ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Galerie Photos    Live Report   

Pogo Car Crash Control + Noise Generator + Undergods + Slurp @ MJC de La Vallée, Chaville, France – 19/11/2021


L’avis du photographe :

Belle soirée de musiques énervées à Chaville. Le public présent plutôt nombreux pourra gouter à différents styles, du très rock avec Slurp, plus electro punk avec Noise Generator, punk metallisant avec P3C pour finir sur des contrés plus progressives avec Undergods. Slurp, ce sont trois filles qui « puent », selon leur propre dire, et qui proposent un rock « garage ». La chanteuse mène bien sa barque, leur gouaille est directe, « dans la face ». Illustration quand elles évoquent les femmes qui se font traiter de « sales putes ». Vous voudriez les revoir ? Dommage, il s’agissait de leur dernier concert. Concert que les P3C ont regardé avec intérêt. La soirée est ouverte. Dans la scène attenante au bar. Qui permet quand même aux premiers pogoteurs de s’exprimer.

Nous passons dans la grande salle pour Noise Generator. Changement de ton, de percussion, la soirée monte d’un cran. Le duo a un impact scénique indéniable, Laurent multiplie les poses à la guitare, KShoo impose sa présence sans trop en faire, juste ce qu’il faut pour happer le public. Un régal pour les photos ! Quelques points d’humour complètent le tableau. Pour un groupe qui remplace au pied levé les Toybloïd dont un des membres a chopé le virus à la mode du moment et qui ont annulé leur venue, ils gèrent carrément la situation. Bon, ils jouent à domicile, les deux officiant pour la MJC. Peut-être plus facile, mais cela n’enlève en rien à la qualité de leur prestation.

Avec l’arrivée des P3C, le public se déchaîne. Pas de tour de chauffe ni de préliminaire. A peine la tête d’affiche débarque-t-elle sur scène que les pogos sont lancés ! Sur scène, c’est explosif. Olivier demande directement aux spectateurs de se rapprocher. La palme est à remettre à Lola dans son attitude prête pour la bagarre. On la voit haranguer les fans, toute son énergie tendue vers le public. Et tout sourire, de surcroît ! Ce qui est le cas de ses compagnons aussi. Olivier mène la danse, s’adresse au public, toujours avec ce côté un peu provoc qui va bien, les fait chanter.
Musicalement, c’est âpre, rude, avec des touches de metal bienvenues. Toutefois, le groupe garde son originalité, ce côté hybride intéressant. Peut-être note-t-on une certaine linéarité à un moment du concert. Ce que les fans ne remarquent pas, ne délaissant jamais les pogos ou les slams. Et que l’arrivée de « Qu’est-ce Qui Va Pas ? » ou d’un « Tête Blême » qui claque balaye immédiatement. Autres touches metal, le tee-shirt Megadeth d’Olivier ou le « wall of death » que la MJC s’offre. Pogo Car Crash Control a offert une prestation explosive à un public vraiment réceptif.

Il est temps de se remettre de ses émotions, retour à la scène du bar avec une fin en douceur proposée par Undergods. Ils sont deux ce soir, batteur et chanteur / guitariste. Ils sont accompagnés d’images diffusées sur un grand écran derrière eux. Le public finalement ouvert à tous les styles ce soir, les accueillera avec enthousiasme.

Photographiquement, sentir à nouveau les pogos dans son dos, coincé sur le devant de la scène, essayant tant bien que mal d’ajuster cadrage et mise au point, fait finalement un bien fou. Il a fallu s’éjecter à un moment pour ne pas trop tenter sa chance et épargner le matériel. De toutes les façons, la consigne était trois titres et validation des photos. Là-dessus, P3C applique les cadres des grosses pointures. Noise Generator a été plus simple à gérer et nous avions tout le concert. Ce qui n’empêche nullement de produire pas mal d’images.

Un mot sur le lieu. Il y a quelques années maintenant, la ville de Chaville a reconstruit sa MJC. Une belle réussite surtout quand on a connu l’ancienne (juste, il faudrait s’assurer que le contrat de maintenance des boiseries extérieures a bien été souscrit, c’était très beau au départ mais là, hum…). Le nouvel endroit est accueillant, avec son espace bar avec une mini scène qui permet quand même aux artistes de s’exprimer. Il y a un patio intérieur qui donne sur l’extérieur, vous suivez ? Cela donne un cachet à l’endroit et les fumeurs peuvent y développer leur cancer sans sortir de la salle, car toute sortie est définitive en général. Enfin la grande scène avec un équipement son et lumière qui permet aux groupes de proposer des prestations de qualité. Donc habitants du coin, jetez un œil sur la programmation. Metalliquement parlant ou plutôt punkement parlant, les Wampas sont prévus en 2022.

Répartition des Photos :

Page 1 : Undergods
Pages 2 à 5 : Pogo Car Crash Control
Pages 6 à 8 : Noise Generator
Page 9 : Slurp

Notes techniques :

Appareils utilisés :

Canon 5D Mark III
Canon 7D Mark II

Objectifs utilisés :

Canon 70×200 f/2.8 (sur 7D)
Canon 24×70 f/2.8 (sur 5D)
Canon 16×35 f/2.8 (sur 5D)

Laisser un commentaire

  • J’y étais, merci pour le partage !!
    P3C, une valeur sûre en live, une énergie hors du commun.
    Je ne regrette pas mon petit trip depuis Orléans, j’adore ces petites salles et cette ambiance intimiste qui se termine en bain de sueur. Ca fait tellement du bien dans ces temps de semi-confinés.
    Bref, pour ceux qui ne connaissent pas, un groupe attachant et qui poutre sévère, découvert au Download –> et croyez-moi, certains groupes « extrêmes » devraient en prendre de la graine.
    Vivement le nouvel album et à la prochaine dans la fosse.

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3