à quel point le combo français est en train de passer un cap outre-Atlantique et cette première tournée américaine en tête d’affiche participera très probablement à ancrer définitivement l’idée « Gojira est monstrueux ! » en Amérique du Nord. Constatez avec nous le discours suivant du reporter de Metal Insider qui parle aussi de la performance de Devin Townsend… qui d’ailleurs a lui-même publiquement déclaré sa flamme au groupe sur scène !

« A la suite de l’arrestation de Randy Blythe de Lamb Of God l’année dernière, et de l’annulation de la tournée du groupe avec Dethklok qui en a résulté, il n’était pas évident de savoir combien de temps il allait falloir attendre avant que le groupe en tête d’affiche de cette date, Gojira, retourne en Amérique du Nord pour une tournée d’une telle échelle. Cela a été une surprise agréable de trouver Gojira tenant le rôle de tête d’affiche pour une tournée à gros titres avec le Devin Townsend Project et les métalleux de psych doom de Chicago, The Atlas Moth. […] Juste après ces derniers venait le groupe que j’étais venu voir, et la raison principale pour laquelle j’avais décidé d’être l’un des CES fans et de me déplacer deux jours de suite, The Devin Townsend Project.

Les deux soirs se sont caractérisés par des sets qui étaient, de manière peu surprenante, centrés sur le dernier album Epicloud, ce qui n’était pas du tout un problème pour moi. Putain qu’est-ce que j’ai aimé Epicloud. Ce qui a été une surprise, c’est l’omission complète de quoi que ce soit de Addicted, mais peut-être Dev a-t-il senti que le public de Gojira ne pouvait supporter davantage de metal épique popisant, aussi est-il tombé à la place dans la folie prog’ de « Planet Of The Apes » de Deconstruction et le bon vieux « War » d’Infinity. Cela m’a paru un bon deal. […] Tout au long de son set, Devin n’a pas arrêté de dire que Gojira allait venir et réduire les testicules (ou les ovaires) du public en bouillie.

Cela ressemble, bien sûr, à une banale plaisanterie de scène pour maintenir l’excitation du public pour la tête d’affiche ou, comme disait Townsend, « les adorables » Gojira. Cependant, je peux dire sans aucun doute que Gojira est le groupe le plus heavy que j’ai jamais ressenti personnellement. Mes testicules sont un peu écrasés alors que je tape ces mots. Dès les premiers instants remplis d’harmoniques de « Explosia », issu de l’album loué par Metal Insider L’Enfant Sauvage, ce groupe vous frappe à coups de poing et n’arrête pas pendant presque une heure et demie.

En considérant le succès qu’a été le dernier album, j’ai été un peu surpris qu’il n’y ait pas plus de morceaux qui en soient issus, mais ceux autour de moi qui étaient manifestement des fans de longue date ont semblé plutôt excités d’entendre des morceaux tels que « Wisdom Comes » et « The Heaviest Matter Of The Universe ». Pourtant, les nouveaux titres comme « L’Enfant Sauvage » et « The Axe » ont été phénoménaux et sont très bien passés. En tant que spectateur qui a été au concert comme fan du nouvel album et ne connaissant pas grand-chose d’autre du groupe, je peux dire que j’ai été converti, et que maintenant je suis fan. Le groupe sait comment construire un set parfait au bord de la folie. Je dis juste « au bord » en raison d’une dent personnelle contre les soli de batterie. Mario Duplantier est déjà celui que l’on regarde quand le groupe est sur scène. C’est un incroyable batteur et le public ne devrait pas avoir besoin d’un projecteur braqué sur lui pour le savoir. Il était aussi amusant de voir Joe et Mario Duplantier échanger leurs places le temps d’une chanson. Joe n’est pas un mauvais batteur non plus.

Je n’ai pas besoin de dire ceci, mais putain, allez voir Gojira en live si vous avez l’opportunité. Même si ce n’est pas vraiment votre tasse de thé, accordez-leur quelques chansons. Les cinq premières chansons de leur set ont suffi pour aller me faire chercher leur discographie passée après le show. A défaut, vous aurez une petite leçon de français. « Cela n’a pas d’importance si vous voulez dire ‘yes’ ou ‘fuck yeah!’ : dites ‘Oui!' »

Rattrapez leur tournée pendant que vous le pouvez dans le pays jusqu’au 18 février. »

Après ce concert de louanges, que dire de plus ?!

Eh bien qu’en parallèle, les lecteurs du site américain Metal Sucks (dont la notoriété internationale est immense) ont élu Mario Duplantier « meilleur batteur de metal moderne ». Une distinction honorifique révélatrice même si, évidemment, cela fait partie des classements qui n’ont pas vraiment de sens puisque il paraît quand même délicat de vouloir élire le meilleur batteur parmi des musiciens aussi talentueux que Mike Portnoy, Gene Hoglan etc. ! Mais enfin, là encore un tel classement participe incontestablement à crédibiliser l’image du groupe auprès du public étranger.

Après avoir réussi à acquérir ce stade en France (tâche ô combien difficile…), Gojira commence maintenant à faire l’unanimité à l’étranger. « Gojira are the best band in metal right now. Conversation over. » (ndlr : « Gojira est le plus grand groupe de metal actuel. Point à la ligne. ») disait encore péremptoirement Metal Sucks sur son compte Twitter le 19 février dernier…

Quand tu sais susciter une pareille passion par ta personnalité, par ce que tu incarnes, alors tu parviens à fidéliser naturellement ton public et ce dernier peut finir par te vouer un culte en guettant tes moindres faits et gestes : c’est ça la notoriété et c’est là que se trouve la récompense du travail acharné.

Il y a des évidences qui font plaisir et c’est vraiment le cas de celle-là : plus le temps passe, plus Gojira progresse.

Doc’ (@AmauryBlancRM sur Twitter)



Laisser un commentaire

  • Ce qui est cool avec ce groupe, c’est que malgré leur envergure de plus en plus internationale, ils ne prennent pas la grosse tête et continuent à venir jouer en province. Après il faut quand même relativiser, il y a aussi d’autres groupes en France qui mériteraient tout autant l’attention, comme Hypno5e, Abysse et j’en passe …

    [Reply]

  • gojira le groupe le plus surestimé de france……y’a un truc bizarre….quand j’en parle a pas mal de metalleux, la plupart dise ouai, c pas mal, sans plus…..quand je lit la presse metal, c’est ouaaaa!!!! gojira !!!!,super!!!! y’a un truc qui colle pas ….je les ai vu 2 fois en live et oui , c pas mal, mais rien de spécial.arreté
    avec ce groupe y’en a plein d’autres qui mérite d’être mis sur le devant….comme , heavenly,benighted,blut us nord,otargos,noein,dagoba,nightmare etc…etc….

    [Reply]

    skeull

    Certes,mais impossible de nier que ces mecs là sont 20 crans au dessus de tous ceux que tu cites.
    Ya deux ans sur ce site, j’avais dit que gojira serait à la sortie de l’album après l’enfant sauvage dans le top 10 des groupes de metal mondial. Ils iront plus loin je pense. Je trouve déjà très bizarre qu’ils ne soient pas plus haut sur l’affiche au hellfest.

    yann

    Comme Vortex, je suis mitigé sur Gojira ! Monteront-il aussi haut que certains le disent ? Je le souhaite pour eux, mais pas si sur, car ils font une musique que beaucoup de metalleux n’apprécient pas forcément. Personnellement, je n’accroche pas du tout. Quand j’écoute, j’ai l’impression que beaucoup de leurs chansons sont un empilement de riff sans liens. Pas de solos, pas de mélodie… Bref, je ne ressens rien en les écoutant. Désolé, mais ça m’a l’air d’une musique assez simpliste et bourrin.. Bon, c’est peut-être tout simplement parce que je préfère les groupes comme Arch Enemy, Amon Amarth, Soilwork ou Enslaved, qui eux font des chansons beaucoup plus technique et mélodiques, et pour mon ressenti perso, émotionnellement réceptive.
    Je souhaite quand même un grand succès à Gojira, car j’admire leur parcours. Ouvrir pour Metallica au STADEFRANCE ce n’est pas rien ! Let There Be Rock Gojira ! Et putain, diversifiez et renforcez votre jeu 😉

    Amaury/RM

    @Yann :

    Je respecte ton avis car il est évident qu’on a par exemple le droit de préférer un Amon Amarth à Gojira comme c’est ton cas mais, malgré tout, comment peux-tu affirmer qu’un groupe comme Amon Amarth fait partie des artistes « qui font des chansons beaucoup plus techniques » que Gojira ?!!!!!!

    Amon Amarth n’a rien d’innovant et fait toujours la même chose sans déconner !!!!!!!!!!!!!

    😉

    skeull

    This. Je t’aime bien le doc’.
    @ Yann : ecoute ocean planet, et dis moi que la fin de cette chanson ne provoque absolument rien en toi.
    Apres, de meme que le doc’, je respecte tout à fait le fait qu’on n’adhère pas forcément, mais ça boxe clairement pas dans la même catégorie que le reste du metal français.

  • Je suis le groupe depuis ses débuts et j’ai même eu la chance de les voir à l’époque de Godzilla en première partie d’Immortal, en 1999.
    Ce qui me surprend le plus, c’est leur capacité à se réinventer au fil des albums. En effet, peu de groupes peuvent se targuer de fournir autant d’albums de qualité sans se répéter et surtout sans faux-pas.
    Gojira n’est pas simplement un groupe de Metal français excellent, il est le meilleur groupe de Metal de sa génération!

    [Reply]

  • ils méritent leurs succès, pour sur… Mais… pourquoi sur cette tournée ne passent-ils pas en belgique? :,(

    [Reply]

  • hinanyello dit :

    Je me souviens du temps ou ils passaient dans une salle minuscule à l’arrière du centre culturel de mon patelin et qu’ils envoyaient déjà du pâté… Leur succès est amplement mérité, et vivement leur date au Bataclan !!

    [Reply]

  • evilcliff dit :

    Vivement le Hellfest 2013 !!! Je ne connait pas vraiment bien le groupe mais je sais qu’il est génial (mais alors pourquoi j’écoute pas ?!)

    [Reply]

  • Les yeux de Mario sur la photo !!! Il fait peur !

    En tous cas, ces éloges sont plus que méritées, j’ai eu la chance de voir ce groupe dans de minuscules salles pas vraiment adaptées à du live (j’ai même dû traverser un parking de supermarché pour accéder à l’une d’elles, j’ai failli rentrer chez moi le soir là dans je tournais en rond) et c’était déjà impeccable. Il n’y a plus qu’à espérer que leur ascension se poursuive.

    Longue vie à toi, entité Gojira.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Def Leppard @ Hellfest
    Slider
  • 1/3