ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Révélation High Hopes   

Purge Of Sanity : Révélation High Hopes


« Chi va piano va sano e va lontano », littéralement « qui va doucement va sereinement et va loin », pourrait être la devise du groupe nantais Purge Of Sanity. Ce groupe de modern metalcore a sorti début 2020 son premier EP Disruptif et quelle démonstration ! Doté d’une belle expérience de la scène, le combo situé dans les terres du Grand Ouest sort le grand jeu, avec une ambition claire : la professionnalisation. Ainsi, l’édifice Purge Of Sanity se monte pierre par pierre, progresse chaque journée passant. Le travail sur leur communication, via les réseaux, et bien entendu sur leur musique est étudié de manière à avancer le plus sereinement et le plus loin possible. Les textes très personnels permettent de nous retrouver dans cette folie musicale. Violence, introspection et regard sur le monde qui nous entoure sont les éléments qui nourrissent les portées de Purge Of Sanity. Ainsi « Cyc/One » amènera l’auditeur à cette réflexion, où les violences sur soi-même peuvent être un témoignage de mal-être profond, alors que sur « The Grey », l’espoir apparaîtra comme ligne directrice.

Influencé par des groupes tels qu’Architects, Parkway Drive ou encore While She Sleeps, leur metalcore est direct et prenant. Le batteur martyrise son instrument sans sommation et, couplé à un travail de basse incisif et précis, donne une profondeur aux morceaux. La complémentarité entre les deux guitaristes se fait ressentir, par exemple sur le titre « Anti-Life » qui à lui seul pourrait définir l’univers torturé qu’est celui de Purge Of Sanity. Les combinaisons sont précises et nous amènent dans un monde complexe mais malgré tout accessible. Un joyeux bordel organisé et survolté. Il suffira de savoir se laisser transporter sans réticence et le voyage sinueux pourra s’opérer. « Fire & Gold », où se mélangent les breakdowns brutaux et les riffs lourds, est le point culminant de cet album. Morceau techniquement réussi, de l’intro samplée au final « gras », il aborde la dualité existant entre l’homme et la divinité. Autant dire que dans le pit, il faudra rudement s’accrocher car c’est ravageur, et les nuques risquent de chauffer !

Purge Of Sanity a été créé en 2017, et a mis certes trois années pour sortir son premier disque, mais le travail de fond est remarquable. Il faudra maintenant confirmer les attentes et marquer l’essai, reste que Purge Of Sanity est assurément un groupe en devenir. Max, lead guitariste de cette formation, qui a eu la gentillesse de nous présenter son projet ci-après :

« Nous sommes un groupe nantais influencé par le metalcore mélodique et le hardcore. Nous avons sorti notre premier single, We Are, en 2018 sur notre compte YouTube, et depuis nous avons cette volonté de tourner dans toute la France. Nous avons pu partager la scène avec des groupes comme Betraying The Martyrs, Promethee ou encore Earthists par exemple. Avant la parution de notre EP, nous avons sorti « Cyc/One » (en featuring avec Mattéo Gelsomino du groupe Novelists), qui a atteint déjà 30k vues ! Incroyable ! Ainsi, nous avons décidé de commencer par un disque composé (seulement) de quatre titres dans l’idée de suivre une logique bien définie. A savoir, débuter avec quelques pistes pour montrer et affirmer notre identité, pour ensuite monter en puissance, suivant l’accueil du public. Volontairement, nous n’avons pas intégré le titre « We Are », car le morceau datant, le line-up diffère totalement de l’actuel. Il nous est important de garder une cohérence et de mettre en valeur le travail fourni par les nouveaux membres. Purge Of Sanity est un projet à long terme !

Au travers de notre style musical et du réalisme de nos textes, nous voulons évoquer et dénoncer toutes les formes d’aliénations, ainsi que les mauvais penchants de la nature humaine. C’est un thème qui est peut-être récurrent dans le métal, mais qui nous touche personnellement (famille, couple, travail). Pour écrire notre EP, nous nous sommes inspirés de sujets d’actualité, tels que le jugement de soi et des autres, le syndrome de Dieu, la violence envers soi-même ou encore la folie. Concernant la partie musicale, bien que nous ayons des penchants pour Architects ou encore Breakdown Of Sanity, nous avons travaillé dur pour faire apparaître et reconnaître notre propre identité. De manière inconsciente, on retrouvera des similitudes entre « Stone Ocean » de Dagoba et « Fire & Gold » dans la construction du morceau. Ce groupe majeur, qui a fait ses preuves, et que nous adorons depuis plusieurs années, est une influence « logique », pour tout groupe débutant comme le nôtre. Le plus difficile dans l’écriture de Disruptif a d’ailleurs été de se servir des différents goûts de chaque membre, pour en faire des morceaux plaisant à tout le monde, tout en restant cohérent et différenciant.

L’enregistrement a été une étape importante dans notre processus de développement. L’expérience en studio nous a permis de prendre conscience des exigences requises pour obtenir un rendu irréprochable. Pour nous détendre, nous avons même pris un cochon pour métronome (Maître Porc), qui est devenu notre mascotte studio ! Le confinement a été pour nous un sacré coup d’arrêt pour la promotion sur scène de Disruptif, mais nous a permis de développer notre approche de celui-ci sur les réseaux sociaux. Nous avons pu en profiter également pour travailler la suite du projet Purge Of Sanity, l’élaboration d’un second EP. Nous sommes un groupe qui débute, il ne faut jamais baisser les bras, ne pas compter nos efforts, et surtout croire en notre musique et notre projet ! La scène métal française est florissante dans son processus de création avec de nombreux groupes émergents de qualité. Il est cependant très difficile de se faire connaître car la France n’est pas un pays de culture rock, et encore moins metal. Nous avons une pensée particulière pour ces bénévoles passionnés, qui se démènent pour organiser des dates au sein de bars ou de salles, et que la pandémie met en péril.

Si vous devez retenir une chose de Purge Of Sanity, c’est que nous sommes une famille. Nous sommes là, par et pour les autres, et nous souhaitons apporter notre soutien à tous ceux qui en ont besoin. »

Chant : Guillaume Oudot
Batterie : Flavien Antheaume
Guitares : Maxime Mercier & Titouan Legroux
Basse : Anthony Orro
Facebook : https://fr-fr.facebook.com/POSofficialBand/



Laisser un commentaire

  • Un E.P efficace , puissant qui mérite d’être connu par un large public.Hate de les voir live.

    [Reply]

  • PURGE OF SANITY… un groupe qui mérite d’être vu, entendu, connu et reconnu. Non seulement la musique est structurée et efficace, mais les textes sont hyper travaillés et léchés.

    Un régal !

    Une préférence toute subjective et personnelle pour Cyc/one

    [Reply]

  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • jeudi, 24 septembre 2020 à 9:57
    ANATHEMA annonce sa mise en pause
    mercredi, 23 septembre 2020 à 18:56
    OBITUARY annonce une série de concerts en streaming
    mardi, 22 septembre 2020 à 22:35
    Lamb Of God : faire vivre le culte du riff
    samedi, 19 septembre 2020 à 20:12
    Dooweet est au service des artistes
    samedi, 19 septembre 2020 à 12:04
    The Ocean : voyage en terre d’expérimentation
    jeudi, 17 septembre 2020 à 16:39
    Behemoth : dieu du live stream
    mercredi, 16 septembre 2020 à 18:32
    Amaranthe – Manifest
    1/3