ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Protest The Hero – Volition


A la première écoute, Protest The Hero est l’exemple typique du groupe horripilant : voix aiguë, musique excessivement technique, parfois au bord de l’hystérie. Difficile de suivre quelque chose, d’accrocher une mélodie ou un riff avant qu’il ne nous glisse entre les oreilles, alors – peut-être par fainéantise – on s’arrête aux apparences et on se dit que tout ceci est bien stérile. C’est une erreur. Car sous sa carcasse tarabiscotée Protest The Hero fait preuve d’une vraie consistance. Il a d’ailleurs appris avec le temps à mieux canaliser sa créativité, à mieux construire ses chansons, à mieux mettre en valeur ses atouts. C’était la base de la réussite de son troisième album Scurrilous, auquel fait suite ce Volition.

Et continuité il y a dans la maturation du groupe. Toujours aussi technique, toujours aussi intense, on peut souvent s’y perdre, bien que les chansons ne soient pas forcément longues. Il faut accepter le fait que Volition ne sera véritablement dompté et qu’on en découvrira toutes les subtilités et tous les atouts qu’après plusieurs écoutes. Mais ici, à l’image de l’œuvre précédente, le processus d’assimilation se fait de manière plus facile et naturelle. Merci à des chansons qui ont été, de toute évidence, davantage pensées comme telles, à la différence des deux premiers essais du combo qui enchaînaient des suites de plans ébouriffants de manière un peu chaotique. Le groupe se permet même de temps en temps d’appuyer sur la pédale de frein et délivrer de vrais moments de grâce : par exemple sur « Clarity », « Yellow Teeth », « Plato’s Tripartite » ou le final de « Without Prejudice », avec sa basse slappée et cette interprétation vocale à faire dresser les poils sur les bras. Et que ces passages soient cernés par des plans frénétiques ne fait que relever leur force et leur beauté. Rody Walker se révèle d’ailleurs comme un véritable vecteur de frissons, soutenu de chœurs ou donnant parfois la réplique à un chant féminin, et alors que, paradoxalement, ce nouvel opus retrouve les vocalises agressives – allant du death metal au hardcore – perdues sur Scurrilous.

Volition est un album intelligent, riche et plein d’énergie positive, profitant d’une production et d’un mix impeccable (rendu possible par les moyens débloqués par l’énorme succès de leur campagne de crowdfunding). Même si la musique de Protest The Hero ne reste pas la plus digeste, le groupe continue via ce quatrième opus à exploiter son potentiel et à peaufiner son art.

Ci-dessous le titre « Drumhead Trial » en écoute et le clip de « Clarity » :

Album Volition, sortie le 29 octobre 2013 via Spinefarm Records



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Abbath + Vltimas + 1349 + Nuclear @ Toulouse
    Slider
  • 1/3