ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Chronique   

Pure Wrath – The Forlorn Soldier


Projet de l’artiste et musicien aussi protéiforme que productif Januaryo « Ryo » Hardy, Pure Wrath entend livrer avec l’EP The Forlorn Soldier un présage du troisième album aussi bien qu’un manifeste d’une poétique musicale réfléchie. Annoncé comme un travail plus organique et immersif que ses aînés, le dernier-né de la formation indonésienne augure en effet une plongée dans les recoins sombres et torturés au confluent du réel et de l’imaginaire.

Si le groupe s’inscrit au sein de l’univers musical fortement référencé du black metal atmosphérique et symphonique, Sempiternal Wisdom (2018) démontrait déjà une capacité à en digérer les codes pour les exprimer avec pondération et mesure. Ici, l’EP bénéficie qui plus est d’une accroche bien plus franche et l’ampleur des chansons autorise nombre de circonvolutions musicales. La production s’harmonise pleinement à cette direction musicale et le grain sonore accentue les reliefs de chaque titre sans jamais compromettre ni la clarté de l’ensemble ni la définition des instruments. L’effort est d’autant plus appréciable que Ryo s’est ici entouré du batteur Yuriy Kononov (ex-White Ward) et du pianiste Dice Midyanti. Les apports de ce dernier sont qui plus est nettement perceptibles, et son jeu dramatique contribue avec force à instiller l’atmosphère singulière au centre de la vision artistique de Pure Wrath. En effet, loin de simplement servir de biais à une mélancolie convenue ou un pathos mielleux, le piano instaure une majesté tragique et des embellissements bienvenus, rarement convoqués dans un genre prédisposé à les accueillir.

En cela, le groupe poursuit et affirme son émancipation de ses sources et inspirations : un affranchissement qui se construit aussi dans le sujet de l’album. Car l’horizon thématique y est à la fois central et singulier. L’album entend dépeindre les massacres qui eurent lieu entre 1965 et 1966 en Indonésie. Une véritable hécatombe – à laquelle nombre d’historiens se réfèrent en tant que « génocide indonésien » – qui fut autant l’aboutissement et l’origine de fractures politiques, idéologiques et religieuses d’ampleur. Or, ce sont autant ces fractures que leurs échos contemporains que Pure Wrath exprime dans les variations et visages des titres qui forment The Forlorn Soldier.

Cependant, loin de miser sur l’agressivité, Pure Wrath affecte une finesse d’affects extrêmement calculée. Il est d’ailleurs aisé de faire le parallèle avec une autre formation indonésienne, Vallendusk, qui déploie elle aussi ce jeu esthétique. Néanmoins, la plus large gamme stylistique que s’autorise Pure Wrath impose une diversité qui demeure pour autant toujours finement liée par panels de sons cohérents et complémentaires. L’usage des chœurs et des claviers sert ainsi autant à dire une fureur grandiloquente qu’une langueur endeuillée, à l’instar de la dernière partie de « When A Great Man Dies ». Le minimalisme des arpèges de l’épilogue de « With Their Names Engraved » tempère gracieusement, dans le même esprit, les tempêtes de riffs qui se succèdent en cascade. Unis par une texture sonore identifiable, les trois titres se répondent ainsi autant qu’ils se complètent.

Premier enregistrement à paraître via Debemur Morti Production, The Forlorn Solider est un opus de transition à la personnalité suffisamment affirmée pour briller par lui-même. Il continue d’affiner la stylistique du groupe et d’ancrer avec fermeté la volonté de Ryo de le faire évoluer au-delà du simple projet solo. Le désir de réunir un line-up complet et de se destiner à la scène en atteste par ailleurs. L’EP jongle habilement entre les ambiances et les émotions en déployant un horizon artistique des plus complets où le romanesque côtoie une énergie rageuse mais dénuée de velléités mortifères. Car ce qu’énonce Pure Wrath tient toujours davantage de l’expression d’une solitude écorchée que d’une rage débridée ou d’un fiel acrimonieux. L’agressivité, alternativement déployée avec énergie et laissée suspendue afin d’en infuser les nuances, se présente invariablement sous le visage d’un enthousiasme romantique. De fait, The Forlorn Soldier n’est jamais aussi magistral et sublime que lorsqu’il abandonne les sentiers de la mélancolie et de l’agression pour dessiner un paysage animé des émotions qui l’engendrent : plus qu’un tableau, c’est un véritable théâtre qui est offert à l’auditeur.

L’EP en écoute :

Album The Forlorn Soldier, sortie le 6 mars 2020 via Debemur Morti Productions. Disponible à l’achat ici



Laisser un commentaire

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3